Signée le 4 avril 1949 à Washington par 12 pays : Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, France, Grande-Bretagne, Islande, Norvège, Danemark, Irlande, Portugal, USA, Canada. S’appuie sur la peur du communisme expansionniste de l’URSS.
L’OTAN a-t-elle rempli sa mission de préserver la paix ? A-t-elle survécu à la disparition de l’URSS et du communisme soviétique ?

L’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord)

I. Les origines de l’OTAN s’enracinent dans la guerre froide

A. L’OTAN naît dans le contexte d’affrontement des blocs

Mission, selon 1er secrétaire général Lord Ismay : « Keep Russians out, Americans in, Germans down ».

Trouve son origine dans la doctrine Truman, réponse à l’expansionnisme URSS. Communistes ont noyauté gouvernements et administrations depuis 1947 en Europe centrale (Fronts nationaux…).

Peur européenne après « coup de Prague » et blocus de Berlin (juin 48 – mai 49)

Division de l’Allemagne en 1949…

Equilibre de la terreur : URSS a bombe atomique en juillet 1949. Proclamation RPC 1er oct. 1949.

B. Mais l’OTAN est créée aussi car pression des européens sur les USA

Prémices = traité de Bruxelles mars 1948 par Fr, Lux, Bel, Ned, soucieux menace rouge ;

11 juin 1948 : résolution Vandenberg qui répond favorablement à demande euro et met fin doctrine Monroe de 1823 : autorise USA à conclure alliances en dehors du continent américain en temps de paix.

C. Les deux blocs dans les années 50 sont organisés militairement

« pactomanie » américaine :

  • 1947 : traité de Rio de Janeiro avec 20 pays d’Am Latine. Organisat° politique, l’Org des Etats Américains (OEA).
  • 1951 : ANZUS, traité signé entre Australie, Nlle Zélande, USA pour défense du Pacifique

traité bilatéral américano-nippon

  • 1954 : OTASE (Org du Traité de l’Asie du Sud Est) symétrique de l’OTAN
  • 1955 : sans adhérer, USA poussent au Pacte de Bagdad entre Turquie, Irak (rompt en 58), Pakistan, Iran, GB pour couvrir le MO
  • Installation de base militaires encerclant URSS, en Europe, Turquie, Iran, Asie, Japon

14 mai 1955 : création du pacte de Varsovie réponse soviétique à l’OTAN.

Embrigadement idéologique est lié :

  • A l’E : rôle du Kominform créé en 1947. Dénonce l’impérialisme US. Mais chaque dém pop revendique droit de choisir sa voie nationale vers le socialisme
  • A l’O : traditions libérales anciennes. Divisions politiques accrues entre partis communistes et partis non communistes comme Labour ou SFIO qui soutiennent sans hésiter « l’Atlantisme ». Violente campagne anticommuniste par Mac Carthy

II. D’une force incontestée à sa contestation

A. Les fondements du traité : objectifs de sécurité collective en Europe
  • Règlement pacifique des différends entre les membres. Concertations lorsque sécurité d’un membre est menacée. Toute attaque contre l’un des membres est dirigée contre chacun et entraîne une réponse, y compris l’ de la force armée
  • La + haute autorité est le Conseil de l’Atlantique Nord qui prend toutes les décisions, composé de délégués permanents de tous les pays membres et présidé par un Secrétaire général. Comité militaire à partir de 1950 qui réunit 2 fois/an les chefs d’Etat-major de chaque pays membre (structure militaire OTAN issue de la guerre de Corée)
B. La remise en cause de la domination des USA
  • 1956 : débarquement des troupes fr-gb à Suez. USA obligent au retrait. Les brits prennent conscience qu’ils n’ont plus les moyens d’agir sans soutien US, la Fr prend conscience de la nécessité de construire l’Europe pour s’autonomiser vs USA et retrouver un poids de gde puissance (surtout avc de Gaulle)
  • USA demandent davantage de participation à leurs alliées dans les efforts d’armement. Crise des fusées de Cuba en oct. 1962
  • De Gaulle mène politique d’autonomie : rapprochement avec Allemagne pour mieux exclure GB cheval de Troie des USA en Europe ; multiplie les déclarations provocantes
    • juin 1963 : propose un directoire à 3 au sein de l’OTAN, qui est refusé. Traité franco-allemand qui marque une réconciliation historique
    • 1964 : reconnaissance de la Chine
    • mars 1966 : retrait de la Fr de la force armée de l’OTAN donc départ des forces US et fermeture des bases américaines en Fr : le SHAPE déménage en Belgique
    • La Fr ne signe pas le traité de non prolifération des armes nucléaires. Refus du projet d’Europe supranationale proposé par le belge Spaak. Refus du projet de Kennedy (1962) des Etat-Unis d’Europe
C. La question de la détente et du rôle de l’OTAN
  • déc 1967 : rapport Harmel sur les futures tâches de l’alliance : parvenir à un ordre pacifique, juste & durable en Europe accompagné des garanties de sécurité appropriées ainsi que de mesures de désarmement. Double objectif défense/détente
  • 1968 : traité sur la non prolifération des armes atomiques, 1er pas vers le désarmement
  • 1972 : les 2 Allemagnes se reconnaissent mutuellement

III. Le rôle de l’OTAN dans les projets de désarmement ne se fait pas sans crises et défis

A. Les premiers pas du désarmement entre les 2 grands
  • 1973 : réunion de la CSCE avec la participation des Etats membres de l’OTAN
  • 1975 : vol spatial Apollo-Soyouz qui symbolise le rapprochement USA/URSS
  • oct. 1975 : création de l’Org. pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). Elle regroupe les Etats membres de l’Alliance atlantique et les pays membres de l’ex-pacte de Varsovie ; seule institution concernant la sécurité européenne au sein de laquelle se retrouvent USA / URSS
B. La crise des euromissiles et le doute européen vs USA
  • cf. crise des euromissiles…
  • Alliés doutent ++ de la capacité US à assumer leurs responsabilités mondiales (cf. otages Iran 1979). Arrivée au pouvoir de Reagan redonne crédibilité (« America is back »)
C. L’OTAN dans de nvx projets de désarmement : USA renforcés face à URSS
  • déc. 1987 : traité de Washington qui a mis fin à la crise des euromissiles
  • 1990 : 2è sommet de la CSCE abouti à l’engagement de 22 pays à réduire les forces conventionnelles
  • juillet 1991 : signature traité START 1, entre Bush et Gorbatchev. Prévoit destruction 15 à 30% arsenaux nucléaires des 2 grands
D. Le rôle de l’OTAN après la chute de l’URSS et du communisme soviétique
  • conflits en ex-Yougoslavie ont permis à OTAN d’assumer des missions nouvelles: 1995 : déploiement en Bosnie de 60 000 hommes de l’IFOR Force de la paix
  • Mais faiblesse de l’UE dans le domaine de la politique étrangère (cf. règlement conflit yougoslave par USA à Dayton en 1995)

Mars 1999 : OTAN lance guerre ouverte contre Etat souverain, et sans mandat explicite de l’ONU : les frappes de l’OTAN étaient destinées à stopper la tragédie humanitaire au Kosovo et contraindre Milosevic à accepter le plan de règlement de Rambouillet. La guerre du Kosovo a marqué rupture avec la fct° purement défensive OTAN

Etats de l’ex-pacte de Varsovie se sont montrés impatients d’adhérer à l’OTAN, estimant vivre dans une zone de « vide stratégique »

  • 1991 : création Conseil de Coop Nord Atlantique (COCONA), forum qui réunit les représentants de l’Alliance Atlantique avec les Etats de l’ex-Pacte de Varsovie
  • 1992 : accord signé sous égide du COCONA entre anciens membres pacte de Varsovie et membres de l’OTAN pour adhésion au traité sur les forces conventionnelles en Europe
  • 1993 : Partenariat Pour la Paix (PPP) proposé par Clinton. Proposé par OTAN aux anciens pays communistes en 1994, lors du sommet de Bruxelles de l’OTAN

France : Chirac a admis que la défense euro ne pouvait se concevoir comme concurrente de l’Alliance Atlantique. A admis qu’une politique de défense euro passe par l’OTAN et exprimé son souhait de voir la France se rapprocher de l’Organisation militaire. Majorité des Etats euro souhaitaient que l’identité euro soit construite au sein de l’OTAN. Fr n’a toujours pas de troupes placées en permanence sous commandement US.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire