Connexion avec un réseau social:

Le business des prépas privées hors contrat

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar albireo » 02/11/2017 00:44

grenadine95 a écrit:
Si l'X recrute des profils différents ce n'est pas pour le plaisir d'offrir des places faciles aux grugeurs mais parce que les entreprises demandent des profils compétitifs dans des domaines variés.

L'X ne choisit que la crème des élèves...pas de cadeaux...et chacun peut y prétendre selon ses qualités et son mérite.


Oui enfin ça c'est le gentil blabla qu'on sert dans les magazines d'orientation post-bac, tout le monde est gentil toutes les filières mènent à tout bla-bla-bla. La réalité est un peu plus prosaïque à savoir que si le but est d'intégrer il y a des tactiques à suivre et ces tactiques se fondent essentiellement sur le niveau en maths. Et pourquoi ? Parce que les maths sont la seule matière où l'on finit par plafonner quelle que soit la quantité de travail fournie. Car malheureusement nous ne sommes pas tous égaux devant le raisonnement abstrait.

Pour la petite histoire dans ma classe de Term il y avait une fille qui sachant bien ses limites (à savoir qu'elle était une fois sortie en pleurs d'un vulgaire DS d'arithmétique) a sagement choisi d'aller en PC et a atterri à l'X deux ans plus tard. Et mon meilleur ami qui avait de loin un meilleur niveau qu'elle est allé en MPSI, s'est cassé les dents en maths et n'a eu "que" Centrale Paris. Il aurait été en PC il aurait eu l'X les doigts dans le nez.

Tout ça pour dire qu'à partir du moment où l'on s'amuse à "diversifier" les voies d'accès tout en maintenant un principe de sélection ben inévitablement il y a des petits malins qui vont s'épargner de la sueur et des larmes. Le cas des "faux ECE" à HEC est d’ailleurs loin d'être le plus scandaleux quand on sait que des franchouillards binationaux vont faire une licence bidon à l'étranger et intègrent sur le concours étranger...
Avatar de l’utilisateur
albireo
Associate
 
Messages: 1720
Enregistré le: 27/12/2010 21:21
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Saint Louis - Paris
HEC
Vault group

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar Preps » 02/11/2017 08:24

Même pas besoin d’être binational pour passer le concours étranger, suffit juste d’avoir fait une licence à l’étranger. Ce système pour moi est encore plus scandaleux
Preps
Associate
 
Messages: 2062
Enregistré le: 09/12/2007 11:44
Localisation: Paris
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar Anowser » 02/11/2017 10:03

Tu raisonnes un peu facilement albireo ... Tu ne peux pas présumer à la réussite d’un concours aussi élitiste seulement sur « mon pote était meilleur en maths en terminale » alors que deux ans de prepa sont passés par là. Enfin bref, la diversification a au moins le mérite de permettre aux élèves de mettre en avant leurs qualités propres plutôt que d’avoir un recrutement complètement.

Je suis plus réservé pour le recrutement des faux internationaux. Je sais que la communication officielle d’HEC a ce sujet est « 5-10% » des admis directs internationaux ce qui reste une part monoritaire bien que non négligeable. Il faut aussi voir que dans ces 5 à 10% il y a de vrais expats qui ont fait toute leur scolarité primaire et secondaire a l’etranger et ont logiquement continué dans leur pays de résidence avant de revenir en France, souvent pour le travail car ils ont des offres toutes aussi bonnes a l’etranger. Les faux étrangers ont aussi souvent fait des top u (LSE,Bocconi,..) et beaucoup font plus des MSc que le PGE.

Après pour les autres écoles je ne sais pas mais ce qui est vraiment scandaleux dans ce « détour » c’est qu’encore une fois il exacerbe les fractures sociales. Il est clair que ce n’est pas donné à tout le monde de partir dans une université étrangère, souvent payante (UK), et pour ce qui est de frais de vie, billets d’avion voire visa .... ou plus subtil, la simple connaissance de ce système implique souvent d’etre dans un milieu qui y est familier ie souvent passé par là ... Je n’en avais personnellement aucune connaissance quand j’etais en terminale dans mon lycée « moyen » de banlieue alors que ça semblait tout à fait courant pour mes potes de rpepa passés par des lycées parisiens « prestigieux » souvent privés.

Le système de la prepa a ses défauts mais reste sûrement le plus meritocratique.
Anowser
Regular
 
Messages: 243
Enregistré le: 24/01/2015 15:38
Localisation: HEC PARIS
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group
ENSAE
HEC
Janson de Sailly - Paris

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar grenadine95 » 02/11/2017 12:58

Impossible de comparer la triche de faire un bac S pour intégrer par la voie ECE aux prépas scientifiques.

La voie PC existe depuis la nuit des temps. Donc ce n'est pas une sous voie d'accès à l'X.

Les meilleurs à l'X ne sont pas les MP. Mais les MP voie info. suivi des PSI et non des MP SI. Comme quoi ....

Quant à ton pote, visiblement il a surestimé ses capacités en maths et manqué de discernement contrairement à la fille de ta classe. Centrale Paris, c'est pas mal aussi.... ;)

Parle du scandale des voies éco et laisse tomber les voies scientifiques.
grenadine95
Specialist
 
Messages: 530
Enregistré le: 04/12/2015 08:27
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar YNK » 02/11/2017 13:19

PSI dont une voie d'accès est la mpsi rappelons le.
Et c'est relativement bien accepté lors de l'orientation que la PCSI est plus simple que la MPSI... En outre, l'ancienneté ne signifie pas nécessairement la qualité. Mais le débat est moins présent en scientifique (à part certains mp qui apprécient l'idée, et se persuadent donc d'être les meilleurs, les plus beaux, les plus forts, les plus méritants, ce qui est sans doute hérité de cette valorisation absolue des mathématiques dans le système français) car la différence est moins flagrante (sauf quelques anecdotes comme un tel qui connait un tel qui...):il n'y a pas vraiment de scandale des prépas scientifiques car il n'y a pas véritablement un différentiel de niveau à exploiter par des grosses prépas privées.
Ce qui est dénoncé ici est plus ou moins propre à la filière éco : une sélection systématique par certaines prépas privé, au mépris des règles, de S ou anciens ECS pour grossir les rangs de leurs ECE.
Cette pratique, et surtout son caractère quasi automatique, semble tout de même révélatrice d'une différence sensible entre les difficultés des deux filières

Après on pourrait se demander si le fait de pouvoir entrer en Ece en venant d'ecs ne devrait pas être possible dans le public, tant certains S n'ont pas vraiment un profil mathématique... Associé éventuellement à un réhaussement du niveau littéraire de la filière pour une meilleure égalité... Car finalement la ECE est juste une filière théoriquement plus littéraire que l'ECS... Or c'est finalement juste une filière avec moins de maths et plus de.. ben pas grand chose... (Ce qu'illustre, je pense, les moyennes filière par filière des épreuves communes (littéraires donc) où ecs et ece sont au coude à coude)
YNK
Regular
 
Messages: 160
Enregistré le: 11/06/2015 09:36
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Carnot - Paris
Vault group
EM Lyon

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar étudiantmodeste » 03/11/2017 22:41

La comparaison avec les écoles d'ingé est judicieuse et Watchful a bien raison de le souligner, c'est vrai que force est de constater que les écoles de commerce en générale sont beaucoup moins égalitaires -et a fortiori beaucoup plus soumises aux dérives - que leurs consœurs ingénieures et ces "passerelles" entre filières ou autres EXPLOSIONS de frais de scolarité sont bien évidemment là pour nous le rappeler :super: . Toutefois la comparaison ne doit pas aller trop loin, et Albireo je suis d'avis que ta camarade de Term avait quand même de sacré ressources (et c'est le moins que l'on puisse dire) pour aller chercher Polytechnique fusse-t-elle en PC ...

Je n'ai très sincèrement aucune idée de la cause de ce "différentiel" égalitariste. L'origine de cet état de fait ne semble pourtant pas découler des milieux souvent aisés dont sont issus les étudiants en commerce puisque les proportions de "bourgeois" sont à peu près similaires en école d'ingé ...

Je pense que la BCE devrait grandement s'inspirer de ce que font les scientifiques, pour ce qui est des quotas, j'ai quand même l'impression qu'ils existent de manière implicite dans les toutes meilleurs écoles, suffit de regarder d'où proviennent les étudiant issus de prépa à HEC. Mais pour commencer un système de points qui avantagerait les carrés au concours (ou pénaliserait les khûbes, je crache le morceau) serait déjà un bon début.
étudiantmodeste
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: 07/10/2017 11:50
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: Le business des prépas privées hors contrat

Messagepar étudiantmodeste » 11/03/2018 23:40

https://aphec.fr/spip.php?article1583

Comme quoi on finit parfois par être entendu ...
Surprenant quand même que la BCE s'arrête au milieu du chemin quand une formulation du type :
BAC S -> ECS
BAC ES -> ECE
BAC STMG ou BAC PRO -> ECT
aurait été bien plus simple et aurait évité les passerelles du type S -> ECE et ECS 1A -> ECE 2A qui je n'en doute pas ont encore de belles années devant elles dans ces chaleureux établissements que sont nos prépas privées hors contrats !
étudiantmodeste
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: 07/10/2017 11:50
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Le business des prépas privées hors contrat

Index du forum ParcourSup: prépa HEC - Classe prépa Grandes Ecoles Les prépas - Liste des prépas

Articles en relation: Le business des prépas privées hors contrat

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce