Connexion avec un réseau social:

Vers un quota de boursiers dans les Grandes Ecoles ?

Re: Vers un quota de boursiers dans les Grandes Ecoles ?

Messagepar Dexter » 19/01/2010 10:40

Boursiers : les grandes écoles se rallient à l'objectif gouvernemental

Ma vision est que les écoles n'ont en réalité pas changé de position, mais on refilé le bébé aux lycées, avec un discours (plus adroit qu'il y a quelques jours) du genre "présentez aux concours des candidats boursiers corrects et ils seront intégrés comme les autres".
Ensuite, l'habileté du discours politique fait que c'est présenté comme une grande victoire sociale du gouvernent, alors que très peu de choses vont changer au niveau du mode de recrutement des écoles, comme prévu depuis le départ.

Remarquons que l'échéance à 3 ans est bien pratique, puisque c'est après la prochaine présidentielle.

Un point important où je suis d'accord avec Valérie, c'est le biais de l'anglais aux concours à cause des écrits ccip. Je connais plusieurs cas où un candidat native speaker parfaitement billingue d'une prépa de province et a eu un petit 12 (et un gros 19 à iéna).
Et beaucoup d'autres cas où des candidats très corrects en anglais ont eu 6 ou 7 (et de bons 16 en écricome), ce qui avec un coef de 5 les a éliminé automatiquement des parisiennes.
Je considère depuis longtemps que ce n'est pas le niveau d'anglais qui est mesuré aux écrits ccip, mais la conformité de la préparation au concours, ce qui est pratique pour éliminer discrètement les provinciaux à qui on n'a pas enseigné les bons codes.
Gifted with the high perception, I lack the low, enjoying power; damned, most subtly and most malignantly!
Avatar de l’utilisateur
Dexter
Regular
 
Messages: 286
Enregistré le: 29/10/2007 17:59
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Parents d'élèves
Vault group

Re: Vers un quota de boursiers dans les Grandes Ecoles ?

Messagepar regiis » 19/01/2010 13:13

Ca ne m'avait jamais traversé l'esprit tiens, mais c'est vrai que l'anglais est une matière où être bon ne suffit pas effectivement. Et donc d'après toi les profs en province ne connaissent pas les "codes" ? Pourtant ils corrigent aussi... Je comprends pas.
Avatar de l’utilisateur
regiis
Specialist
 
Messages: 382
Enregistré le: 08/01/2008 21:55
Groupe(s):
ESCP Europe
Utilisateurs enregistrés
Vault group
Cubes

Re: Vers un quota de boursiers dans les Grandes Ecoles ?

Messagepar Dexter » 21/01/2010 09:40

Je ne crie pas au complot :wink:
C'est juste que lorsqu'une prépa ne prépare que et rien que bce pour le top3, et que ccip pour les langues, qu'aucun contrôle ou épreuve ou coucours blanc n'utilise de sujets autre que tirés des annales des sujets top3, on peut mieux spécialiser les élèves que lorsqu'on sait que 50% de la classe ira en écricome et passera les épreuves esc.
Et puis lorsque les enseignants d'un lycée font partie de la commission des concours, participent à la rédaction des sujets et de la grille de correction (et vont faire des ménages dans les officines privées), ce n'est quand même pas tout à fait la même chose que le petit prof de province isolé, fût-il normalien.
Le fait d'avoir des informations sur le type de sujet qui va tomber et le type de raisonnement valorisé, et le type de connaissances factuelles attendues par la grille de correction modifie obligatoirement la manière d'enseigner, et le choix des sujets des contrôles, même inconsciemment.

Ajoutons que les provinciaux passent souvent trop d'épreuves, car ils faut assurer, au lieu d'éliminer un maximum d'épreuves par une résolution du genre "rien sous grenoble". Ils présentent les grosses dissertations qui sont comme par hasard à la fin fatigués par 15 jours très durs d'épreuves au lieu de 15 jours supplémentaires de révision et de sommeil, il n'en faut pas beaucoup plus pour créer des biais. Et si papa est ingénieur et mama est enseignante, bien sûr, c'est toujours mieux.

Mais on est loin du sujet principal et des quotas, comme quoi les puissants aux affaires sont plus pressés de corriger le problème de la reproduction des élites "par le bas " où ça ne va rien changer pour eux, que "par le haut" où ça risquerait de leur compliquer la vie.

Dexter, toujours plus à gauche (au bout du couloir) :twisted: :twisted:
Gifted with the high perception, I lack the low, enjoying power; damned, most subtly and most malignantly!
Avatar de l’utilisateur
Dexter
Regular
 
Messages: 286
Enregistré le: 29/10/2007 17:59
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Parents d'élèves
Vault group

Vers un quota de boursiers dans les Grandes Ecoles ?

Index du forum Ecoles de Commerce, MBAs, MS, MSc, Business Schools et autres formations Ecoles Supérieures de Commerce, Gestion et Management

Articles en relation: Vers un quota de boursiers dans les Grandes Ecoles ?

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce