Euromed Marseille : création d’une chaire développement durable avec La Poste

et La Poste ont signé une convention de partenariat pour créer la ” La Poste ”.

Grâce à la ”Chaire La Poste développement durable”, La Poste aura un accès préférentiel aux travaux des chercheurs, enseignants et professeurs d’ Euromed Marseille dans les domaines liés au développement durable. La Poste pourra également bénéficier de formations et de conseils spécifiques pour ses personnels.

Euromed Marseille bénéficiera pour ses étudiants, chercheurs et enseignants, de l’expertise de La Poste dans la mise en œuvre des projets opérationnels de développement durable. Tous les ans, La Poste proposera également à l’Ecole de management des stages et des sujets d’études qui pourront être traités par les étudiants dans le cadre de leur cursus avec un suivi particulier des responsables de La Poste.

En signant cette convention de partenariat, le groupe La Poste et Euromed Marseille prouvent leur engagement en faveur du développement durable, notion qui s’inscrit dans la continuité des valeurs portées par l’entreprise et par l’école de management.

Signataire depuis 2003 du Pacte Mondial des Nations unies, La Poste déploie une politique de développement durable qui se traduit par 12 engagements forts et dont le succès repose sur la participation et l’implication de l’ensemble des 280 000 collaborateurs, porteurs de l’engagement du Groupe auprès de leurs proches et des clients.

L’engagement d’Euromed Marseille dans le Développement Durable repose sur son approche holistique du management. Euromed Marseille se veut être un modèle pour les Ecoles qui souhaitent désormais associer efficacité et responsabilité dans la des décideurs de demain. Pour cela, Euromed Marseille a été une des premières Ecoles de Management françaises à s’engager dans la démarche Global Compact, à adhérer à Campus responsable, au comité 21, et est la seule grande école sélectionnée dans le projet Solar Generation. Aujourd’hui, c’est ainsi plus de 150 étudiants qui montent des projets responsables (de l’humanitaire au microcrédit en passant par le bilan carbone) et plus d’une cinquantaine de futurs managers qui font de la recherche sur ces domaines.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire