Samuelson P.A (1915 – )

Américain, prix Nobel d’ (prix décerné par la banque de Suède en la mémoire d’Alfred Nobel) 1970.

« La croissance des années 60 fut une sorte de miracle économique ; la véritable question n’est pas de savoir pourquoi les choses vont si mal aujourd’hui, mais comment elles ont pu aller si bien à cette époque »

Sen Amartya

Economiste indien (prix Nobel 1998). Il s’est interrogé sur les liens entre démocratie et efficacité économique. Il ne croit pas à la prétendue existence de valeurs asiatiques qui expliqueraient les performances du Japon, de la Corée… A l’origine du terme de « capabilities » traduit, faute de mieux, par capacité.

Say Jean Baptiste

« Lorsque les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne, la terre ne produit que des bruyères et des forêts »

« C’est la production qui offre des débouchés aux produits » Traité d’économie politique

« Un produit terminé offre dés cet instant un débouché à d’autres produits pour tout le montant de sa valeur » Traité d’économie politique

Schumpeter Joseph (1883-1950)

Il fut au début élève à l’école autrichienne (école néoclassique selon laquelle l’économie de marché serait homogène), mais il va s’insurger contre ses maîtres, pour lui, il n’y a pas homogénéité des entrepreneurs (routiniers ou dynamiques).

Pour Schumpeter, l’économie est polarisée. Il est l’inventeur du concept de « destruction créatrice », et de celui de « grappes d’innovation ».

« Les automobiles, parce qu’elles sont munies de freins, roulent plus vite que si elles en étaient dépourvues » Capitalisme, socialisme et démocratie 1942

« Ajouter autant de diligence que vous voudrez, vous n’obtiendrez jamais de chemin de fer par ce procédé ».

Saint Simon (18ème)

Fondateur du courant du saint simonisme, courant socialiste industrialiste. Les disciples de St Simon vont paradoxalement être de grands industriels qui joueront un rôle moteur dans l’industrialisation de la France.

St Simon a une analyse en terme de classe, mais pour lui la fracture entre exploitants et exploités correspond à la distinction entre les abeilles et les frelons (abeilles =producteurs de richesses : banquiers, industriels, ouvriers, agriculteurs ; frelons=les parasites tels que les aristocrates, les rentiers en règle générale). Pour lui, le socialisme doit libérer les abeilles du joug des frelons.

Sismondi (De) Leonard Simonde (1773-1842)

« Le but de la société humaine doit être le progrès des hommes, et non celui des choses »

« Par l’exécution d’une justice complète entre le maître et l’ouvrier, qui fasse peser sur le premier toute la responsabilité du mal qu’il fait au second (…)peut être que les intérêts privés, mieux dirigés, répareront seuls le mal que les intérêts privés ont fait à la société » Nouveaux principes d’économie politique

Smith Adam (1723-1790)

Anglais, premier des économistes classiques.

« L’individu est conduit par une main invisible à remplir une fin qui n’entre nullement dans ses intentions » Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations 1776

« La maxime de tout chef de famille prudent et de ne jamais essayer de faire chez soi la chose qui lui coûtera moins à acheter qu’à faire » Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations 1776

« Ce n’est pas de bienveillance du boucher ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soins qu’ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité mais à leur égoïsme ; ce n’est jamais de nos besoins que nous leur parlons, mais toujours de leur avantages » Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations 1776

« Aucune société ne peut prospérer et être heureuse dans laquelle la plus grosse partie des membres est pauvres et misérables » Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations 1776

Solow Robert (1924 – )

Américain, prix Nobel d’économie (prix décerné par la banque de Suède en la mémoire d’Alfred Nobel) 1987. Keynésien de la synthèse néo classique. Il est le rédacteur du célèbre modèle de croissance dit exogène car il n’intègre pas le progrès technique comme composante endogène du système (il « tombe du ciel »). Solow, néoclassique par ses écrits se trouvera plutôt keynésien par ses conseils aux présidents américains.

« La prison est l’allocation chômage américaine »

Stiglitz Joseph (1943 – )

Nouveau keynésien prix Nobel 2001, il fut chef économiste à la banque mondiale et démissionnera avec fracas de cette dernière. Chef du CEA sous Clinton, il sera un des artisans (plus ou moins conscient) de la mis en place du Policy-Mix inversé de cette période.

« Si la main est invisible, c’est peut être parce qu’elle n’existe pas ».

Auteur de La grande désillusion et de Quand le capitalisme perd la tête.

Sombart Werner

Continuateur critique de Marx, et disciple de l’Ecole Historique Allemande.

Contestateur du schéma de Weber :

« On ne possède pas encore la preuve qu’une mine ait été mise en exploitation ou qu’un haut fourneau ait jamais été allumé pour des raisons ayant un rapport quelconque avec la piété »

Simon Herbert (1916-2001)

Economiste hétérodoxe prix Nobel d’économie. Il opposera à la rationalité forte (ou instrumentale) des néoclassique, c’est-à-dire une rationalité en toute transparence où tout le monde sait tout, la rationalité limité (ou procédurale), c’est-à-dire que les décisions sont prises avec beaucoup d’inconnus d’où le recours à des procédures (comités consultatifs…)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.