Introduction à la et aux marchés financiers: les actions

Cotation des actions

A/ Les différents marchés

Premier marché: 425 titres. Grosses capitalisations, multinationales et valeurs étrangères (Nokia par exemple).
Capitalisation supérieure à 750 millions d’euros.
Condition : avoir 25% du capital dans le public.

Second marché: créé en 1983, 347 titres. Grosses PME ; permet aux PME d’avoir accès aux marchés de capitaux.
Conditions : 10% du capital dans le public, capitalisation supérieure à 45 millions d’euros.

Nouveau marché: 167 titres, créé en 1996 pour permettre aux entreprises jeunes et innovantes d’avoir un accès aux marchés de capitaux.
Conditions : fonds propres supérieurs à 1,5 millions d’euros.

B/ La séance
1) Déroulement d’une séance

7h15 pré ouverture : accumulation des ordres, pas de transactions.

9h00 ouverture qui se fait par un fixing qui donne le cours d’ouverture du titre, transactions.

17h25 pré clôture : accumulation des ordres pour créer un cours de clôture, plus de transactions.

17h30 clôture par un fixing ; création d’un plus haut et d’un plus bas.

Pour éviter la volatilité de dernière minute, mise en place de ce système, mais ce système n’empêche pas la volatilité.<:p>

2) Fonctionnement du fixing

Chercher à créer un cours qui doit maximiser les échanges ; fixation du prix par un cumul où l’on choisit le cours où le plus d’offres d’achats rencontre le plus d’offres de vente.
Une fois le cours établi, la feuille de marché est établie avec les prix et les quantités correspondantes.

3) Variations de cours autorisées

Avant, système de limite supérieure, limite inférieure.
1 variation maximale par rapport au cours de la veille qui était de 2 x +- 10%
Aujourd’hui, seuil statique (+- 10%), on donne des nouveaux seuils à chaque fois que les 10% sont dépassés.
Il existe des freins sur le Dow Jones qui empêchent les transactions quand les variations sont trop fortes.

C/ Types de règlement
1) Au comptant

Achat implique paiement.
La vente implique la livraison des titres.

2) SRD

On s’engage à livrer ou à payer à une certaine date. Cette date correspond au jour de liquidation.
Le mois boursier se finit le jour de liquidation.
On peut acheter et vendre à crédit pendant le mois boursier, avec un couverture de 20% des engagements en cash.

Vente à découvert (anticipation d’une baisse) / short (vente de titres non possédés).

D/ Les ordres de bourse

On ne peut avoir à la fois la quantité, le délai et le prix.

Ordre à cours limité, type d’ordre le plus banal : on donne une quantité, un prix.

Ordre à la meilleure limite.

Achat à tout prix ; ce qui compte, c’est la quantité. L’ordre à tout prix passe avant les autres ordres.

Approche de la valorisation des actions

Valeur d’un actif financier = ce qu’elle supporte = somme des flux futurs actualisés

A/ Rendement

Dividende

Dividende / cours de bourse > 4%

Modèle de Gordon Shapiro

V = D° / k – g

D° = dividende prochain

K = taux d’actualisation

G = taux de variation des dividendes

B/ Actif net réévalué

Une entreprise vaut au moins son actif moins les dettes = actif net réévalué (ANR)

Comparer le cours de bourse avec l’ANR.

C/ PER (Price earning ratio)

P/E = cours / BPA (bénéfice par action)

Une société arrivée à maturité aura un PER plus faible qu’une société à forte croissance.

PER théorique = 1 / taux d’obligation à 10 ans.

Taux d’obligation = 4%.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.