Connexion avec un réseau social:

Frais de scolarité et accessibilité des écoles

Frais de scolarité et accessibilité des écoles

Messagepar Mahuf » 18/02/2009 13:11

Salut à tous,

Depuis 2 ans, la grosse majorité des écoles augmente ses frais de scolarité de façon outrancière, dans des mesures proches de l'escroquerie.

Sur ce topic, je vise à recenser les hausses de frais de scolarité survenue depuis quelques années, et à établir un fichier qui tiendrait en compte l'évolution de cette hausse depuis les dernières années, pour identifier cette tendance et dénoncer les ESC qui ont eu le comportement le plus abusif.

En ce qui concerne l'EM Lyon, j'avais signé en début de scolarité pour les frais suivants :
- 7400 euros en 1ere année
- 8200 euros en 2e et 3e année

L'année précédent la mienne, un étudiant de 2e ou 3e année devait payer 7800 euros.

Aujourd'hui, un étudiant doit compter payer environ 8000 euros en 1ere année, puis 10 000 euros en 2e et 3e année.

Le coût total de la scolarité est donc passé en 3 ans de 23 800 euros à 28 000, soit une augmentation de 17.6% (soit 5.5%en rythme annuel, beaucoup plus que l'inflation). En coût réel, il faut également compter les 300 euros de "frais administratifs" à rajouter pour toute année supplémentaire au-delà des 3 ans. Il n'y a eu aucune amélioration notable de la qualité du service rendu pendant cette période et qui justifierait une hausse aussi importante.

Une magnifique hausse est également celle d'HEC, qui n'est pas que leader au niveau des concours, mais également au niveau de la facturette. A l'époque où j'ai présenté les concours, il fallait compter environ 8000 euros / an dans la prestigieuse institution. L'année suivante, les frais sont passés à 8000 euros en 1ere année, puis 10 000 en 2e et 3e année. Et aujourd'hui, on atteint des niveaux stratosphériques, avec 8300 en 1ere année puis 12 300 euros en 2e et 3e année. HEC, comme l'EM Lyon, fait également payer des frais administratifs pour les années supplémentaires. Sauf que là, c'est 600 euros.

Au total, on a donc la hausse suivante :
2006 : 24 000
2007 : 28 000
2008 : 33 500

Une hausse de 39.5% !!!

J'ai pris mon petit exemple local pour cette hausse de frais de scolarité. J'aimerais que les gens ayant intégré un cursus grande école nous fassent connaitre les montants qu'ils ont eu à payer, afin que nous puissions ensemble établir le montant de la hausse et parvenir à se faire une idée plus globale du problème.

Ceci pose un problème majeur d'accessibilité des écoles de commerce à une large frange de la population. On aura beau nous parler de l'effort financier qui doit être fourni et qui n'est pas insurmontable, du "jeu qui en vaut la chandelle", il reste que l'effort à fournir pendant ses études devient de plus en plus économique et de moins en moins scolaire. Cette situation de hausse rarement justifiée, sans prendre la peine de communiquer auprès des étudiants, mérite qu'on s'y attarde et qu'on la regarde en face.

Aux armes camarades, la révolution de velours est en marche ...
Avatar de l’utilisateur
Mahuf
Admin
 
Messages: 11396
Enregistré le: 16/01/2004 22:33
Localisation: I am from teh internetz
Groupe(s):
EM Lyon
Clemenceau - Nantes
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Vault group
Administrateurs

Messagepar Blue Sky » 18/02/2009 13:22

Les factures ont en effet augmenté d'après ce que tu as constaté. Et ce serait en effet intéressant d'avoir les chiffres pour les autres écoles.

Mais en même temps il faut savoir ce que l'on veut. Je vois sur ce forum des "batailles" pour les accréditations. Leur côut est énorme pour les écoles !

Il ne faut donc pas s'étonner de l'augmentation. On ne peut pas tout avoir !

Et à mon avis nous n'avons encore rien vu. Je parie que toutes les bonnes écoles seront à 15.000 euros par an dans les trois ans qui viennent ! Surtout que les CCI se désengagent...
Blue Sky
Newbie
 
Messages: 15
Enregistré le: 17/09/2005 15:36
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar hailhail » 18/02/2009 15:01

Je suis d'accord avec Blue Sky.

On va assister à une explosion des droits de scolarité et probablement très vite atteindre le 15K par an pour certaines.

En même temps, si ça permet aux école d'avoir davantage de moyens, ça peut être positif. Il faut néanmoins être vigilant sur la gestion de ces ressources supplémentaires.
Avatar de l’utilisateur
hailhail
Associate
 
Messages: 2971
Enregistré le: 05/02/2004 22:35
Localisation: team leader
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar GFossey » 18/02/2009 15:25

Mmh par chez nous quand je suis entré c'était 6700 puis ça a baissé à 6600 pour remonter à 6900 et 7100 prévus pour 2009-2010. 6% en 3 ans. La sco de Master est moins élevée, dans les 5800 mais ça a du augmenter en proportion. Avec l'aménagement d'un campus, deux nouveaux bâtiments et une résidence ça aurait pu être nettement pire.

Les écoles vont de toute façon devoir rattraper le manque-à-gagner de taxe d'apprentissage pour quelques années.
Après des solutions alternatives existent : créer des programmes parallèles qui vont faire engranger du pognon, monter des programmes de financement par les anciens comme dans d'autres pays, faire payer tout un tas d'extras qui étaient considérés comme inclus dans le package avant (rattrapages, langues, etc.)

Les augmentations de sco font tout de même des heureux ; les IAE en première ligne.
Avatar de l’utilisateur
GFossey
Regular
 
Messages: 213
Enregistré le: 18/02/2007 20:50
Localisation: Luxembourg
Groupe(s):
IESEG
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar Mahuf » 18/02/2009 16:55

Mine de rien ça vous faire quand même une scolarité à 35 000 euros environ, ce qui est plus qu'HEC (parce que c'est en 5 ans certes, mais ça fait cher quand même).

Vous pensez vraiment que les élèves sont prêts à s'endetter jusque à des montants pareils ? 45 000 euros pour la scolarité, s'il faut en plus vivre à côté - compter dans les 600 euros / mois, voire dans les 800 en région parisienne - ça fait des montants qui explosent largment la cote de crédit d'un étudiant lambda, même si celui-ci bénéficie d'une offre spéciale de la part de sa banque.

C'est un peu le sens de mon topic aussi : il y a une limite aux sommes que les écoles peuvent nous prendre, déjà que le rapport qualité / prix est digne d'un pillage par les Huns : c'est tout simplement la capacité d'endettement des étudiants et la capacité des parents à leur financer leurs études (ne nous voilons pas la face : la majorité des étudiants en ESC se font entretenir).

Je suis un peu sceptique face à cette augmentation, son bien fondé et les répercussions pour les étudiants, d'où ce topic.
Avatar de l’utilisateur
Mahuf
Admin
 
Messages: 11396
Enregistré le: 16/01/2004 22:33
Localisation: I am from teh internetz
Groupe(s):
EM Lyon
Clemenceau - Nantes
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Vault group
Administrateurs

Messagepar GFossey » 18/02/2009 17:21

Tout à fait d'accord ; c'est d'ailleurs l'argument qui tue contre les post-bac, et à raison. En prenant la défense du diable je dirais que s'ils pouvaient faire autrement ils le feraient avec plaisir car rien que baisser les frais de 1000€ par an pourrait attirer plus d'admis ; à part le soutien de l'ICL il n'y a pas beaucoup de cash extérieur. Je suis persuadé que sur le passage entre les 9% de ratio admis/candidats et de 18% de ratio intégrés/candidats, la moitié est due au prix.
Si ça ne tenait qu'à moi j'oublierais un peu le côté "petits-groupes" et accumulation de matières dans tous les sens sur les deux premières années prépa-like pour se concentrer sur les fondamentaux, ce qui aurait un bel impact financier.

Plus globalement j'ai le sentiment que si les frais continuent à augmenter pour des raisons de visibilité internationale ou de baisse des apports extérieurs (taxe apprentissage, good-bye des CCI, etc), la meilleure solution serait un véritable réveil des associations d'anciens qui pourraient lever des bourses relativement aisément. Ça serait fou qu'un tel esprit de promo et d'attachement à l'école (ce forum en est d'ailleurs l'exemple suprême) puisse disparaitre aussi vite après le diplôme.
Sans quoi les étudiants vont se diriger ailleurs, ou faire des choix forcés comme l'apprentissage ou les petits boulots, quitte à perdre des gros avantages liés au système ESC.

Le topic d'à côté liste bien toutes les possibilités pour payer ses études actuellement, quand les écoles seront passées au dessus des 10,000 ou 15,000€ ça sera intenable pour beaucoup.

Maintenant, et comme je vois mal les étudiants faire pression sur les GE pour voir les frais baisser, le plus important est de lister ce qu'apportent vraiment ces augmentations, du moins leur utilisation directe. Ça serait un bon début.
Avatar de l’utilisateur
GFossey
Regular
 
Messages: 213
Enregistré le: 18/02/2007 20:50
Localisation: Luxembourg
Groupe(s):
IESEG
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar Mahuf » 18/02/2009 17:38

C'est mon avis également : au moins daigner expliquer ce qui justifie ces augmentations, et mettre en avant les avantages apportés aux étudiants en contrepartie.
Avatar de l’utilisateur
Mahuf
Admin
 
Messages: 11396
Enregistré le: 16/01/2004 22:33
Localisation: I am from teh internetz
Groupe(s):
EM Lyon
Clemenceau - Nantes
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Vault group
Administrateurs

Frais de scolarité et accessibilité des écoles

Index du forum Ecoles de Commerce, MBAs, MS, MSc, Business Schools et autres formations Ecoles Supérieures de Commerce, Gestion et Management

Articles en relation: Frais de scolarité et accessibilité des écoles

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce