Connexion avec un réseau social:

Avis sur la prépa ECE Henri IV par un ancien élève

Avis sur la prépa ECE Henri IV par un ancien élève

Messagepar Cedre » 02/09/2021 08:25

Bonjour ,
J’ai finalement choisi de faire ma prépa ECE au lycée Henri IV et je reviens vers le forum pour donner mon avis sur celle-ci. Ayant beaucoup utilisé le forum pour mon orientation, je rends ce qu’on m’a donné ! Je vais donc essayer de dresser un point de vue objectif des qualités et des défauts
• du site
• des professeurs
• de l’accompagnement des élèves
• de l’ambiance

Ensuite, je vais répondre aux questions que je me posais à l’époque (voir l’autre sujet, auquel Kinori avait d’ailleurs participé).

Le site :
Située dans le 5è arrondissement de Paris, proche de la bibliothèque sainte Geneviève et sainte Barbe Très proche du Luxembourg et de la rue Mouffetard où l’on peut manger facilement le midi, voire boire un verre.
Globalement le lycée est très beau (il faut certes aimer l’ancien) mais il souffre de plusieurs défauts : les classes sont parfois mal conçues (quelques salles en long, étroites) et le charme des lieux est altéré par de gros préfabriqués dans les différentes cours.
Au niveau de l’architecture on remarquera la tour saint Jacques, l’escalier des prophètes et le double CDI (lycée et prépa sont séparés) très agréable et ouvert de 9 h 30 à 18 h 30 puis parfois (si les cubes le tiennent) de 19 h 30 à 22 h.
L’internat est ouvert aux boursiers et aux personnes habitant vraiment loin sans condition de ressources (par exemple à Hong Kong). Il est séparé en trois parties Clovis (dont l’état laisse vraiment à désirer), Clothilde (qui vient d’être refait, grandes chambres face au Panthéon) et un autre encore.
Il est aussi possible d’être interne-externe et de bénéficier de tous les repas, du petit déjeuner au dîner du lundi au samedi (ce qui est quand même pas mal du tout pour rester dans l’ambiance travail)

Les professeurs :
Premièrement, les profs sont tous évidemment agrégés mais aussi pour la plupart normaliens.
Ensuite, le lycée a les qualités de ses défauts : il accueille beaucoup de classes prépa, ce qui permet de bénéficier de professeurs de khâgne pour les langues par exemple mais d’un autre coté les professeurs sont parfois peu intéressés par les EC dont le volume horaire est faible et les exigences moins élevées, en littérature/philo par exemple.
Globalement les profs d’ESH sont très bons et complémentaires (1A : on fait beaucoup d’histoire éco, 2A : on fait beaucoup de théories économiques récentes) tout comme les profs de maths (1A : on va le plus vite possible pour s’avancer sur la 2A, 2A: on récupère les laissés pour compte tout en laissant les autres travailler de leur coté et on finit le programme tôt -février environ-)
Les langues, idem, Anglais LV1 (1A: beaucoup de civi, 2A : beaucoup de trads), Allemand LV1 (la même prof pour la 1A et la 2A, allemande et excellents cours de civi), Allemand LV2 (1A, reprend les bases, 2A mélangés avec les LV1 allemand) ; avec un petit bémol pour le prof d’anglais LV2 1A qui pêche par son désintérêt de la filière EC (peu de suivi, corrige les copies de khâgne en cours…)

Le gros défaut de cette prépa est indubitablement ses profs de CG, intéressants mais inefficaces dans un contexte de concours.
1A : le prof parcourt certaines références sans organisation et sans vraiment les creuser, simplement pour le plaisir (peu adapté pour une prépa). Point positif : sélection hebdomadaire d’articles de presse d’opinion et de presse spécialisée et prof concepteur de la synthèse (ESCP)
2A : plutôt désorganisée, peu claire, très rigide, ne maîtrise parfois pas le thème de l’année à la rentrée, perd la moitié de la classe à cause d’un langage abscons, pas de structure de cours (ou celle ci change en cours d’année), refuse de faire de la philo politique (alors que pour nos carrés le sujet était « la civilisation du désir »...)
Point positif : très bonne en CSH et bonne en triptyque
A noter : les profs d’ECS et d’ECE en littérature/philo vont être mixés l’année prochaine

L’accompagnement des élèves
Quelques départs sont à déplorer, tous en première année. Ils sont liés principalement à une inadéquation avec l’esprit prépa (départ à la fac ou en IEP) et à des professeurs qui peuvent paraître un peu cassants dans les premières semaines pour ensuite s’adoucir.
Tous les professeurs sont présents et bienveillants (mention spéciale au prof de maths de 2A) mais ils ont des exigences assez hautes. Ils n’hésiteront par contre jamais à prendre du temps à la fin d’une colle pour faire une recorrection orale d’une copie ou pour des conseils. Toutefois ils restent dans leur rôle de prof et ne nous maternent pas (ce qui peut être difficile pour des élèves déboussolés, sortant du lycée et parfois venant seuls de province ou même de l’étranger). !
La classe est assez chargée (environ 45 au début de la 1A) et le reste en 2A (arrivée des cubes) mais cela est tout à fait supportable car les colles (2 voire 3 par semaine) permettent un suivi régulier (et les colleurs sont de qualité !) .
Ils n’ont pas viré d’élèves entre la 1A et la 2A (Covid oblige) mais poussent habituellement 3-4 élèves à poursuivre leur parcours dans une prépa où ils pourront mieux s’épanouir (Carnot par exemple) et où ils seront plus encadrés, s’ils sont en difficulté.

L’ambiance
Ici l’on rejoint l’accompagnement des élèves : un système de Bizuths-carrés est mis en place rapidement et permet aux deux promos de se mixer (particulièrement pour le groupe qui mange le soir à la cantine). Avant (cela a changé cette année), les bizuths étaient meme dans la classe juste à coté de celle des carrés, ce qui permettait des échanges fréquents (et meme parfois des amourettes eheh).
En 1A, pendant le week end d’intégration (organisé dans un camping à Versailles pour ma promo), les carrés nomment les « rois mages », responsables des soirées inter-gé organisées à chaque vacances. Ces soirées permettent vraiment de faire redescendre la pression (et c’est pour le mieux). Les périodes de cours sont aussi émaillées de pots (parfois de classe, parfois en groupe plus restreint) souvent le vendredi soir.
L’ambiance de classe est globalement bonne, même si des groupes se forment inévitablement en 2A, et il n’y a pas réellement d’esprit de compétition (ou en tout cas pas désir malsain) .

Les questions que je me posais :
Ai je ma légitimité à Henri IV ?
Si tu es curieux, tu as un bon mental et que tu sens que tu en as encore sous le coude (potentiel), cours !

Ceux qui viennent d’Henri IV, sont ils plus avancés ?
Oui mais le retard est comblé rapidement si tu travailles, et ils sont moins de 10 par classe (et pas tous excellents). Ils ont notamment plus de facilités en maths

Pourquoi une telle irrégularité des résultats ?
La mauvaise année, c’était selon le carré de mon carré, une classe qui ne travaillait pas. Sinon, c’est une petite prépa (1 classe, une quarantaine d’élèves) donc forcement les irrégularités sont plus fréquentes qu’à Franklin (2 classes) ou qu’à IPESUP (méthode de sélection des élèves qui passent sous la marque Ipesup et classe de cubes). Sans vouloir appuyer là dessus l’irrégularité peut peut être s’expliquer aussi par la plus ou moins grande maîtrise du thème de l’année par la prof de CG de 2A (plutôt axée sur les thèmes classiques)

Individualisme ?
Si Henri IV joue sans doute moins la carte du collectif que Franklin, ceux qui veulent travailler en groupe peuvent tout à fait s’organiser pour. Cette légende s’explique aussi peut être par l’organisation de la bibliothèque (assis certes les uns à coté des autres mais réprimandés si l’on parle car l’on dérange les autres)

Certains sont ils délaissés ?
En maths en fin de 1A, c’est le cas pour une partie de la classe mais cette partie est réintégrée au corps de la classe en 2A. Dans les autres matières je ne pense pas. Ceux qui se sentent délaissés ne vont sans doute pas assez voir les professeurs pour des conseils

Le corps professoral est il en train de se renouveler ?
Non, les professeurs sont bien installés et le changement (notamment pour les maths) s’est fait il y a déjà quelques années. Il y a par contre régulièrement des changements de colleurs.

Pourquoi y a t-il des non intégrés ?
Parce que certains estiment qu’ils peuvent avoir mieux en cubant (environ 6-7 chaque année, dont la moitié, voire les 3/4 est acceptée à Henri IV). Certains aussi décident de continuer dans des formations différentes (IEP, fac, réorientation…)

Que faire cet été entre la terminale et la prépa ?
Bosser le COURS de maths et l’apprendre par cœur pour profiter un maximum de la 1A. Revoir la grammaire de base pour les langues.

Bilan:
Faire ma classe préparatoire à Henri IV a été une excellente expérience dont je garderai un fort bon souvenir. Je recommande ce lycée pour des élèves déjà forts en CG (car ils pourront progresser seuls) et en maths (car ils pourront mieux profiter de la 1A) et qui le sont peut être moins en langues ou en éco.
Un dernier conseil : ne vous autocensurez pas, mettez cette prépa sur Parcoursup et vous aurez sans doute une bonne surprise. Tout peut arriver une fois en prépa : un élève vraiment en difficulté en 1A a par exemple intégré HEC en 2A cette année !
Cedre
Newbie
 
Messages: 14
Enregistré le: 16/05/2019 17:19
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: Avis sur la prépa ECE Henri IV par un ancien élève

Messagepar grenadine95 » 13/09/2021 12:00

Merci pour ton retour très complet.

Bonne continuation à toi. :)
grenadine95
Expert
 
Messages: 933
Enregistré le: 04/12/2015 08:27
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
Vault group


Index du forum ParcourSup / APB - Orientation au lycée ParcourSup: dossier d'entrée en prépa HEC - Admission post-bac

Articles en relation: Avis sur la prépa ECE Henri IV par un ancien élève

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com Ecoles de commerce
cron