Conséquences économiques, politiques, et sociales des techniques de l’information

Introduction

Il faut retenir des techniques de l’information non pas leur caractère technologiquement spectaculaire, mais plutôt leur incidence sur les sociétés modernes. Entendons nous déjà sur les termes : technique de l’information = ensemble des moyens matériels ou infrastructures permettant la mise en relation rapide de 2 acteurs ou plus et l’échange de données sous quelle que forme que ce soit.

Qu’implique donc comme bouleversement sur l’économie, la société, et la politique l’avènement de ces technologies?

I La mise en place de ces techniques et leur entretien fait naître une nouvelle structure économique

Modification de la structure de :

  • l’investissement, tourné vers le tertiaire, plus de politique structurelle
  • consommation, arbitrage des agents, diversification des produits
  • dépenses publiques, introduction de ces techniques dans l’appareil d’état

II De cette nouvelle structure économique découle les bouleversements induits par les techniques d’information

Economiques

  • bouleversement des prix relatifs, mondialisation économique et donc des prix, ré affectation des hommes et femmes dans de nouveaux postes de travail
  • réorganisation de la structure de la production grâce aux réseaux de complémentarité/substitution entre l’homme et les machines, nouvelle hiérarchie de la production…
  • importance du coût du temps, modification des entreprises à l’échelle mondiale, de la typologie de l’

Sociales

  • Affaiblissement du poids syndical sauf dans le secteur public, modification de la population active
  • Apparition d’un groupe marginal : chômeurs, exclus, …jeunes…
  • Transformation des inégalités, elles se renforcent avec la diversité du temps de travail, l’obsolescence des connaissances acquises. Les inégalités liées aux capacités physiques tendent cependant à se réduire. ex : les femmes.

Politiques

  • la démocratie directe est techniquement possible et permet la défense des intérêts de chacun.
  • explosion des coûts de transaction, chaque décision politique nécessite des négociations avec les groupes sociaux…

La société d’information semble de plus en plus difficilement gouvernable.

Conclusion

Les conséquences induites par les techniques de l’information sont de deux ordres : soit elles dynamisent l’activité globale du pays concerné, soit elles alourdissent son fonctionnement. Cela ne dépend non pas d’un hypothétique contenu propre à la technologie (favorable/défavorable) mais de la manière dont les institutions politiques, économiques et sociales intègrent cette technologie. Ainsi les sociétés d’information sont soumises à une problématique de mise en œuvre des technologies de l’information au travers de ces 3 prismes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire