Connexion avec un réseau social:

Quelques conseils.

Quelques conseils.

Messagepar Aèfe » 23/08/2004 22:12

Bonjour à tous !

Je vais rentrer en septembre en ECS première année et j’étais l’année dernière en PCSI (Physique Chimie Sciences de l’Ingénieur) dans un lycée de proximité (zone 3 pour la PCSI).
Je ne suis pas allée en deuxième année pour diverses raisons, j’ai pensé que ce serait peut-être utile (je l’espère en tout cas :) !) à d’autres personnes si j’essayais de tirer les leçons de cette expérience et de lister quelques conseils ainsi que les raisons qui ont fait que je ne passe pas en seconde année. J’espère ainsi que d’autres ne feront pas les mêmes erreurs que moi :wink: .

Mon message peut se lire en « version courte » ou en « version longue » (j’ai essayé de développer chaque point).

J’avais pour projet de lister les conseils avec de petites explications mais vous verrez que les petites explications prennent en fait beaucoup de place :? ! J’ai donc essayé de mettre les conseils en évidence pour qu’ils puissent être lus facilement et les explications se trouvent après.

Avant tout, je voudrais dire aux futurs première année qu’essayer de suivre ces conseils au début de l’année n’est pas du tout évident, il faudra je pense un certain temps d’adaptation (ce qui est tout à fait normal :) !).
Ce message reste évidemment ouvert donc si vous avez des conseils ou remarques à ajouter, n’hésitez pas !


:arrow: Essayer de garder une activité sportive et/ou culturelle (extrascolaire en fait) ou un moment de détente conséquent dans la semaine.

En effet j’ai fait l’erreur d’arrêter totalement le sport l’année dernière :( et même si ce n’est pas évident de continuer dans un club ou même au lycée (horaires pas forcément adaptés aux bus ou manque de temps) je pense que c’est très bénéfique de consacrer un moment dans la semaine pour se dépenser physiquement. En milieu d’année j’ai commencé à testé cette méthode et je me suis rendue compte que mon travail était par la suite plus rentable. Je pensais que stopper l’activité sportive me permettrait de « me consacrer davantage au travail » mais en fait je pense que cela l’a plus défavorisé qu’aidé.
Bien sûr je pense qu’il faut accorder à chaque chose la place qui lui convient et en classe prépa on ne peut pas forcément faire autant d’activités qu’on le voudrait. Cependant ça peut être très stimulant et bénéfique d’avoir des projets
Bien sur ces moments de détente peuvent concerner d’autres domaines que le domaine sportif (même si je pense que c’est important de se défouler physiquement de temps en temps).

:arrow: Ne pas négliger son temps de sommeil.

Je ne sais pas si tout le monde est d’accord avec moi (bien sûr si quelqu’un n’est pas d’accord avec moi sur un ou plusieurs point(s), qu’il n’hésite pas à le dire !) mais je pense que bien gérer son sommeil est un facteur très important pour réussir en classe prépa (quelle qu’elle soit).
Bien sûr personne n’est à l’abri d’un contre-temps ou d’un retard dans son travail qui l’oblige à sacrifier quelques heures de sommeil de temps en temps mais je pense qu’il faut que cela reste exceptionnel.
J’ai cru gagner du temps en me levant à répétition (c’est surtout ça le problème, quand ça devient fréquent, voire quotidien) plus tôt que d’habitude pour réviser des leçons, terminer des exos etc. mais en fait, à long terme, j’en ai perdu :roll: .
En effet, la fatigue qui s’accumule ne favorise ni la concentration ni la mémorisation. J’ai remarqué qu’un manque partiel de concentration en cours entraîne plus de travail à faire à la maison et donc un coucher plus tardif donc moins d’heures de sommeil donc plus de fatigue etc. (c’est en quelque sorte un cercle vicieux).


:arrow: S’entraider

Je ne sais pas si c’est la peine que je mette ce conseil car il semble plutôt naturel :) mais j’ai vraiment apprécié l’année dernière l’ambiance et la solidarité de ma classe, c’était vraiment stimulant :D .

:arrow: Parler avec sa famille, des amis, les profs des éventuels problèmes scolaires que l’on rencontre

Personnellement c’est ce qui m’a permis de découvrir la prépa HEC, j’ai parlé avec mes profs des problèmes que je rencontrais (car je me rendais bien compte que mon travail n’était pas rentable et que ça ne marcherai pas en deuxième année dans les matières scientifiques) et ils m’ont conseillé de me renseigner sur la prépa ECS (idée que je n’aurais jamais eu toute seule). De plus, les profs donnent souvent de très bons conseils de méthode personnalisés.


:arrow: Profiter de ses vacances 8)

En général au tout début de la prépa je me disais « le premier week-end je décompresse vraiment, la première moitié des vacances je recommence un peu à travailler et la dernière moitié je travaille » mais je visais trop haut ! Là aussi c’est très personnel mais on nous avait quand même dit de bien profiter de la première moitié des vacances (pour se reposer, faire des choses qu’on n’avait pas l’occasion de faire en période scolaire) et de se remettre progressivement au travail pendant la deuxième moitié (pour ne pas que ce soit trop brutal à la rentrée).
C’est sûr que mon plan initial pouvait paraître pas mal sauf qu’en général j’étais assez fatiguée au début des vacances donc quand arrivait la première moitié et que je voyais que je ne travaillais pas autant que je l’aurais souhaité je me culpabilisais en me disant que mon organisation était vraiment à revoir (je me stressais pour rien).
Bref, il est important de s’accorder des moments de détente et de ne pas penser à la prépa pendant ce temps-là :) !


:arrow: Etre bien attentif en cours et ne pas hésiter à poser des questions

Pour moi c’est LE point très important et s’il fallait ne mettre qu’un conseil je crois que je choisirais celui-là. En effet j’ai (beaucoup) trop souvent copié des choses que je ne comprenais pas et que je pensais comprendre par la suite en travaillant mon cours. Des fois c’était le cas mais la plupart du temps les points incompris d’accumulaient et le retard devient rapidement très difficilement rattrapable.
La plupart du temps, un point qu’on a soi-même pas compris n’a également pas été compris par plusieurs autres élèves. Mais si la question n’a pas été posée pendant le cours (ce qui peut se comprendre quelquefois, vu le vitesse de certains cours :wink: ) elle peut être posée après le cours le jour même ou les jours qui suivent (ce que je faisais en général, n’osant presque jamais interrompre le cours, et jamais un prof ne m’a dit qu’il n’avait pas le temps de répondre, au contraire :) ).
L’entraide est également très importante et le message passe parfois plus facilement avec des explications venant d’un élève.


:arrow: Travailler régulièrement.

L’avantage en classe prépa, c’est que les colles (interrogations orales) permettent de réviser régulièrement. Mais je me suis souvent retrouvée à quelques jours d’un DS avec beaucoup de choses à réviser d’un coup :? . Je pense que l’idéal (mais ça reste un idéal, donc en pratique j’essayerai plutôt de m’en approcher le plus possible car si je tiens absolument à l’atteindre et que je n’y arrive pas ça me découragera sûrement plus qu’autre chose !) est de relire et travailler les leçons du jour le soir même afin de pouvoir poser rapidement des questions au prof ou aux élèves. Le mieux serait aussi de refaire plusieurs fois les exos faits en cours pour bien assimiler les méthodes.
Au niveau des fiches, au début je n’en faisais pas beaucoup mais je me suis rendue compte que c’était très pratique (les faire régulièrement est encore mieux). Faire des fiches de méthodes est également très utiles (en Maths notamment).
Personnellement je faisais aussi des fiches d’erreurs, c’est-à-dire qu’en refaisant les exos je listais sur fiche les erreurs que j’avais faites pour ne plus les refaire.

:arrow: S’investir personnellement et essayer de faire des exos en plus

Ce n’est pas toujours évident de trouver le temps de faire du travail supplémentaire mais en général c’est plutôt payant ! Je pense que c’est encore plus vrai en prépa HEC (lecture des journaux, voc en langues…).


:arrow: Surtout ne pas se décourager !

Plus facile à dire qu’à faire !!! Bien sûr c’est normal de passer par des zones de découragement, il y a des moments où on se dit qu’on n’a pas sa place en classe prépa (là je parle pour moi mais d’autres personnes ont dû se dire la même chose à un moment donné), qu’on n’y arrivera jamais etc. mais c’est NORMAL de se dire ça., le principal étant que ces périodes ne soient qu’éphémères !

