Grands clivages de la théorie du international

  • Explication technologique / explication factorielle
  • Analyse positive / analyse normative
  • Analyse en concurrence parfaite / analyse en concurrence imparfaite

Adam Smith (1776) : théorie des avantages absolus

Une nation a intérêt à importer les produits pour lesquels sa productivité est inférieure à celle des autres pays.

Ricardo (1817) : théorie des avantages comparatifs

Lorsque deux pays diffèrent par la technologie, ils ont toujours intérêt à pratiquer le commerce international, chaque pays se spécialise là où son coût comparatif est le plus faible.

Théorème de Stolper-Samuelson

Un accroissement dans le prix relatif d’un bien augmente la rémunération réelle du facteur de production utilisé intensivement dans la production de ce bien et diminue celle du facteur de production non intensivement utilisé dans la production de ce bien

Conséquence : un pays tend à se spécialiser dans le bien dont le prix relatif est plus élevé en économie ouverte ? le facteur utilisé intensivement dans la production de ce bien va donc augmenter alors que celui utilisé intensivement dans la production du bien importé voit sa rémunération diminuer ? Ainsi, ouverture des économies va provoquer une hausse du taux d’intérêt dans les pays riches et une hausse des salaires dans les PED

En réalité, pas d’égalité du prix des facteurs de production car le commerce international n’est pas parfait mais tendance à l’égalisation.

Théorème de Rybczynski

À prix constant des produits et des facteurs, l’augmentation de la dotation d’un des facteurs de production, l’autre étant donné, engendre une croissance absolue du bien intensif dans ce facteur et une diminution de la production du bien intensif dans l’autre facteur.

Théorème HOS

Si les deux pays ont une structure de la demande identique et indépendante du revenu, chaque pays exporte le bien dont la production est intensive dans le facteur relativement abondant dans ce pays.

Concurrence monopolistique et commerce intra-branche

  • Structure du commerce inter-branches reflète les avantages comparatifs
  • Apparition d’un commerce inter-branche qui ne reflète pas les avantages comparatifs mais qui est lié à l’existence d’économies d’échelle dans l’industrie en concurrence monopolistique
  • Structure de l’échange intra-branche n’est pas prévisible
  • Si les pays sont semblables ? beaucoup de commerce intra-branche et peu de commerce inter-branche, s’ils sont très différents c’est l’inverse

Monopole national et concurrence mondiale

  • Recherche du profit lorsque les firmes peuvent discriminer par les prix (dumping) peut être une source de commerce mondial
  • Risque de gaspillage sous forme de coûts de transport inutiles
  • Améliore surplus du producteur national (hausse du profit) mais diminue le profit du consommateur (baisse des quantités offertes sur le marché intérieure et hausse du prix intérieur)

Explications du commerce international

  Concurrence parfaite Concurrence Imparfaite
Explication Différence de technologies

Différence de dotations factorielles

Différence de goût des consommateurs
Idem CP

Economies d’échelle

Recherche de profit
Type de commerce Inter-branche Intra-branche et inter-branche

Facteurs du gain à l’échange international

  Concurrence parfaite Concurrence Imparfaite
Gains à l’échange Meilleure allocation des ressources productives Idem Cp

Economies d’échelle

Diminution du pouvoir de marché des firmes
Problèmes Répartition du gain à l’échange entre les agents (Stolper-Samuelson) Idem CP
Répartition du gain à l’échange entre les pays

Graham

Un pays peut perdre à l’échange international s’il est amené à se spécialiser dans le secteur qui présente des rendements d’échelle décroissants

Hamilton (1791) ; List (1841)

Argument de la protection des industries dans l’enfance; repose sur une approche dynamique que l’on appellerait aujourd’hui des économies d’expérience. Dans une première phase de développement, l’industrie est insuffisamment productive, il faut donc la protéger pour qu’elle apprenne à maîtriser la technologie. Au bout d’un certain temps, l’industrie est devenue suffisamment compétitive, on peut alors libérer le commerce international.

Valable dans le cas d’un avantage informationnel de l’Etat et d’une imperfection des marchés de capitaux (ne tiennent pas compte des profits futurs).

Typologie des accords commerciaux

  • Réduction bilatérale des droits de douane
  • Zone de libre-échange
  • Union douanière
  • Marché commun
  • Union économique

Création d’une union douanière améliore le bien-être si :

  • Pays produisent un grand nombre de biens communs : opportunité pour se spécialiser
  • Droits de douane internes initialement élevés
  • Droits de douane externes avec le reste du monde initialement bas
  • Augmentation de la taille des marchés + spécialisation : économie d’échelle
  • Accroissement de la concurrence

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.