Introduction à la et aux marchés financiers: les obligations

Définition et fonctionnement

Action = capital

Obligation = créance

Obligation : part d’un emprunt émis par une société ou une collectivité. L’obligation est composée d’un capital et d’un revenu.

A/ Le capital

Nominal : valeur de chaque titre

Prix d’émission : émettre les titres à % du nominal

Amortissement : comment on va me rembourser.

Quasiment tout le temps du « in fine » : la totalité de la somme est remboursée à la fin de la durée.
Il y a d’autres modes : tirage au sort ; amortissement par annuité constante

Prix de remboursement : nominal (au pair)
Il y a parfois des clauses de remboursement anticipé.

B/ Le revenu

Date de jouissance : quel jour vais-je toucher mon revenu ?
1 date fixe : tous les ans, je touche 1 coupon.

Coupon = revenu

Taux facial : ce que je vais toucher tous les ans, 1 certain taux de la valeur de l’obligation.
Soit un taux fixe ; soit un taux variable avec une indexation (EONIA, EURIBOR).

Exception : le zéro coupon.
Pas de revenu, mais prix de remboursement très supérieur au nominal, il représente le capital + revenus sur 7 ans.

C/ Les formes hybrides
1) Les obligations convertibles

1 obligation que le détenteur peut transformer en action ; dette qui va pouvoir se transformer en capital.
Pour l’emprunteur :

Taux proposés très inférieurs au prix du marché, financement peu coûteux.

Pour le porteur :

Revenu assuré
Possibilité de gains.

2) obligations remboursables en actions (ORA)

Emission d’obligations : nominal, coupons, possibilité de remboursement.

Marché obligataire

Différence entre marché obligataire (créances dont la durée de vie est sup à 1 an) et marché monétaire (créances dont la durée de vie est inf à 1 an).

Taux actuariel et spreads

A/ taux actuariel

Obligation A : cotation 102% taux facial 5%

Obligation B : cotation 105% taux facial 8%

Taux d’intérêt qui permet d’égaliser le cours actuel de l’obligation et ses flux futurs.
Taux d’intérêt augmente > cours de l’obligation baisse (et vice-versa).

B/ Spread

Différence de risque entre obligations publiques et obligations privées.

Spread entre obligations risquées et non risquées.
Plus l’entreprise a risqué, plus l’OAT est élevé.

C/ Rating

Notation pour les Etats et les entreprises

S&P, Moody’s, Fitch

Exemples de notations:

AAA > la meilleure possible

BBB

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.