Connexion avec un réseau social:

Diplôme ESC et Diplôme d'Ingénieur

Diplôme ESC et Diplôme d'Ingénieur

Messagepar legaucher » 23/10/2005 13:25

Si acquérir des compétences en management est chose facile pour un ingénieur, l'inverse semble plus compliqué.

Caroline Beyer et Anne Jouan
[17 octobre 2005]

«Bill Gates n'a pas fait une école d'ingénieur mais une école de commerce !», lance Thierry Grange, directeur de Grenoble Ecole de management. En matière de doubles diplômes, la guéguerre entre écoles de commerce et d'ingénieurs va toujours bon train. Etre compétent dans un domaine ne suffisant plus, il faut s'afficher polyvalent. Alors les établissements d'enseignement supérieur multiplient ce type de formations. Pas toujours avec bonheur, car en matière de diplômes il y a des règles à respecter.


Rappelons le cas de Grenoble Ecole de management qui annonçait il y a deux ans l'ouverture d'un double diplôme avec l'Ecole nationale supérieure des télécommunications de Bretagne alors que la Commission des titres d'ingénieurs (CTI) n'avait pas donné son accord. Aujourd'hui encore, l'ESC Grenoble joue sur l'ambiguïté de l'appellation «double diplôme». Contactée récemment encore via «un élève en classe préparatoire HEC, intéressé par le double diplôme avec l'ENST Bretagne», Martine Favre-Nicolin, responsable du concours, répond sans hésiter que ce «diplôme» existe bel et bien. Avant d'ajouter que les commerciaux pouvant y prétendre sont sélectionnés «au vu des notes obtenues en 1re et 2eannée et sur entretien de motivation». Quand on lui demande plus de précisions, elle ajoute : «Il ne s'agit pas d'un double diplôme mais d'une spécialisation.» Les linguistes apprécieront la nuance, tout comme les élèves en quête de précisions.


La direction de l'école, encore échaudée par le rappel à l'ordre de la CTI d'il y a deux ans, est plus mesurée. «Nous ne formons pas des demi ou des trois quarts d'ingénieurs, mais des individus capables de manager le développement des techniques», résume Thierry Grange, son directeur. Parmi les filières de dernière année, Grenoble Ecole de management propose une filière «ingénieur d'affaires».


L'école propose également en dernière année la filière «management des systèmes d'informations» : dans ce cadre, les étudiants de l'école de commerce vont suivre les enseignements en système d'information à l'ENST Bretagne. «Nous recevons en échange des élèves ingénieurs de l'école souhaitant suivre des enseignements en management. Ce dispositif est comparable aux échanges à l'étranger.» Une filière qui pourrait se transformer à terme en double diplôme ? «Uniquement quand ce sera possible, répond Thierry Grange. Après approbation de ces cursus par les autorités concernées. Dans tous les cas, il faudra ajouter au cursus au moins une année supplémentaire, et davantage si les connaissances à valider sont plus nombreuses.»

-- PUBLICITE --





En septembre 2004, l'Ecole supérieure de commerce de Nancy (ICN) et l'Ecole des mines de Nancy ont lancé un double diplôme. Après deux premières années dans l'une des écoles, les étudiants ont la possibilité de poursuivre par deux années d'études supplémentaires et d'obtenir le diplôme grande école de l'ICN ainsi que le diplôme d'ingénieur des Mines habilité par la Commission des titres.


Ce cursus compte aujourd'hui une diplômée qui a commencé par l'ICN et obtenu le double diplôme. «Ces doubles diplômes se font sur des dominantes d'approfondissement, explique Thomas Froehlicher, directeur général de l'ICN. Il serait évidemment difficile d'envoyer un étudiant de l'ICN dans un axe énergie moteur, par exemple ! En revanche, la dominante «maîtrise d'ouvrage informatique» de l'Ecole des mines de Nancy, qui parmi l'ensemble des dominantes comporte le plus de management, constitue un pont idéal entre une école d'ingénieurs et une école de commerce.»


A la rentrée, un étudiant a entamé la dernière année et deux autres ont démarré le cycle. Tous sont issus de l'ICN. Ce double diplôme n'intéresserait-il pas les ingénieurs ? «Pour eux, l'intérêt est moindre à ce moment de leur cursus, souligne Thomas Froehlicher. Il me semble que nous leur apporterons davantage en leur proposant une entrée dans notre futur MBA, mis en place sur le modèle de l'Essec MBA.» Avec lui, les étudiants auront la possibilité, dans le cadre d'une dernière partie de cursus fondée sur le dernier semestre, d'obtenir, outre le diplôme grande école, un diplôme MBA.



Article tiré du Figaro Entreprises sur le site Internet

Sans commentaire :)
legaucher
Regular
 
Messages: 227
Enregistré le: 19/08/2004 21:26
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar WiZzZmAn28 » 23/10/2005 13:36

Je crois que déjà de nos jours le choix des filières est très difficile avec les nombreux choix que peuvent apporter les écoles de commerce, mais là avoir aussi une équivalence en diplôme d'ingénieur... Je pense tout simplement que le casse tête s'impose !!! :lol: Peut être est ce un moyen de faire valoir le niveau des écoles concernées, je n'en suis pas si sûr !
Avatar de l’utilisateur
WiZzZmAn28
Regular
 
Messages: 260
Enregistré le: 01/02/2004 16:17
Localisation: Pas loin d'un subwoofer ^^
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar mathieu33 » 31/01/2006 17:47

Mais quel est le mieux alors ? faire une école d'ingé et se spécialiser dans la finance et le commerce ou direct faire une école de commerce ?
Parceque en sortant d'une école de co, a part travailler dans le commerce ou la finance,rien d'autre. alors qu'un diplôme d'ingénieur fleurit d'une maitrise, Master, ou MBA commercial est peut être plus valorisant.
mathieu33
Intern
 
Messages: 42
Enregistré le: 13/11/2005 12:20
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar Néarque » 31/01/2006 20:08

Les possibilités sont quand même très larges après une ESC même si bien sûr certains métiers sont trustés par des ingénieurs, et ça paraît normal. Entre la finance, l'audit, le conseil, les RH, le market, le droit des affaires et j'en oublie. il y a de quoi choisir (souvent, les étudiants sont perdus au moment de décider de leur entrée dans la vie professionnelle parcque qu'il ya justement trop de choix !).
Néarque
Specialist
 
Messages: 353
Enregistré le: 10/09/2005 09:17
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar passenger » 31/01/2006 21:54

c'est quand même dingue ce qui est écrit.

Je suis à l'ENST Bretagne, et il est absolument impossible auxpersonnes de Grenoble EM d'avoir le diplome d'ingé. Un ancien GEM a tenté, il a même fait la deuxième année mais n'a pas eu le diplome d'ingé.

De notre coté, GEM a bloqué le double diplome au vu du rappel à l'ordre de la CTI (normal quoi). et il n'y a donc pas de réel double diplome, "juste" des spécialisations et des possibilités d'approfondir des domaines différents.

Je trouve particulièrement scandaleux que la direction de GEM fasse croire ce genre de choses
passenger
Intern
 
Messages: 46
Enregistré le: 23/01/2005 17:17
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés


Index du forum Ecoles de Commerce, MBAs, MS, MSc, Business Schools et autres formations Ecoles Supérieures de Commerce, Gestion et Management

Articles en relation: Diplôme ESC et Diplôme d'Ingénieur

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce