Innovations et croissance avant 1914

B. À partir de la fin du 19è, la Kisme connaît une seconde révolution technologique et industrielle
1. La conjoncture

1873 – 1896 : « Grande Dépression » où pourtant la seconde RI se développe. Aussi dvpt ensuite sur fond favorable de Belle Epoque (1896- 1914).

La Belle Epoque correspond à une époque de croissance forte marquée par la hausse des prix, la hausse des revenus mobiliers, hausse des salaires nominaux, hausse du niveau de vie pour la classe ouvrière. En France, le salaire nominal augmente + vite que le coût de la vie.

4 causes à la croissance :

  • afflux de métaux précieux
  • application industrielle d’un certain nombre de découvertes techniques faites pendant les années difficiles
  • transformation du Kisme qui se modernise, se transforme structurellement par la concentration technique et financière des entreprises
  • transformation des méthodes de travail qui deviennent rationnelles
2. Les moteurs de la seconde révolution industrielle et technologique

L’électricité

  • 1821 : moteur électrique
  • 1871 : GRAMME met au point la dynamo utilisable industriellement. Il la présente à l’Académie des Sciences de Paris puis fonde sa propre société
  • 1881 : Edison invente l’ampoule à fil incandescent
  • 1883 : Deprez réussit à transporter l’électricité en palliant la perte d’énergie en ligne

Facteur d’industrialisation fin 19è début 20è pour les pays qui ont des potentialités hydrauliques (Suisse, France, etc.)

Les applications de l’électricité valorisent les villes comme le tramway à Berlin

  • 1883 : Tramway à Paris
  • 1900 : première ligne de métro dans l’Ouest parisien

Possibilité de construire de grands immeubles grâce aux ascenceurs.

L’élec permet l’essor du télégraphe électrique.

  • 1844 : liaison entre Washington et Baltimore
  • 1885 : découverte de l’électrolyse qui permet l’essor de la prod d’aluminium

On équipe les cours d’eau de barrages, et on localise les usines : Alpes du N, vallée de la Maurienne.

Essor d’une puissante industrie du matériel électrique : machine-outil, moteurs, turbines… Automatisation des chaînes de prod et fabrication en série de pièces identiques.

Des firmes profitent de cet essor : firmes allemandes comme AEG qui a racheté DEG en 1883 (firme crée par Walter Rathenau), Siemens.

Aux E-U, système complet d’automatisation des tâches d’usinage.

La GB profite de ses liens historiques de métropole pour recevoir une 1ère firme US qui se multinationalise, SINGER, qui s’installe en France dès 1870.

Le pétrole

Il n’aura vraiment d’impact sur la RI qu’à partir de

  • 1885 : moteur à explosion par DAIMLER
  • 1897 : Diesel met au point un moteur thermique qui utilise des huiles lourdes comme le pétrole

Nombreuses écoles Polytechniques qui fournissent des ingénieurs, qui sont une source pour créer des entreprises.

La prod de pétrole en Europe s’emballe :

  • 1900 : 20 M de t
  • 1914 : 51 M de t

Les producteurs européens de pétrole sont la Russie et la Roumanie.

Le pétrole américain est exploité depuis 1869 en Pennsylvanie.

Le pétrole va nourrir les industries de raffinage, l’industrie automobile…

Cependant en 1913 le charbon fournit encore ¾ de la consommation d’énergie dans le monde.

Le charbon

Il marque les territoires : les pays noirs avec leurs mines.

  • France : Nord Pas de Calais : Lens, Béthune
  • Belgique : Borinage : Charleroi en Belgique
  • Allemagne : Ruhr : Essen et Dortmund
3. Les branches industrielles qui s’épanouissent avant 1914

Industrie chimique

A partir de 1880 elle connaît une croissance exponentielle. Procédé LEBLANC pour la fabrication de H2SO4 et d’explosifs. Cela assure le succès de firmes Kistes :

  • Belgique : SOLVAY
  • Suisse : NOBEL
  • Allemagne : BASF, BAYER
  • France : Saint Gobain, Kuhlmann, Air liquide

Industrie métallurgique

Nouveauté de l’aluminium. En France, l’extraction de la Bauxite (minerai de fer) est en plein essor.

  • 1885 : 20 000 t de bauxite
  • 1913 : 320 000 t de bauxite dont 300 000 pour la France

La France devient dès la fin 19è le premier producteur d’aluminium

Industrie alimentaire

Stimulée par la hausse du niveau de vie et la demande croissante de produits. Les conserveries, les laiteries, les chocolateries, les sucreries connaissent un essor.

Industrie de la distribution

Développement des chaînes à succursales – chaînes succursalistes – qui installent dans plusieurs villes des entreprises qui dépendent de la société mère.

A Saint Etienne, Geoffroy GUICHARD lance CASINO.

Les grand magasins se développent : le Bon Marché, Les Galeries Lafayette, le Printemps.

Industrie automobile

Elle incarne la modernité.

La production pour l’Europe en 1913 est de 86 000 voitures. Le parc automobile atteint 500 000 voitures. La consommation passe de conso de luxe à populaire à partir de 1885.

Jusqu’en 1904, la France est le 1er producteur mondial de voiture, puis dépassée par les E-U. France reste 1er exportateur mondial.

  • 1887 – 1890 : création de DAIMLER BENZ en Allemagne
  • 1895 : En GB, Daimler Motors
  • 1896 : Peugeot en France
  • 1897 : Panhard et Levassor
  • 1898 : Renault
  • 1899 : FIAT en Italie par les Agnelli
  • 1903 : Ford aux E-U
  • 1908 : General Motors aux E-U

L’automobile est le principal marché pour l’industrie de la machine-outil, pour les entreprises de construction mécanique, de construction électrique : dynamos, batteries, ampoules… Fabrication de pneumatiques : Michelin à Clermont Ferrand

Industrie du raffinage pétrolier pour le carburant.

A l’aval : activités de service : stations à essence, garages, assurances, structuration de l’espace qui s’appui sur les villes industrielles.

Lancement de courses automobiles.

1894 : 1ère course auto par le Petit Journal entre Paris & Rouen

Aux E-U, l’ind auto est le fondement d’un nouveau Kisme qu’on appelle capitalisme monopolistique : capitalisme ou une firme accapare le marché dans un branche.

1908 : production de la Ford T noire. L’entreprise Ford est en expansion.

4. A côté des industries nouvelles, les anciennes industries continuent leur essor

Industrie de l’acier

L’Europe produit de + en +.

De grandes familles Kistes prennent du poids dans l’économie : frères de Wendel en Lorraine, où on trouve minerai de fer.

En Allemagne, ce sont les Krupp qui produisent dans la Ruhr.

L’Europe développe dans la continuité ses chemins de fer, y compris en Russie grâce à des K étrangers venus de pays industrialisés qui ont des surplus (Belgique, Allemagne…)

Essor du commerce XT grâce au chemin de fer.

Le commerce XT de produits connaît pour 3 pays une énorme ascension entre 1890 et 1914 :

  • France : 10 à 16 M de francs or
  • Allemagne : 10 à 25 M de francs or
  • Grande Bretagne : 22 à 31 M de francs or

L’agriculture soutien l’industrie alimentaire. Elle a besoin des industries chimique et mécanique. Utilisation en Beauce des engrais chimiques, des rotations culturales + complexes.

  • Allemagne : Börde et Souabe
  • France : Brie et Beauce

Modernisation pour l’élevage en Europe surtout : le nbre de bovins va doubler.

L’agriculture s’intègre au marché par les chemins de fer.

Aux E-U, l’agriculture des Grandes Plaines profite des chemins de fer pour transporter le blé puis l’exporter ensuite vers l’Europe.

En France, la gare de Perpignan (Roussillon) se spécialise dans l’exportation de fruits et de vin.

C. Certains économistes tels Schumpeter font un lien causal direct entre technologie et croissance

Lire la suite de la fiche « Innovations et croissance avant 1914 »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire