XIX :

  • absence de système bancaire aux EU → hégémonie de la £.
  • les paiements se font par lettre de change en £.

Après la II GM la GB est troublée par les « balance sterlings » = avoir détenus dans les banques londoniennes par des non britanniques. D’autant plus qu’en l’, le mode de paiement le plus répandu est la lette de change en £.

1945 : la situation a changé : l’hégémonie du $ représente un risque grave pour la GB, la £ n’est plus fiable.
– les créanciers à courts termes peuvent être tenté à la moindre inquiétude de transférer leur compte aux EU → entraînant à terme une dévaluation de la £.
Situation malsaine, SAUF SI le reste du monde est un créancier certain.

⇒ pour éviter cette rapide conversion, il faut rassurer les détenteurs de comptes, en augmentant les intérêts…= STOP à l’éco. (investissement devient trop cher)
+ ↑chômage – croissance et PA sacrifiés sur l’autel de la city.

⇒ avant les élections législatives, politique de relance = GO
La capacité de production étant trop faible, la relance se traduit par une ↑inflation + ↑déficit extérieur. = Menace pour les investisseurs étrangers, donc pour les banques.

⇒ STOP … et ainsi de suite.

Pourquoi pas de STOP & GO en France ?

Stop & Go (GB) a une cause exogène, les « balance Sterlings ».
(FR) pas de plan de relance, inutiles en raison de la forte croissance, mais des plans de stabilisation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire