Ça y est, vous êtes à la fois admis en classe préparatoire et vous avez décroché le . Vous serez donc en l’année prochaine. Vous vous réjouissez mais vous ne pouvez non plus vous empêcher d’être un peu anxieux… et si vous n’y arriviez pas…

Du bon usage des en prépa : les d’été entre la et la classe préparatoire

Vacances prépa

Avec tout ce qui se dit sur la prépa, cette réaction est tout à fait normale. Peu après arrive la question : est-ce que je dois travailler pendant les vacances et si oui, comment ? Dans certaines (et même dans de nombreuses) prépas, on vous aide en partie à répondre à cette question en vous envoyant une liste de « devoirs de vacances ». La plupart du temps, cette liste comprend essentiellement des ouvrages à lire et parfois à résumer, de temps en temps un devoir maison de mathématiques ainsi que des conseils pour réviser les autres matières. L’objectif de cet article est de vous donner des pistes de révisions pendant les vacances en parallèle de ce que vous a conseillé votre établissement.

Cependant, n’oubliez pas, l’objectif des vacances reste avant tout de se reposer, inutile de s’épuiser avant la rentrée ! Les conseils ci-dessous devraient vous permettre de concilier repos et efficacité dès la rentrée ! Pour cela, je vous conseille de concentrer vos efforts sur les mathématiques et les langues vivantes. Concernant la culture générale, vous aurez suffisamment à faire avec les ouvrages conseillés par votre futur établissement !

Il sera fait référence tout au long de cet article aux programmes des différentes voies de la prépa Economique et Commerciale, vous pouvez les retrouver aux liens suivants :
• Programme ECS : http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_3_ESR/53/7/programme-ECS_252537.pdf
• Programme ECE : http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_3_ESR/51/4/programme-ECE_252514.pdf
• Programme : http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_3_ESR/51/2/programme-_252512.pdf

Travailler les mathématiques

Epreuve phare de la classe préparatoire ECS, épreuve non négligeable de la classe préparatoire ECE et en général, épreuve redoutée par la majorité des candidats. Première remarque et non des moindres : inutile de prendre de l’avance sur le programme pendant les vacances. Seconde remarque, inutile de revoir TOUT le programme de terminale S, certains éléments ne vous serviront plus du tout. Enfin, dernière remarque, inutile de passer toutes vos vacances à faire des mathématiques, vous risqueriez de faire une overdose durant les premières semaines suivant la rentrée.

Comment travailler les maths avant la prépa ?

Pour réussir en mathématiques en prépa, il me semble important de maîtriser parfaitement les éléments de terminale à la base des notions étudiées en classe préparatoire. N’oubliez pas qu’en classe préparatoire vous n’aurez ni calculatrice ni formulaire. Si vous avez compté sur ces derniers depuis le lycée pour retenir les formules à votre place, il va falloir vous approprier ces dernières pendant les vacances. Ainsi, vous devrez connaître en particulier, et quelle que soit votre voie, sur le bout des doigts les limites et dérivées usuelles, les formules liées aux probabilités. En voie scientifique, il vous est également recommander de maîtriser les notions liées aux nombres complexes (à l’exception des applications géométriques). Enfin, comme cette notion est parfois difficile à saisir pour l’élève de terminale, vous pouvez avoir intérêt à reprendre le chapitre sur les suites.

Comment faire ?

Comme déjà dit auparavant, il est inutile de passer vos vacances à faire des mathématiques. En fonction de votre niveau initial, je vous conseille de vous remettre dans le bain 2 à 3 semaines avant la rentrée en passant 2 à 3 jours sur chaque notion clé (là encore en fonction de votre niveau initial). Vos objectifs doivent toujours être les suivants : 1) Connaître par cœur les formules 2) Connaître et savoir appliquer les méthodes de base de chaque chapitre 3) Être rigoureux dans la rédaction. Une solution satisfaisante peut être de travailler à partir d’un livre parascolaire proposant à la fois des rappels de cours et des exercices corrigés.

Travailler les langues vivantes

C’est probablement dans cette matière qu’il est le plus important et le plus « rentable » de travailler. En effet, une fois en classe préparatoire, l’étudiant a souvent par manque de temps tendance à délaisser les langues vivantes. Or, il s’agît de matières où le bachotage de dernière minute est inefficace et où l’imprégnation progressive est très importante. Les vacances d’été avant la prépa sont donc l’occasion de renforcer les bases grammaticales, d’enrichir votre vocabulaire et d’améliorer votre compréhension orale et écrite.

Renforcer ses bases grammaticales

Si en maths il est impensable de démarrer en prépa sans connaître ses formules, en langues, il est indispensable de maîtriser les bases de la grammaire. Pour commencer, il est possible de se baser sur les mémentos des annabacs, il existe également de nombreux ouvrages reprenant la grammaire d’une langue au lycée et proposant des exercices corrigés. J’insiste sur l’importance de vérifier l’appropriation des leçons via des exercices et sur le fait que ces exercices doivent être faits sans se référer à la leçon. Au concours, vous n’aurez aucune aide et les erreurs de grammaire sont les plus pénalisantes (n’oubliez pas les verbes irréguliers…). Si vous avez un niveau « faible » dans une langue vivante, c’est sur la grammaire que doivent se concentrer vos efforts.

Enrichir son vocabulaire

Il s’agît de la partie la plus « bête » et la plus simple du travail. Autant il est impossible d’apprendre 50 mots d’un seul coup, autant en apprendre entre 2 et 5 par jour selon votre capacité de mémorisation est tout à fait faisable. Les vacances d’été durent en moyenne 60 jours, à raison de 5 mots dans une langue un jour, 5 mots dans l’autre le lendemain, vous maîtriserez 150 nouveaux mots dans chacune de vos langues vivantes à la fin des vacances ! Aucun mot n’est inutile : vous pouvez au choix travailler sur du vocabulaire de la vie de tous les jours (très utile pour l’épreuve CCIP qui compte notamment pour ) ou travailler sur du vocabulaire plus spécifique au monde de l’économie et de la société. N’oubliez pas de vérifier votre acquisition en révisant régulièrement les mots déjà appris !

Améliorer sa compréhension écrite et orale

Bonne nouvelle, cette partie est on ne peut plus compatible avec vos vacances. Il suffit de remplacer de temps en temps votre magazine préféré sur la plage par un magazine en langue étrangère, ou votre livre de chevet par un livre en version originales (les livres pour enfants tels que les Roald Dahl par exemple sont particulièrement conseillés). De même, lorsque vous regardez un DVD ou allez au cinéma, privilégiez les versions originales !

En respectant tous ces conseils, vous serez fin prêts pour une rentrée réussie ! Bon courage mais surtout bonnes vacances !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.