Maroc: fin des concours pour les Grandes Ecoles

Les d’ seront remplacés par un système électronique de sélection basé sur la note du bac.


Cette année, à peine 30% des candidats appelés à passer les concours aux grandes écoles et facultés à accès régulé se sont finalement présentés à leur test d’admission.

L’annulation sera effective à la rentrée 2016-2017. Pour ministère de l’Enseignement supérieur, il fallait mettre fin à ce mode d’évaluation qui nécessite une énorme logistique et coûte très cher, à la fois pour les établissements et les parents. Pour le ministère, cela va aussi «à l’encontre de l’équité et de l’égalité des chances»

Les concours seront supprimés pour toutes les écoles et facultés soumises à un test d’entrée, accessibles après le . Les écoles d’ingénieurs accessibles après deux années en classes préparatoires, elles, continueront à sélectionner leurs étudiants via le Concours national commun (CNC). Le Concours national d’accès aux écoles de management (CNAEM), organisé par les ENCG (Ecoles nationales de commerce et de gestion) et l’ESI (Ecole des sciences de l’information) pour les candidats issus des classes des filières économiques et commerciales, sera également maintenu.

Le système de sélection sera digitalisé pour l’ensemble des établissements concernés; les candidats seront évalués sur la base de leurs notes de baccalauréat national et régional (1ère année du bac). La note finale attribuée sera calculée en fonction des spécificités des différentes disciplines (médecine, ingénierie, commerce…).

Coût du dispositif: près de 500.000 DH. «Même pas l’équivalent du coût d’un seul concours!», s’exclame-t-on du côté du ministère de l’Enseignement supérieur .

Source: http://www.leconomiste.com/article/976759-les-grandes-ecoles-disent-adieu-aux-concours

A propos prepa-HEC.org 404 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire