Connexion avec un réseau social:

Cuber, EM Lyon, Edhec

Cuber, EM Lyon, Edhec

Messagepar Johnmcdouglas » 14/07/2008 18:46

Salut,

Je suis admis à l'Edhec et à l'EM Lyon (entre les deux, je privilégierais peut-être l'EM Lyon).
Pourtant je pense à cuber.

Ce n'est pas le risque que représente tenter une nouvelle fois les concours (j'ai eu des notes très moyennes en maths - en partie méritées - et je pense pouvoir faire mieux avec un an supplémentaire, et grace à l'éco entre autres, je suis passé près d'ESCP [8pts], et d'HEC [20pts]) qui me fait peur. Et je ne crois pas que je vivrais mal une année de plus en prépa.

Ce que je me demande c'est est-ce que cela vaut vraiment le coup de cuber pour avoir ESSEC ou HEC (j'aurais aimé l'ESSEC cette année...) par rapport à Lyon qui est déjà une très bonne école, mais pour laquelle je ne suis aujourd'hui pas transporté par un enthousiasme débordant.

Cependant il est vrai que je ne connais pas vraiment ces écoles : bien sûr j'ai lu les plaquettes, parlé avec quelques élèves de chacune d'elle... Mais je ne peux pas véritablement comparer, si ce n'est par la notoriété. Est-ce que cela justifie un cubage pour autant ?

Je vous remercie pour vos avis.

PS: Cette question n'a pas vocation à narguer les prétendants et amants de l'EM Lyon, mais à recueillir des avis, car elle me torture depuis plusieurs jours...
Johnmcdouglas
Intern
 
Messages: 34
Enregistré le: 02/05/2008 19:54
Groupe(s):
EM Lyon
Utilisateurs enregistrés

Messagepar hailhail » 14/07/2008 18:54

Qu'est ce que l'ESSEC t'apporterait de plus que l'EM concrètement? That's the question!

La tu risques de perdre un an tout en gardant une forte part de risque sans aucune garantie d'avoir mieux.

Un cubage se justifie pleinement quand on considère qu'on un gap (lol) de 5 à 10 places-SIGEM au moins de progression.
Avatar de l’utilisateur
hailhail
Associate
 
Messages: 2971
Enregistré le: 05/02/2004 22:35
Localisation: team leader
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar grundahr » 14/07/2008 20:40

est-ce que tu penses que :
1) le risque n'est pas trop élevé? en cube on peut cartonner mais aussi se louper, y compris en eco (en cube aux concours : 15, 16 et ... 8 en AEH aux diverses épreuves)
2) est-ce que tu ne crois pas qu'un an d'expérience professionnelle sera plus intéressante qu'un an de prépa avec une chance (et pas l'assurance) d'avoir une parisienne?
Khûbe resocialisé
grundahr
Expert
 
Messages: 1310
Enregistré le: 17/01/2006 10:17
Groupe(s):
ESSEC
Carnot - Paris
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar ProfEcoGestion » 14/07/2008 21:37

http://www.prepa-hec.org/forum/ftopic11262.php

Va jeter un coup d'oeil à ce sujet, cela va sûrement te faire réfléchir même si ce n'est pas une généralité...
A l'heure d'APB, un ouvrage pour vous aider dans vos choix et dans la constitution du dossier : http://www.editions-ellipses.fr/product_info.php?products_id=10769
Avatar de l’utilisateur
ProfEcoGestion
Senior Moderator
 
Messages: 2326
Enregistré le: 27/10/2002 14:36
Localisation: Paris
Groupe(s):
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Vault group
ENS Cachan
Berthollet - Annecy
Professeurs
Honoris causa
Modérateurs globaux

Messagepar Johnmcdouglas » 14/07/2008 23:27

Intéressant ptite souris, c'est vrai que j'ai toujours vu des cubes qui avaient pareil ou mieux lors de leur deuxième passage de concours.

Cela dit, Grundahr, mes notes en éco suivent la même figure que ton année de cube (17,16... 7), ce qui prouve que rien n'est acquis pour l'année prochaine si je cube.
Mais mes notes en maths tournant autour de 9, et n'ayant pas travaillé comme il se doit les maths ces deux années, je pense pouvoir les améliorer.

Quand à l'histoire de l'expérience professionnelle, je dois dire qu'elle ne me convainc pas vraiment. Je vais travailler une 40aine d'années, je ne suis pas à 1 an près ;) , d'autant moins que j'ai un an d'avance, scolairement parlant.

Grundahr, quelles écoles as-tu eu en carré ? Et quelles étaient tes motivation pour cuber ? Avoir une parisienne à tout prix ?
Johnmcdouglas
Intern
 
Messages: 34
Enregistré le: 02/05/2008 19:54
Groupe(s):
EM Lyon
Utilisateurs enregistrés

Messagepar grundahr » 15/07/2008 00:26

en carré j'avais présenté essec, em, edhec et grenoble (parcours particulier... bref), loupé les écrits de l'essec à 3 places près, lyon même genre. admissible edhec et grenoble, recallé à l'edhec.
=> cube avec objectif hec/essec parce que je sentais que j'en étais capable : mauvais résultats en eco alors que c'était ma matière forte, mauvaise préparation en math (inadaptée aux parisiennes en tout cas : 19 aux math edhec, loupage de l'em avec 12.5 pour cause de stress, 10 et 13 à l'essec par mauvaise stratégie (manque d'habitude)). Idem en langues, je n'étais préparé qu'aux langues iena.
mais si j'avais eu l'edhec j'y serai allé avec plaisir.
Khûbe resocialisé
grundahr
Expert
 
Messages: 1310
Enregistré le: 17/01/2006 10:17
Groupe(s):
ESSEC
Carnot - Paris
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar Le Chat » 15/07/2008 01:47

Je crois que c'est pas simplement une histoire d'expérience professionnelle. Aujourd'hui, beaucoup de gens arrivent sur le marché du travail avec une formation business voire plus (double diplôme, années d'expérience) et les métiers sur lesquels on se positionne (pour ne prendre que market, finance, contrôle de gestion) sont relativement mondialisés. Donc sauf avantage comparatif majeur, les gens sont relativement interchangeables.

Certes, sortir d'une parisienne peut déjà être un avantage comparatif notamment sur les boîtes à recrutement très élitiste, mais vérité en deça des Pyrénées, erreur au-delà comme dirait la formule. Il est des circonstances où ça ne marchera pas, où on privilégiera une expérience à l'international (échange ou stage) ou une expertise particulière (validée par des cours ou un stage). Selon ton projet pro, acquérir ces compétences-clés qui augmenteront ton employabilité sera un enjeu majeur. Si c'est le cas, cela demande en général du temps d'où les cursus en 4 ans.

Certains font les 4 ans pour la forme, mais n'arrivent pas à atteindre leur but. Alors au mieux, ils prennent une voie de garage ou une voie royale qui mène à tout ou presque. Au pire, les gens découvrent cette problématique avant de débarquer sur le marché du travail et ça se finit dans la panique : c'est en partie grâce à ce type de profils que certains MS et M2 justifient leur existence.

Dans les deux cas, c'est une vraie perte de temps et d'argent, qui peut se chiffrer à bien plus que la simple année de cube.

Bref les concours c'est sympa, mais faut pas oublier qu'il y a encore d'autres choses sur lesquelles faut se battre encore un peu les années d'après, et que la prépa ne fournira jamais, même quand on a intégré dans une parisienne.

Ça fait vieux con qui parle, désolé, il est tard...
Le Chat [Modo]
Retrouvez-nous sur Facebook =)
Avatar de l’utilisateur
Le Chat
Maneki Neko
 
Messages: 6136
Enregistré le: 24/07/2004 10:49
Localisation: HKG
Groupe(s):
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Modérateurs globaux
Janson de Sailly - Paris
Audencia
Prépas B/L
Vault group

Cuber, EM Lyon, Edhec

Index du forum Ecoles de Commerce, MBAs, MS, MSc, Business Schools et autres formations Ecoles Supérieures de Commerce, Gestion et Management

Articles en relation: Cuber, EM Lyon, Edhec

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce