Et si les frais de scolarité des ESC étaient défiscalisés ?

Frais ESC

Les frais de scolarité des écoles de commerce sont un sujet récurrent de discussions, et ce depuis de nombreuses années, notamment sur ce site.

Alice Guilhon, présidente du Chapitre des écoles de management (et de BS), a récemment évoqué l’idée d’une déduction des droits d’inscription de l’impôt sur le revenu. Utopie, bonne idée, scandale ?

La défiscalisation des frais de scolarité sera-t-elle être le nouveau cheval de bataille des business schools ? Alice Guilhon, présidente du Chapitre des écoles de management et directrice générale de Skema, l’a annoncé : après avoir soumis l’idée au ministère du Travail qui, pour l’heure, n’a pas donné suite, elle envisage de présenter cette piste de réflexion au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Une telle mesure permettrait aux parents d’étudiants en écoles de management de déduire – une partie au moins – des droits d’inscription de l’impôt sur le revenu, de l’ordre de 10.000 à 15.000 euros par an pour les programmes grandes écoles par exemple.

Il faut recontextualiser cette proposition. La plupart des écoles de management ont un business model privé. Elles reçoivent peu de fonds publics. Et il y en aura de moins à moins à redistribuer

, justifie Alice Guilhon.

En évoquant cette possibilité, les écoles de commerce s’appuient sur les modes de financement en vigueur à l’étranger. Aux États-Unis, un dispositif de crédit d’impôt est calculé sur les deux premières années d’études supérieures du contribuable, de son épouse ou de ses enfants à charge est disponible. Le “Hope Scholarship Credit” est plafonné à 1.500 dollars maximum par étudiant éligible et par an.

Source: https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/les-ecoles-de-commerce-plaident-pour-la-defiscalisation-des-frais-de-scolarite.html

A propos prepa-HEC.org 404 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire