Connexion avec un réseau social:

bibliographie préparant à l'entrée en ECS

Messagepar lilas » 01/03/2005 21:51

Enfin le problème est reglé puisqu'en prépa tu lis des oeuvres philosophiques et littéraires...ça devrait être buvable ! lol
Avatar de l’utilisateur
lilas
Expert
 
Messages: 1133
Enregistré le: 16/12/2003 11:13
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar pierro 78 » 01/03/2005 22:03

Buvable, buvable... c'est vite dit... :D
Bizuth au lycée Descartes de Tours.
Avatar de l’utilisateur
pierro 78
Regular
 
Messages: 227
Enregistré le: 30/10/2004 10:36
Localisation: Tours (37)
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar clochette » 01/03/2005 23:24

ben attends...si tu as une oeuvre un peu difficile, n'y va pas comme une brute...tu lis par tout petits bouts au début pour essayer de saisir la logique du texte (en philo) et après le coup d'accélérateur vient tout seul ! ;)

Pis si y'a des livres vraiment trop trop trop trop imbuvables...tu zappes et tu passes à autre chose quitte à y revenir plus tard ! :D
Avatar de l’utilisateur
clochette
Regular
 
Messages: 264
Enregistré le: 08/02/2005 11:45
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Messagepar Vince » 01/03/2005 23:30

Comme, au hasard, la Critique de la Raison Pure... :lol:
Vince
Associate
 
Messages: 1796
Enregistré le: 28/06/2004 22:16
Localisation: Berlin
Groupe(s):
ESCP Europe
Janson de Sailly - Paris
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Vault group

Messagepar Flat_Eric » 02/03/2005 10:47

La liste officielle est reellement pleine de bons ouvages, mais la question est: les eleves sont-ils capables de profiter de ces-derniers? Je me rappelle avoir eu les yeux qui roulaient devant les Critiques kantiennes, et ne m'en suis jamais servi pour la simple raison que leur contenu m'echappait absolument. Les lire aujopurd'hui? Je me dis: "pourquoi pas?", mais le traumatisme preparationnaire et l'ennui sont encore tels que j'achete toujours autre chose quand je vais a la librairie :-S

Le but d'engranger des oeuvres litteraires, c'est de :
- Pouvoir en parler dans ses disserts / Kholles de culture generale
- S'exposer a un nouveau systeme intellectuel. Meme si on le laisse de cote par la suite, on connait son existence.

Personnellement, j'ai bati ma culture preparationnaire avec un materiel plus simple et plus rapide a acquerir que les paves philosophiques supposement indispensables:

- Le theatre sous toutes ses formes, specialement les tragedies grecques et raciniennes:
La connaissance d'une oeurve sous 2 angles differents permet des analyses interessantes. Qui plus est, une piece se lit en 2-3 heures, avec une histoire pour vous tenir eveille et sans mal de tete a la fin. Ajouter a la liste les versions modernes des pieces, typiquement Cocteau et Giono

- La litterature de cape et d'epee:
Tres peu de gens ont lu les 3 Mousquetaires, quasi personne n'a lu des bouquins comme Le Bossu de Paul Feval, le Comte de Monte Cristo ou les Mysteres de Paris. Pourtant, les histoires regorgent de references aux mythes et de discussions sur les themes philosophiques qui sont au pogramme. Par exemple, Rousseau est un des personnages des Mysteres de Paris, et Eugene Sue fait une sorte de resume des idees rousseauistes en 2-3 pages, dans un langage simple et comprehensible (Les Mysteres de Paris etait un roman feuilleton qui paraissait dans un Journal).

Cest un bouquin d'Umberto Eco qui m'a donne cette idee, et ca a plutot fonctionne. De toutes facons, le cote "amour de la culture francaise d'antan" est a peu pres irresistible pour la quais-totalite des examinateurs, ca leur rappelle leur enfance. Et je vous garantis que vous vous ennuierez moins qu'en vous panant du Victor Hugo.

- Les mythes et symboles dans leur version psychologique:
Vous savez qu'il est essentiel de connaitre les histoires, mais cela ne vous dit en rien ce que vous pouvez en faire. Je me rappelle ma Kholle sur Oedipe, ou je connaissais les differentes phases de la vie du personnage, mais n'avait aucune analyse a en tirer (la premiere question de la kholleuse a d'ailleurs ete: "Savez-vous ce que "OEdipe" veut dire en Grec? Ahahahahaha, j'en rigole encore...).

De fait, les analyses psychologiques sur les differents complexes (Oedipe, Artemis, Electre et tous les autres) sont tres utiles pour construire son argumentation. Qui plus est, le theatre grec mentionne precedemment vient nourrir l'analyse, le tout pour un melange efficace.

Laissez tomber Freud dans son corpus le plus delicat. Au lieu de l'Interpretation des Reves generalement recommandee, lisez la premiere partie de l'Introduction a la Psychanalyse, ca suffit amplement. Passez en revanche plus de temps sur CJ Jung et ses idees sur l'inconscient collectif, qui a l'avantage de vous permettre des ellipses que vos correcteurs comprendront implicitement.

- Les biographies, specialement les biographies contemporaines:
De la meme facon que pour les romans populaires, ca vous permet d'apprendre la theorie d'un auteur sans avoir a vous farcir le cote pompeux de son ouvrage. L'exemple qui me vient est encore celui de la psychanalyse. Au lieu d'aller directement aux theories et aux ouvrages, passez par Henry Miller et Anais Nin Il y a une histoire, c'est dit dans des mots simples et vous avez l'idees sans la lourdeur de sa presentation.

Cette approche vaut aussi pour l'histoire: en lisant les bios d'hommes politiques, vous aurez le contexte qui justifie les grandes decisions economiques que vous trouvez dans vos cours d'histoire.

- La poesie:
La encore, du court efficace avec des symboles qui n 'ont pas besoin d'etre expliques jusqu'au plus petit detail. Petit truc: interessez vous a la poesie de differentes cultures. Par analyse comparative, vous retomberez sur la logique des auteurs, les evolutions de symbolique et les differences sociales et psychologiques d'un coin du monde a l'autre (ex: les Paradis Artificiels vs les Rubaiyat) ou d'une epoque a l'autre (ex: TS Elliott vs Bukowski...). Concretement, ca vout permet de passer a la trappe Levi Strauss, Chronique des Indiens Guayaki ou Nus et Antropophages.

- Le cinema classique:
Ma regle d'or etait ne citer un film que s'il a) etait sorti plus de 3 ans avant (ne pas faire reference a Troie et les muscles de Brad le lendemain de sa sortie... Vous perdriez en credibilite sur ce coup-la); b)avait trouve son origine dans une oeuvre litteraire majeure, ou s'il etait en noir et blanc (Elephant Man). Preference pour les vieux classiques, idealement d'avant-guerre: Frit Lang, Abel Gance, les premiers Hitchcock, Eisenstein. Plus ennuyeux qu'il n'y parait, hormis si vous etes un reel cinema addict.


Cette culture fondee sur des references toujours croisees, avec des mots simples et une histoire pour se les rappeler m'a amene aux alentours de 11 au concours en philo et pour n'importe quel oral de culture, a chaque fois, et sans trop me crever. C'etait juste au dessus du peloton et, bien sur, les maths ont fait le reste.

FE
Avatar de l’utilisateur
Flat_Eric
Expert
 
Messages: 1077
Enregistré le: 21/07/2003 15:08
Localisation: Au pays des frites ou des anorexiques a poitrine siliconee, c'est selon
Groupe(s):
Fermat - Toulouse
ESCP Europe
Lecteurs livre prepa-HEC.org
Utilisateurs enregistrés
Vault group

bibliographie préparant à l'entrée en ECS

Index du forum ParcourSup: prépa HEC - Classe prépa Grandes Ecoles Les prépas - Liste des prépas

Articles en relation: bibliographie préparant à l'entrée en ECS

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce