Connexion avec un réseau social:

Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar Yugurten » 06/11/2010 02:38

Actives et organisées, les écoles de commerce voient leur influence grimper.


Ce pourrait être un cas d'école pour leurs étudiants : la conquête du pouvoir ou comment HEC, Dauphine, l'Essec, l'ESCP ou l'Insead s'apprêtent à rejoindre l'ENA et Polytechnique dans la formation des élites. « Cette poussée s 'explique par le recul de la fonction publique d 'Etat et par la montée des fonctions commerciales dans les grandes entreprises », dit Pierre Tapie, président de la Conférence des grandes écoles (CGE) et directeur général de l'Essec. Même à la tête de fleurons industriels tels EADS, Total ou Saint-Gobain, les managers ont remplacé les ingénieurs.
Les business schools sont des fabriques de réseaux.« Work your Network » , proclame le slogan de l'association ESCP Europe [travaillez votre réseau. NDLR]. Pour accroître son influence, celle des anciens de l'Insead en France a créé une cérémonie annuelle de remise de trophées. « Nous l'avons organisée à Bercy quand Nicolas Sarkozy était ministre de l'Economie, puis au Quai d'Orsay avec Bernard Kouchner, raconte Daniel Fulda, son président. La prochaine aura lieu à la mairie de Paris avec Bertrand Delanoë. »

Cabinets d'outplacement
Fini, l'époque où les associations d'anciens se contentaient de publier un annuaire et d'encaisser les cotisations des diplômés. Elles agissent maintenant en cabinets d'outplacement avec des ateliers thématiques et des clubs professionnels. Les « alumni » s'y retrouvent régulièrement pour parler business. Ceux de l'Essec se sont même offert, comme les polytechniciens et les centraliens, une Maison dans le XVIe arrondissement de Paris, où une quinzaine de permanents sont au service des anciens.
« Ces réseaux ont un peu l'effet de la machine à café », résumait joliment Erik Orsenna lors de la soirée de lancement de la fondation Dauphine, le 6 octobre. A l'heure de la mondialisation, ces cercles informels permettent d'être au courant avant tout le monde d'une création de poste dans telle multinationale ou de l'ouverture d'une filiale dans telle autre. « Aujourd'hui, un cadre sait qu'il changera quatre ou cinq fois d'entreprise dans sa vie professionnelle, explique Eric Castelnau, vice-président des anciens de Dauphine. Or passé 45 ans, il est impossible de retrouver un job sans utiliser son réseau. »
En ces temps de downsizing, la solidarité entre condisciples commence même avant : l'ESCP Europe Alumni a créé un « pack anticrise emploi » qui met à disposition de chaque « diplômé hors poste » l'appui d'un mentor sélectionné parmi les anciens. Elle propose des entretiens gratuits avec des spécialistes de l'évolution de carrière. A Dauphine, un atelier « fourmi » apprend à reconnaître les réseaux cachés. Les associations d'anciens servent aussi à raviver les liens entre copains d'avant. Jamais inutile. A l'Insead, la tradition veut que chaque promotion se réunisse tous les cinq ans. Début octobre, le temps d'un week-end, onze générations d'élèves se sont retrouvées à Fontainebleau. On y a parlé famille, business et politique. Récemment, l'école de management, qui compte 90 % d'élèves étrangers, a développé une application pour iPhone et smartphones pour localiser ses condisciples partout dans le monde. « Lorsque nous avons ouvert un site au Japon, j'ai demandé à un ancien camarade japonais de vérifier qu'il n'y ait pas d'erreurs grossières », raconte Michel de Rovira, cofondateur de Michel & Augustin. Comme les grandes universités américaines, HEC attribue à tous ses diplômés une adresse électronique universelle qu'ils garderont toute leur vie, facilitant le contact entre anciens. « Nous avons totalement repensé notre site pour animer la communauté, explique Marie Verrier, déléguée générale de l'ESCP Europe Alumni. A présent, nous offrons un accueil personnalisé, des pages dédiées aux délégués de groupe, l'annuaire numérisé et, bien sûr, des offres d'emploi. »

Levées de fonds
Plus prosaïquement, ces réseaux servent à lever des fonds. Si Patricia Barbizet a investi sur Michel & Augustin, c'est probablement parce que ses fondateurs avaient fait l'ESC P comme elle. Et Gilles Pélisson, patron d'Accor, est membre du club Grand Or (donation entre 200 000 et 500 000 euros) de l'Essec, dont il est diplômé. Quant à Thierry Fritsch, PDG de Chaumet, il va rappeler tous les anciens boursiers comme lui de l'école pour leur tendre la sébile. « J'ai fait une vidéo sur le thème : rendre l'argent », raconte-t-il. En sept ans, l'Essec espère ainsi collecter 150 millions d'euros. Pour encore gagner des places.

Lien de l'article : http://www.challenges.fr/magazine/encouverture/0230.032578/rseaux_conqurants.html
Yugurten
Junior
 
Messages: 114
Enregistré le: 15/01/2008 20:39
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Lecteurs livre prepa-HEC.org

Re: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar Rajnagar » 06/11/2010 12:52

Yugurten a écrit:Or passé 45 ans, il est impossible de retrouver un job sans utiliser son réseau.


C'est quand même désespérant d'entendre ça...
Rajnagar
Specialist
 
Messages: 321
Enregistré le: 01/01/2010 23:44
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar Jester » 06/11/2010 13:05

Je trouve pas le classement, il est où ?
Jester
Expert
 
Messages: 1441
Enregistré le: 01/09/2008 13:23
Localisation: Neuilly-Sur-Seine
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Cubes
HEC
Vault group
Lakanal Sceaux
IPESUP
Modérateurs globaux

Re: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar Yugurten » 06/11/2010 14:00

1re. ENA
Fondée en 1945.
1847 mentions en 2010.
1 787 en 2000.

2e. POLYTECHNIQUE
Fondée en 1794
1368 mentions en 2010.
1 279 en 2000.

3e. HEC
Fondée en 1881.
1168 mentions en 2010.
721 en 2000.

4e. DAUPHINE
Fondée en 1968.
534 mentions en 2010.
190 en 2000.

5e. ESSEC
Fondée en 1907.
450 mentions en 2010.
151 en 2000.

6e. PONTS
Fondée en 1747.
437 mentions en 2010.
445 en 2000.

7e. ESCP
Fondée en 1819
381 mentions en 2010.
213 en 2000.

8e. INSEAD
Fondée en 1957.
378 mentions en 2010.
201 en 2000.

9e. ENS
Fondée en 1794
360 mentions en 2010.
202 en 2000.

10e. CENTRALE
Fondée en 1829
318 mentions en 2010.
347 en 2000.

11e. MINES
Fondée en 1783.
272 mentions en 2010.
174 en 2000.

12e. TÉLÉCOMS
Fondée en 1878.
243 mentions en 2010.
143 en 2000.
Yugurten
Junior
 
Messages: 114
Enregistré le: 15/01/2008 20:39
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Lecteurs livre prepa-HEC.org

Re: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar pierre33700 » 06/11/2010 15:29

Si quelqu'un veut bien s'en occuper. Refaire ce classement juste pour les ESC.

Il suffit d'aller sur le site de Who's Who et de faire la recherche par école. On peut accéder aux nombres d'anciens sans payer.

Un volontaire?
pierre33700
Expert
 
Messages: 704
Enregistré le: 10/02/2008 22:35
Localisation: Paris
Groupe(s):
KEDGE - Euromed Management
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar Rajnagar » 06/11/2010 16:37

pierre33700 a écrit:Un volontaire?


Non ^^ Ce classement montre surtout une chose : la hausse rapide du nombre de mentions dans le Who's Who, largement plus que proportionnelle à celle de la population. L'inflation du bottin mondain serait-elle une conséquence de la période "bling-bling" que nous vivons ? A partir de là, est-ce vraiment une bonne nouvelle de voir son école y afficher une nette progression ?
Rajnagar
Specialist
 
Messages: 321
Enregistré le: 01/01/2010 23:44
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Messagepar Pee » 06/11/2010 17:15

Mais le classement, il est "brut" ou "net"? Je veux dire, certaines écoles doivent être citées parce que le gus a fait une autre école par dessus, et donc au final, un bonhomme donne (ou peut donner...) un point de plus à 2 ou 3 ou 4 écoles.
Et très bizarre de ne pas voir sciences po Paris.
Pee
 
Groupe(s):
Invités

Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

Index du forum Ecoles de Commerce, MBAs, MS, MSc, Business Schools et autres formations Ecoles Supérieures de Commerce, Gestion et Management

Articles en relation: Classement Challenges - Who's Who : la puissance des réseaux

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce