1909 : AFTALION 1er concepteur
1917 : CLARK 1ere formalisation mathématique

Thèse : l’investissement surréagit à une réaction de la demande

Y/K = coefficient moyen de capital / si = 5 il faut investir 5 de Kal pour 1 de Y
ΔY/ΔK = coefficient marginal de capital

Equation de la CN :
Prod° + M° = C° + FBCF + X°
↓ ↓ ↓ ↓ ↓
100 25 80 20 25

Apparemment la consommation est le point névralgique (80%).

MAIS la consommation dépend des salaires…hors marché, et bénéficie de la protection sociale, DONC elle est stable !
Par contre l’I est instable = clé d’analyse des fluctuations économiques.

==> 2 clés d’analyse
♦ ACCELERATEUR : l’investissement surréagit par rapport la demande.
♦ MULTIPLICATEUR : incidence sur l’activité économique des variations de l’I : Y = k*I

▪ de quoi dépend donc la décision d’investissement ?

– 1 – Dans la logique de l’accélérateur, l’Investissement est fonction de la demande.
– 2 – Il omet donc la rentabilité économique, qui se mesure pourtant :

Projet d’I = Coûts 0 + Profit(t1) + Profit(t2) + … +
Connu Estimation ==> quelle valeur accorder aujourd’hui à une somme disponible demain?

Ex : je joue aux cartes. Je dois 30 000 € demain sinon je meurs. Je suis sûr d’avoir 300 000€ dans deux jours.
30 000 € = valeur infinie / 300 000 € = valeur ‘0’

Appelons ‘r’ le taux de rendement interne de l’I.
Supposons, l’absence de PB de débouchés, et l’absence de PB de financement
==> L’entrepreneur face à plusieurs chois d’I réalise logiquement ceux dont le taux de rendement interne est supérieur au taux d’intérêt en vigueur.
De même, ce modèle fonction des taux de rendements interne, ignore la variable ‘Dde’.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.