Connexion avec un réseau social:

Substitution capital au travail

Substitution capital au travail

Messagepar Cyril78 » 03/11/2009 00:44

Hello,

je lis partout que la croissance intensive passe par la substitution du capital au travail.
Or je vois mal en quoi la substitution en elle même permet une augmentation de la productivité globale, ok en cas de hausse de l'intensité capitaliste il y a hausse de la productivité apparente du travail et diminution de la productivité apparente du capital. La hausse de la PGF ne se produit que si les machines sont plus performantes que les hommes (bon ok c'est presque toujours vérifié).
Par exemple : on a une production de 100, une quantité de travail de 20 et une quantité de capital de 20 : la productivité du travail est de 5, celle du capital de 5. Maintenant une même production de 100 mais avec substitution, quantité de travail de 15 et de capital de 25 : la productivité du travail progresse, il y a substitution mais pas de gains de productivité globaux.

Alors n'est ce pas une erreur de dire que la substitution du capital au travail en elle même est source de croissance intensive ?
Cyril78
Specialist
 
Messages: 360
Enregistré le: 04/03/2009 15:29
Localisation: Paris
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Substitution capital au travail

Messagepar Preps » 03/11/2009 00:55

edit; j'en dis des bétises la nuit
Modifié en dernier par Preps le 03/11/2009 01:26, modifié 1 fois.
Preps
Associate
 
Messages: 2063
Enregistré le: 09/12/2007 11:44
Localisation: Paris
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Substitution capital au travail

Messagepar Cyril78 » 03/11/2009 01:12

J'ai bien compris la substitution.
La croissance intensive n'a pas de lien direct avec la substitution à mon avis, elle est juste caractérisée par une hausse de la productivité globale des facteurs, qu'elle vienne du progrès technique ou de l'organisation du travail.

La croissance intensive c'est substituer du travail au capital et non l'inverse, c'est-à-dire qu'on "intensifie" le travail

Justement, substituer du travail au capital voudrait dire qu'on utilise plus de travail qu'avant proportionnellement au capital. La substitution c'est l'augmentation d'une quantité d'un facteur par rapport à un autre. Et l'intensification du travail se fait souvent par la substitution du capital au travail et pas l'inverse. Mon problème vient du fait que cette substitution accroit la productivité apparente du travail mais pas forcément la PGF.

Je ne comprends pas dans ton message pourquoi l'usage de plus de capital serait caractéristique d'une croissance extensive (ce qui est vrai) et l'usage de plus de travail d'une croissance intensive. Puisque si on utilise plus de facteurs de production, peut importe lequel, c'est une croissance extensive (du moins en partie, s'il n'y a pas de hausse de la pgf).
Cyril78
Specialist
 
Messages: 360
Enregistré le: 04/03/2009 15:29
Localisation: Paris
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Substitution capital au travail

Messagepar Preps » 03/11/2009 01:24

Cyril78 a écrit:J'ai bien compris la substitution.
La croissance intensive n'a pas de lien direct avec la substitution à mon avis, elle est juste caractérisée par une hausse de la productivité globale des facteurs, qu'elle vienne du progrès technique ou de l'organisation du travail.

La croissance intensive c'est substituer du travail au capital et non l'inverse, c'est-à-dire qu'on "intensifie" le travail

Justement, substituer du travail au capital voudrait dire qu'on utilise plus de travail qu'avant proportionnellement au capital. La substitution c'est l'augmentation d'une quantité d'un facteur par rapport à un autre. Et l'intensification du travail se fait souvent par la substitution du capital au travail et pas l'inverse. Mon problème vient du fait que cette substitution accroit la productivité apparente du travail mais pas forcément la PGF.

Je ne comprends pas dans ton message pourquoi l'usage de plus de capital serait caractéristique d'une croissance extensive (ce qui est vrai) et l'usage de plus de travail d'une croissance intensive. Puisque si on utilise plus de facteurs de production, peut importe lequel, c'est une croissance extensive (du moins en partie, s'il n'y a pas de hausse de la pgf).


Oui je ne m'y connais pas trop en termes économiques, le 1h d'éco par semaine, c'est pas génial et les cours de substitution c'était en 1ère année :mrgreen:
Par plus de travail, j'entendais à tort comme tu l'as dit: hausse de la productivité et non augmentation du nb de travailleurs

Pour résumer, croissance intensive, on augmente la production avec une meilleure "utilisation" des facteurs de production que ce soit le facteur de travail avec une hausse de la productivité ou le facteur capital.

