Inflation importée : ↑ des prix cumulative due à la ↑ du coût des M° en matières premières.

balance commerciale déficitaire = dépréciation de la monnaie ?

Si la balance est déficitaire, c’est que la FR achète plus qu’elle ne vend, le tout réglé (imaginons) en Frc. Donc il y a au final plus de Frc disponible sur le marché des changes que de Frc demandé : le cours du Frc ↓.

2 cas possibles :

pays soumis à la double boucle inflationniste (FR)

– boucle interne prix / salaire
– boucle externe prix des matières Ieres / dépréciation de la monnaie. Cette seconde boucle est soumise à l’existence de la 1ère.
= absence de consensus social : ni les salariés, ni les entreprises ne veulent payer la facture pétrolière !
Si la hausse des prix = ↓ P.A alors on a ↑X°↓M°, puis un excédent de BdB, donc une appréciation de monnaie, donc gomme

pays qui échappent à la double boucle (ALL+JAP)

Le consensus social permet d’absorber la facture pétrolière. Leur coûts restent stable face à ceux des autres pays qui ↑, donc il X plus et M moins, d’ou un excédent de la B.Ciale  appréciation de la monnaie = réduction du coût de la facture énergétique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.