Pour ma part la période la plus « difficile » s’est située après les vacances de Pâques, j’ai également ressenti ça dans la classe en général. Je ne sais pas si d’autres personnes pourront confirmer cette impression. Dans ce cas je pense qu’il ne faut pas hésiter à se reposer un peu pour repartir ensuite sur de meilleures bases.

Dans ma classe il y a de nombreuses personnes qui ont fait des progrès spectaculaires au troisième trimestre, c’était vraiment impressionnant donc il faut toujours persévérer :) !
Je pense qu’il est important de faire en sorte de ne pas avoir de regrets (« si j’avais plus travaillé, si….. ») et donc de travailler suffisamment en conséquence.

Bien sûr, tout ce que je viens de dire n’est pas toujours évident à mettre en pratique et je pense qu’une personne qui rentre en classe prépa a besoin de temps pour s’adapter et trouver son rythme et une bonne méthode de travail.
J’ai été la première à lire ce genre de conseils l’été dernier et au début c’est difficile à suivre. Je « culpabilisais » un peu de penser à me détendre alors que mes résultats n’étaient pas bons. Je pensais que ce serait bénéfique de rester enfermée des week-ends entiers pour travailler mais j’avais tort ! (Je louais quelquefois des DVD pour les voir en VO, c’est un bon moyen pour allier détente et travail !)
J’avais aussi entendu pas mal de choses fausses sur la prépa (tout le monde est en concurrence, la masse de travail est insurmontable, les profs ne prennent pas de temps pour expliquer les points incompris, il ne faut pas espérer dormir plus de x heures par nuits (x variant généralement entre 4 et 6 :roll: )….) et je me suis rendue compte peu à peu que tout ça était faux, la classe prépa est une excellente voie pour acquérir de solides méthodes de travail, travailler en groupe… mais je n’ai pas ressenti cette année comme une année de galère mais plutôt comme une année très enrichissante.
Quelque chose d’important aussi à mes yeux : essayer de ne pas comparer sans cesse sa propre organisation avec celle des autres. Parfois ça peut être très enrichissant et stimulant mais des fois ça peut être un handicap (par exemple, si quelqu’un dit ne dormir que 5 heures par nuit pour bosser, il ne faut pas essayer de faire pareil (testé et approuvé :wink: !)).
Dans ma classe même si au cours de l’année certains élèves ont connu une période de découragement ayant entraîné une baisse de travail et des résultats, ils ont eu plusieurs occasions de « se rattraper » et de montrer qu’ils étaient motivés (ce qui leur a permis de passer en deuxième année).
Le travail et l’investissement personnel à fournir est important mais je pense que les efforts et le travail sont toujours récompensés.
Je pense donc qu’il ne faut pas s’inquiéter au début de l’année si le travail fourni ne paraît pas rentable, il faut persévérer !

Dans ma classe tout le monde n’a pas connu ces problèmes, certains avaient déjà une très bonne organisation, certains travaillaient moins que moi et obtenaient de bien meilleurs résultats. L’important est de trouver un rythme qui permette de se sentir bien tout en ayant une bonne rentabilité dans le travail.

Si on fait le bilan (désolée si vous avez trouvé tout ça un peu long !) je pense que mon échec en PCSI (je n’aime pas trop dire échec car je pense quand même avoir acquis des choses pendant cette année ! Et d’ailleurs, je ne serais jamais allée en prépa HEC si je n’avais pas été en PCSI !) est dû en partie à des problèmes dans la méthode de travail (que je vais essayer d’améliorer cette année).
J’espère avoir apporté quelques éléments utiles et j’espère ne pas vous avoir ennuyés ! Passez de bonnes vacances (bien entamées mais pas finies :wink: !),

Aèfe :)
Edhec (1A) Lille
Aèfe
Intern
 
Messages: 63
Enregistré le: 03/04/2004 11:58
Localisation: Lille
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar prepa-HEC.org » 23/08/2004 22:30

Bravo.
Avatar de l’utilisateur
prepa-HEC.org
Imperator
 
Messages: 10184
Enregistré le: 21/04/2002 14:48
Localisation: Lille
Groupe(s):
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Administrateurs
Modérateurs globaux
Vault group

Messagepar milou007 » 23/08/2004 22:40

juste une question sur qqch qui m'intrigue ......Comment tu as fait pour t'inscrire en 1ere année de prépa sans avoir eu le bac 2004 ?? je croyais qu'on ne recrutais que les nouveaux bacheliers ....???
Avatar de l’utilisateur
milou007
Junior
 
Messages: 91
Enregistré le: 23/05/2004 14:23
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar Mahuf » 23/08/2004 23:01

Ben la preuve que non. Ils recrutent visiblement d'autres personnes.

Ce commentaire est vraiment très bien fait. Toutefois, j'ai une petite question à te poser : que veux tu dire par «améliorer tes méthodes de travail» ? Tu entends revoir ton organisation, ou le contenu de ton travail, la nature du travail que tu fournis ... etc ?
Avatar de l’utilisateur
Mahuf
Admin
 
Messages: 11396
Enregistré le: 16/01/2004 22:33
Localisation: I am from teh internetz
Groupe(s):
EM Lyon
Clemenceau - Nantes
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Vault group
Administrateurs

Re: Quelques conseils.

Messagepar Vince » 23/08/2004 23:33

Bon je n'ai qu'à approuver devant tout ce qui est écrit là (ça mériterait de figurer dans une FAQ de la prépa ! :) )
Je vais juste me contenter de compléter quelques points avec mon expérience perso.

Aèfe a écrit: :arrow: Essayer de garder une activité sportive et/ou culturelle (extrascolaire en fait) ou un moment de détente conséquent dans la semaine.


En effet c'est important, et en plus ça fait quelque chose à raconter en entretien si on a pu continuer une/des activités extrascolaires à côté de la prépa :)

Personnellement je n'ai jamais réussi à travailler le week-end (retour chez mes parents...) ni pendant les vacances, à part le strict minimum à faire pour le lundi que je faisais vite fait le dimanche soir (mais vraiment à ne pas ouvrir un seul bouquin du week-end ou des vacances, les seuls vacances où j'ai travaillé sont la 2è semaine en février et celles d'avril, concours oblige...)
Bon je ne suis pas un exemple à suivre non plus, mes résultats s'en sont ressentis et en travaillant un peu plus j'aurais sans doute eu de meilleures notes et je n'aurais pas cubé (ce qui ne m'a pas empêché de décrocher une très bonne école en cube).
Mais ce que je veux dire c'est que ce n'est pas la peine d'utiliser la moindre minute en dehors du cours pour travailler, il faut aussi se changer les idées de temps en temps. Mes profs nous conseillaient de consacrer le samedi après-midi à nos loisirs puis de travailler tout le dimanche. Perso le samedi soir était généralement mis à profit pour voir des amis, aller au ciné etc (important aussi d'aller au ciné à mon avis en EC).

:arrow: Ne pas négliger son temps de sommeil.


Tout à fait d'accord, ça ne sert à rien d'aller en cours si on a dormi que 4h, on n'arrive pas à piger la moitié de ce que le prof va dire, et en fin d'après-midi en revenant du lycée on est tellement crevé que de toute façon on n'arrive pas à travailler efficacement. Perso je dormais environ 7h par nuit (mais j'avais la chance d'être logé à l'internat, puis à 10 min à pied du lycée pendant mon année de cube, donc je pouvais me lever tard) - j'ai des amis qui faisaient même une sieste parfois après les cours.
A cela il pouvait tout de même y avoir quelques exceptions (rares) comme par exemple en cas de DM de philo qui attend depuis 3 semaines et finalement à rendre le lendemain... (je n'ai jamais réussi à commencer un DM de philo plus de 2 jours avant la date fatidique :) ). Mais là c'est plus un problème d'organisation de son travail :)

:arrow: Etre bien attentif en cours et ne pas hésiter à poser des questions


Tout à fait, ce qui est compris tout de suite ne sera plus à comprendre plus tard (et tout seul), ce qui permet de gagner du temps dans son travail perso (cas essentiellement en maths, pour les matières littéraires c'est assez différent: sortir de la salle de classe en ayant compris ce qui a été vu permet d'apprendre le cours plus rapidement et d'aborder les exercices plus sereinement - c'est vrai que là c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire et que certaines heures peuvent s'avérer indigestes...).

:arrow: Travailler régulièrement.


Oui, c'est important aussi. Réviser un DS la veille (complètement infaisable en histoire géo) permet éventuellement de faire illusion le jour du DS mais 3 jours après on a déjà tout oublié, donc ça a été du temps perdu. Donc il vaut mieux bosser chaque matière assez régulièrement (au moins maths et histoire chaque soir).

:arrow: S’investir personnellement et essayer de faire des exos en plus


En maths là tout dépend du prof, mais normalement avec un prof correct tous les exercices et méthodes incontournables sont vus (personnellement en entrant en prépa j'avais acheté plusieurs bouquins avec les cours et des exos que je n'ai quasiment jamais ouverts à part éventuellement pour revoir quelques points précis du cours ou voir si par hasard l'exo donné par le prof ne figure pas dedans...)

Concernant les annales (pour les carrés): à mon avis avant de se lancer dans les annales il faut absolument être sûr de maîtriser le cours et les exos faits en classe. Faire une annale n'a d'intérêt que si on la fait en entier, or pour ça il faut compter un minimum de 4h (et encore pour les épreuves les plus simples je pense :D ), ce qui n'est pas rien. Je pense que ça vaut le coup pour voir un peu à quoi ressemble un sujet de concours, pour saisir la logique des sujets (ce qu'on apprend déjà par les DS, qui sont souvent des sujets de concours éventuellement remaniés par le prof pour être faisable au moment où a lieu le DS). Certains profs conseillent de passer les 5 premières minutes de l'épreuve à regarder uniquement l'enchaînement des questions pour voir exactement où le sujet va mener le candidat et pour commencer à noter à quelles notions/méthodes/théorèmes les questions vont faire appel.

Bref, les annales à voir seulement au moment des révisions (ie à partir de mars).

Quelque chose d’important aussi à mes yeux : essayer de ne pas comparer sans cesse sa propre organisation avec celle des autres. Parfois ça peut être très enrichissant et stimulant mais des fois ça peut être un handicap (par exemple, si quelqu’un dit ne dormir que 5 heures par nuit pour bosser, il ne faut pas essayer de faire pareil (testé et approuvé :wink: !)).


Point très important à souligner. Chacun peut avoir des méthodes de travail efficaces pour soi mais qui ne le sont pas pour d'autres. Ce n'est donc pas la peine de copier les méthodes des autres si on "ne le sent pas", ça risque d'être une perte de temps notoire (en revanche on peut adapter certaines méthodes d'autres élèves, certains peuvent avoir de bonnes idées qu'on n'a pas eu soi-même et réciproquement). En particulier ça ne sert à rien de copier les méthodes de travail du major de la classe, ce n'est pas parce que ses méthodes lui permettent de bien réussir qu'en les copiant vous deviendrez aussi major (ou vice-major ;) ).
Il vaut donc mieux travailler selon le rythme qui semble le meilleur pour soi, en tenant compte de ses propres capacités physiques et mentales (certains comprennent et mémorisent plus rapidement et facilement que d'autres, c'est inéluctable, cependant avec de bonnes méthodes on peut progresser). Ainsi, cela ne sert à rien de bosser jusqu'à 2h du mat' et dormir seulement 5h sous prétexte que d'autres le font et/ou qu'on doit absolument rattraper quelque chose, au risque de ne pouvoir quasiment rien apprendre entre minuit et 2h, là où on a besoin de 8h de sommeil (je dis pas non plus quand même qu'il faut faire le tour du cadran tous les jours :) ).
Vince
Associate
 
Messages: 1796
Enregistré le: 28/06/2004 22:16
Localisation: Berlin
Groupe(s):
ESCP Europe
Janson de Sailly - Paris
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar s4LsZ » 24/08/2004 02:03

C'est vrai, tous ces conseils sont très sensés, mais objectivement, 99.9% des préparationnaires ne les respecteront pas et feront exactement l'opposé sur chaque point, il y a des choses qui ne changent pas ....
Avatar de l’utilisateur
s4LsZ
Specialist
 
Messages: 616
Enregistré le: 14/12/2002 17:23
Localisation: monnnnnnntelimar !!!
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar lullaby » 24/08/2004 09:09

Merci à vous!
lullaby
Regular
 
Messages: 245
Enregistré le: 27/08/2003 18:25
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Quelques conseils.

Index du forum ParcourSup: prépa HEC - Classe prépa Grandes Ecoles Questions et conseils prépa HEC

Articles en relation: Quelques conseils.

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce