Les syndicats en France

Les syndicats en France au 19ème siècle

1864 : droit de grève

1884 : loi Waldeck ROUSSEAU : autorisation des syndicats

1895 : création de la CGT

Les syndicats en France: début du 20ème siècle

Entre 2 guerres : conception léniniste du syndicalisme domine : PC > Syndicats > ouvriers

2 courants:

  • Ceux qui acceptent, liés au PC (ambitions syndicales et politiques)
  • Ceux qui refusent

Entre la scission CGT / CGT unifié

Février 1934 : manifestation des ligues d’extrême droite &rarrow; réunification des gauches.

1942 : PETAIN dissout les syndicats

Syndicats en France après 1945

CFDT gauchiste

CGT liée au PC, objectif politique : instaurer une société socialiste

CGT FO, plutôt PS, syndicat apolitique (fonctionnaires/ouvriers)

FEN Fédération de l’Education Nationale

Remarque : le CNPF, pour gérer les organismes sociaux (principe du paritarisme), s’allie avec CGT FO (moindre mal). FO est accusé de "collaborer" avec le patronat.

Années 1970-80 : crise du syndicalisme – quelle utilité ? pour moi ? j’adhère ? je milite ?

1995 : FO durcissement du ton, radicalisation du discours (Marc BLONDEL).

CFDT adoucie le ton, prend l’ancienne place de FO

Ex : négociation sur les 35h, accepte la réduction de salaire, et la remise en question des "avantages acquis".(Nicole NOTAT).

Remarque : fin de l’alliance FO/MEDEF, début des relations MEDEF / CFDT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.