Introduction aux marchés financiers

Objectifs : comprendre le rôle des marchés financiers et leur fonctionnement, connaître les différents produits négociés et ce qui affecte leur valeur.

Rôle et fonctionnement des marchés

E/ Les places financières
1) 2 grands types d’organisation du marché

Un marché est dirigé

  • par les ordres
  • par les prix

Marché par ordres : confrontation d’une offre et d’une demande offre d’achat / de vente: création d’un prix.
Marché à ordres : centralisé, pas transparent.

Marché dirigé par les prix : NASDAQ (National Association Security Dealers Automated Quotes), London SEAQ (Security Exchange Automated Quotes).
Sur ces marchés, des brokers affichent des prix d’achat (bid) / vente (ask) ; les prix tendent à s’égaliser du fait de la concurrence, établissement de transactions.
Marché décentralisé, opaque.

2) Bourses et indices mondiaux

Il peut y avoir plusieurs bourses pour un pays.

Ex : USA : NASDAQ / NYSE / Pacific Exchange

Allemagne : Xetra Deutsche Börse et 8 bourses régionales

Développement de bourses électroniques

Ex : Virt-X qui concurrence Zurich.

Marchés spécialisés, produits dérivés : CBOT / CBOE (Chicago), EUREX, Liffe.

Palmarès places boursières(capitalisation boursière en millions de dollars, chiffres juillet 2002)

  1. NYSE 9 385 079
  2. JAPON 2 365 422
  3. LONDRES 1 899 490
  4. NASDAQ 1 857 998
  5. EURONEXT 1 619 929
  6. DEUTSCHE 892 110

Indices paneuropéens

  • DOW JONES STOXX (EURO STOXX 50)
  • EUROTOP

Indices nationaux européens

  • CAC 40 (cotation assistée par ordinateur)
  • FTSE 100 (Financial Times Stock Exchange)
  • DAX 30 (Allemagne)
  • MIB 30 (Italie)
  • IBEX 35 (Espagne)
  • SMI (Suisse)

Indices nationaux asiatiques

  • NIKKEI 225 (Japon)
  • TOPIX (Japon)
  • HONG SENG (Hong-Kong)
  • KOSPI 200 (Corée du Sud)
  • SIMEX (Singapour)

Indices nationaux américains

  • DOW JONES 30
  • S & P 500
  • NASDAQ 100
  • NASDA composite
  • RUSSELL 2000
  • WHILSHIRE 5000
  • BOVESPA (Brésil)
  • BOLSA (Mexique)
  • MERVAL (Argentine)

Indices mondiaux

MSCI ( Morgan Stanley Composite)

F/ Exemple d’EURONEXT
1) Historique

1999 idée d’une fusion Londres-Paris-Berlin.

Objectif : proposer aux investisseurs des marchés larges, liquides, avec des produits dérivés, un back-office ( informatisée, système de règlement / livraison).

Mars 2000 : Paris-Amsterdam-Bruxelles fusionnent, création d’ EURONEXT.

Le Portugal rejoint EURONEXT ensuite.

2001 : EURONEXT rachète Liffe, premier marché à terme en Europe.

2) Marchés règlementés

Sécurité: règles de protection des minoritaires ; obligation de publication d’informations.

Liquidité: offre et demande se retrouvent en un endroit.

Egalité: le système ne trie pas les ordres.

3) Organisation institutionnelle

EURONEXT = entreprise de marché, doit:

  • faire fonctionner le système (NSC)
  • assurer la promotion des marchés
  • animer les marchés (introductions / règles)

INDICES

  • EURONEXT 100
  • NEXT 150

Segments M-PRIME et NEXT-ECONOMY

Ces segments nécessitent certains critères : publier le CA et les résultats trimestriels, publications en anglais, publier les comptes suivant la norme IAS 2004.

Normes comptables : US GAAPUS GAAP (Generally Accepted Accounting Practices)

IASIAS (International Accounting Standards): normes en vigueur pour toutes les sociétés cotées dès 2005.

Capitalisation boursière = nombre de titres x cours de l’action.

Organes de gestion et de contrôle

2 autorités : CMF ( des Marchés Financiers) et COB (Commission des Opérations de Bourse), ont été fusionnées en une seule autorité: AMF (Autorité des Marchés Financiers).

OPRO : Offre Publique de Rachat Obligatoire.
Si 95% d’une société est détenue, la société majoritaire ou l’actionnaire minoritaire est obligé de vendre.

L’ AMF :

Contrôle : rôle de protection de l’épargne publique et d’information des investisseurs. Visa pour les informations
Veille au bon fonctionnement du marché. Enquêtes qui peuvent aboutir à des sanctions (pécuniaires et pénales). Sanctions pour les délits d’initié, de fausse information.
Gestion de portefeuille : l’ AMF donne le droit d’exercer aux sociétés d’investissement ; donne son agrément aux OPCVM.

Aux USA, la loi SARBANES/OXLEY oblige le dirigeant d’une société à certifier ses comptes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire