Même si l’évaluation de votre travail dépend grandement de son contenu, elle sera nécessairement pondérée par son apparence. La présentation rigoureuse, claire et propre de votre travail, la relecture attentive pour corriger les fautes d’orthographe et de ponctuation sont autant d’éléments qui influeront directement sur votre note. En effet, un travail soigné vous permettra de mieux transmettre et faire partager votre logique à votre correcteur. En suivant les 8 ci-dessous, vous mettez toutes les chances de votre côté !

Méthode dissertation: bien rédiger sa dissertation


En route pour la – étape 5 : présenter proprement son travail en 8 points


Même si l’évaluation de votre travail dépend grandement de son contenu, elle sera nécessairement pondérée par son apparence. La présentation rigoureuse, claire et propre de votre travail, la relecture attentive pour corriger les fautes d’orthographe et de ponctuation sont autant d’éléments qui influeront directement sur votre note. En effet, un travail soigné vous permettra de mieux transmettre et faire partager votre logique à votre correcteur. En suivant les 8 conseils ci-dessous, vous mettez toutes les chances de votre côté !

1 – Remplir les en-têtes

Dès le début de l’épreuve, remplissez intégralement les en-têtes de vos copies. Si votre en-tête n’est pas rempli, votre copie ne pourra pas être identifiée et par conséquent, tout ce que vous aurez écrit ne servira à rien. Lors d’une situation de concours, les surveillants ne vous laisseront pas remplir les en-têtes une fois la fin de l’épreuve annoncée.

2 – Mettre en avant les titres de vos parties

Votre travail s’organise autour de grandes parties et de sous-parties. Faire apparaître de manière évidente votre plan est une aide précieuse pour le correcteur. Il pourra en effet au premier coup d’œil prendre connaissance de votre plan. N’oubliez jamais que votre correcteur a un nombre très important de copies à corriger et qu’il sera sensible à tout ce qui peut l’aider dans son travail. Inutile cependant de multiplier les niveaux de titre : titres et sous-titres suffisent.
Vous pouvez utiliser deux couleurs distinctes pour indiquer ces titres, en évitant toutefois de vous servir du rouge qui est la couleur utilisée habituellement pour la correction. N’hésitez pas à souligner ces titres.
Un titre efficace est un titre bref (pas plus d’1.5 ligne à 2 lignes maximum) et qui souligne l’originalité et la pertinence de votre raisonnement. En ce sens, il faut à tout prix éviter les titres génériques tels que causes, aspects, conséquences, avantages, inconvénients…

3 – Sauter les lignes à bon escient

D’une manière générale, si vous écrivez sur une copie à petits carreaux, n’écrivez qu’une ligne sur deux pour davantage de lisibilité. Dans ce cas, il vous faut multiplier par deux le nombre de lignes sautées indiquées dans la suite de ce paragraphe

Introduction
(sauter 2 lignes)
I. Titre 1
(sauter 1 ligne)
Introduction partie 1
(sauter 1 ligne)
I.1. Sous-titre 1
(sauter 1 ligne)
I.2. Sous-titre 2
(sauter 1 ligne)
I.3. Sous-titre 3
(sauter 2 lignes)
Transition I > II
(sauter 2 lignes) II. Titre 2
(sauter 1 ligne)
Introduction partie 2
(sauter 1 ligne)
I.1. Sous-titre 1
(sauter 1 ligne)
I.2. Sous-titre 2
(sauter 1 ligne)
I.3. Sous-titre 3
(sauter 2 lignes)
Conclusion

Remarque : il n’est pas nécessaire de sauter une ligne entre le sous-titre et le début de la sous-partie.

4 – Débuter chaque paragraphe par un alinéa

Chaque paragraphe doit être mis en évidence par un alinéa. Ainsi, l’introduction qui comporte 5 paragraphes doit comporter 5 retours à la ligne associés d’un alinéa. Chaque sous-partie comprend 2 à 3 paragraphes (chacun d’entre eux comprenant une idée, une citation associée, une date et/ou un exemple). Les introductions de partie et les transitions sont composées d’un paragraphe et la conclusion de 2 paragraphes.

5 – Ecrire lisiblement

Certes tous les étudiants ne sont pas égaux en ce qui concerne la lisibilité de l’écriture mais tous sont capables de faire un effort. N’oubliez pas que la première condition pour que le correcteur suive votre logique est qu’il puisse vous lire. Appliquez-vous donc à arrondir votre écriture, à agrandir un peu sa taille pour la rendre lisible et agréable à lire.

6 – Ecrire l’ensemble de son texte de la même couleur

Prévoir plusieurs stylos de la même couleur et si possible de la même marque pour ne pas tomber en panne d’encre au milieu de la copie. Les changements de stylo ne font pas très sérieux…

7 – Utiliser le blanc correcteur avec parcimonie

L’utilisation du sacrosaint blanc correcteur doit se faire avec modération. Il est bien souvent plus propre de barrer avec une règle que de badigeonner une demi-feuille de blanc. L’utilisation d’un stylo effaçable laisse un droit à l’erreur et peut être une première bonne alternative. Dans tous les cas, si vous êtes dans l’obligation d’utiliser du correcteur, laissez bien sécher avant de réécrire dessus et n’oubliez pas de réécrire !

8 – Garder un bon quart d’heure pour la relecture

La relecture est une étape indispensable. Celle-ci doit se faire une fois pour le fond mais aussi au moins une fois pour la forme et l’orthographe. Afin de réussir à se détacher du fond pour relire l’orthographe et la syntaxe, il peut être efficace de relire les paragraphes à l’envers (en partant de la fin). Il faut à tout prix éliminer les fautes de grammaire de base (accords sujet/verbe, accord des pluriels…).

Si vous avez bien suivi tous les conseils donnés lors de ces 5 dernières semaines, vous avez désormais toutes les cartes en mains pour progresser en dissertation et réussir dans ces épreuves. Même si les conseils donnés aujourd’hui sur la forme vous paraissent moins importants que ceux des semaines précédentes concernant le fond, soyez convaincu que la forme est ce qui peut vous permettre de passer d’une bonne note à une excellente note ! Nous terminerons ce cycle la semaine prochaine par une FAQ sur ce thème.

N’hésitez pas à poser les questions pour lesquelles vous souhaitez une réponse : http://www.prepa-.org/forum/methode-dissertation-t19798.html

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.