Croissance extensive, on augmente les facteurs de production (plus de travailleurs, plus de surface à cultiver, ou plus de machines) pour augmenter la prod.


edit: oui je comprends ton problème, mais c'est pas mon rayon désolé, en revanche la réponse m'intéresse.
Preps
Associate
 
Messages: 2063
Enregistré le: 09/12/2007 11:44
Localisation: Paris
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Substitution capital au travail

Messagepar Mahuf » 03/11/2009 14:56

Cyril78 a écrit:Hello,

je lis partout que la croissance intensive passe par la substitution du capital au travail.
Or je vois mal en quoi la substitution en elle même permet une augmentation de la productivité globale, ok en cas de hausse de l'intensité capitaliste il y a hausse de la productivité apparente du travail et diminution de la productivité apparente du capital. La hausse de la PGF ne se produit que si les machines sont plus performantes que les hommes (bon ok c'est presque toujours vérifié).
Par exemple : on a une production de 100, une quantité de travail de 20 et une quantité de capital de 20 : la productivité du travail est de 5, celle du capital de 5. Maintenant une même production de 100 mais avec substitution, quantité de travail de 15 et de capital de 25 : la productivité du travail progresse, il y a substitution mais pas de gains de productivité globaux.

Alors n'est ce pas une erreur de dire que la substitution du capital au travail en elle même est source de croissance intensive ?


On va prendre le phénomène sous un autre angle.

Supposons qu'on ait une production de 100, avec un travail à 50 et un capital à 10. La productivité du travailleur est faible, cet employé n'a que du papier et des stylos. On achète un téléphone à cet employé, qui coûtera 10. La production passe à 150. Maintenant pour rendre cet employé encore plus efficace, on lui achète un ordinateur, qui coûte 30. La production passe à 220. Histoire d'augmenter encore la productivité, on équipe toute l'entreprise d'un système de serveurs et réseaux, qui coûte cher (100) et qui augmente la production de 180, ce qui la passe à 400.

Avec les investissements importants qui ont été réalisés, la production est passée de 100 à 400, avec des investissements totaux de 140. Le travail, lui, est resté à 50. On a donc un phénomène d'augmentation de l'intensité capitalistique : le capital est passé à 74% alors qu'il représentant 16% au départ.

Maintenant, reprenons le même scénario en maintenant la production à un niveau constant avec un « dégraissage » de salariés au fur et à mesure. On divise tout par 4 (on suppose qu'il n'y a pas d'économies d'échelle) : production à 100, travail à 12,5, capital à 35. Avec les investissements, on est passé d'un total de facteurs de production de 60 à seulement 47,5. Il y a donc une augmentation générale de la productivité, et on assiste également à une substitution du capital au travail, celui-ci représentant seulement 26% des facteurs de production finaux.

Dans la réalité, ça ne se passe généralement pas comme ça, évidemment. On t'a certainement appris qu'il existait 3 types d'investissements : capacité, productivité, renouvellement (le premier pour la croissance extensive, le second pour la croissance intensive, le troisième pour changer les anciennes machines). On t'a probablement appris immédiatement après qu'en général, tout ça se passe plus ou moins en même temps : quand on achète de nouvelles machines, elles sont plus productives que les anciennes. Du coup, les investissements de renouvellement et de capacité augmentent la productivité. De même, les entreprises qui achètent de nouvelles machines pour augmenter leur productivité augmentent aussi leur production derrière : il est rare qu'on décide d'augmenter simplement la productivité sans chercher à conquérir de nouveaux marchés.

C'est donc tout au long de la vie de l'entreprise que se fera donc la substitution du capital au travail : les machines, les outils, les brevets, les marques déposées, les licences de logiciel seront de plus en plus nombreux, ce qui rendra l'entreprise de plus en plus productive et le capital de plus en plus présent. C'est pendant la phase de croissance (extensive donc) de l'entreprise va également augmenter sa productivité, jusqu'à la phase de maturité, où les embauches seront progressivement réduites tandis que la productivité continuera d'augmenter.

En définitive, la substitution du capital au travail est source de croissance intensive car elle augmente la productivité de chaque travailleur à facteur de production égaux. Dans la pratique, elle est également source de croissance extensive car les investissements s'accompagnent généralement d'une hausse de la production globale.

Ça répond à ta question ?
Avatar de l’utilisateur
Mahuf
Admin
 
Messages: 11396
Enregistré le: 16/01/2004 22:33
Localisation: I am from teh internetz
Groupe(s):
EM Lyon
Clemenceau - Nantes
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Vault group
Administrateurs

Re: Substitution capital au travail

Messagepar Mahuf » 03/11/2009 15:04

La hausse de la PGF ne se produit que si les machines sont plus performantes que les hommes (bon ok c'est presque toujours vérifié).


Oui et pour réagir à ça : on investit dans un système seulement s'il augmente la productivité, évidemment, sinon ça veut dire que le management de la firme est pourri :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mahuf
Admin
 
Messages: 11396
Enregistré le: 16/01/2004 22:33
Localisation: I am from teh internetz
Groupe(s):
EM Lyon
Clemenceau - Nantes
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Vault group
Administrateurs

Re: Substitution capital au travail

Messagepar Cyril78 » 03/11/2009 20:16

Wow, voila une réponse complète, merci :D
Cyril78
Specialist
 
Messages: 360
Enregistré le: 04/03/2009 15:29
Localisation: Paris
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group


Index du forum ParcourSup: prépa HEC - Classe prépa Grandes Ecoles Annales - Aide aux devoirs - Méthodologie

Articles en relation: Substitution capital au travail

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce