Après la scientifique : Classe préparatoire ECS ou classe préparatoire ou PSCI ?

La présence de cette question sur le site prepa-.org peut paraître surprenante mais en réalité, elle revient fréquemment de la part de nos membres sur le forum. Au risque de me répéter, je ne peux pas vous apporter une réponse toute prête et générale à cette réponse, je peux simplement vous proposer des pistes de réflexion pour vous aider à vous forger votre propre réponse.

Le profil de l’élève se posant cette question ?

La plupart du temps, moi y compris lorsque j’étais élève de terminale, l’élève hésitant entre une prépa ECS et une prépa scientifique de type MPSI est un élève obtenant de bons résultats dans toutes les matières ou presque. Cet élève aime beaucoup les maths, souvent un peu moins la physique et ne sait pas vraiment ce qu’il veut faire après. De surcroît, il apprécie des matières souvent moins aimées en filière scientifique comme les langues ou l’histoire-géographie. Enfin, il a la plupart du temps obtenu de bons résultats aux épreuves anticipées de français. Généralement, cet élève s’était déjà interrogé à la fin de la seconde entre un bac S et un bac ES… et avait choisi un bac S pour ne pas se fermer de portes. C’est finalement le même dilemme qui se répète…

Quels éléments de réflexion pour choisir entre prépa HEC et MPSI ?

Quel est votre projet professionnel ?

Il est évident que si vous aviez une réponse précise à cette question, vous n’hésiteriez pas autant entre les deux voies… encore que pour certains métiers, notamment en ce qui concerne l’accès au domaine de la finance, la question mérite d’être posée.

Très grossièrement, la prépa ECS mène aux métiers de la branche commerciale (stratégie, RH, marketing…) tandis que la prépa MPSI mène au métier d’ingénieur (qui est disons le en passant, au moins aussi large et varié que les métiers dits de la branche commerciale). Cependant, il reste possible, après une école d’ingénieurs, de réaliser une année supplémentaire en école de ou en master pour bifurquer vers la voie commerciale afin d’atteindre le plus souvent des métiers de management dans l’industrie ou des postes technico-commerciaux. Le contraire, c’est-à-dire le passage d’une école de à une année de spécialisation en école d’ingénieurs est beaucoup plus rare (je ne dis pas impossible car des partenariats se développent ces derniers temps mais dans les faits cela reste très compliqué de rattraper les connaissances en physique).

Pour conclure, si vous n’excluez pas totalement de devenir ingénieur, mieux vaut vous orienter vers une prépa MPSI.

Y a-t-il des matières que vous n’aimez pas au lycée ?

Les maths sont occupent une place très importante dans les deux formations : cependant, ce ne sont pas les mêmes aspects des mathématiques qui sont approfondis. Dans les deux cas, l’analyse (études de fonction) et l’algèbre (matrices et espaces vectoriels) seront très présents. Ensuite, en MPSI, la géométrie aura une place de choix car elle est indispensable pour la physique et les sciences de l’ingénieur tandis qu’en ECS l’accent sera mis sur les probabilités et les statistiques.

Au-delà des mathématiques, chacune des deux filières a ses autres matières clés :
– L’histoire et géographie économiques, les langues et la culture générale pour la prépa ECS ;
– La physique, la Chimie, l’informatique et les Sciences de l’Ingénieur pour la prépa MPSI.

La classe préparatoire demandant une charge de travail personnel conséquente, mieux vaut ne pas choisir une filière laissant une place importante à une matière qui ne vous intéresse pas ou pire vous rebute !

Pour conclure, privilégiez la voie proposant les matières qui vous intéressent et dans lesquelles vous vous voyez vous investir !

Quelles sont les qualités pour réussir dans chacune des filières ?

Chacune des filières requiert des qualités spécifiques pour réussir :

Classe préparatoire ECS Classe préparatoire MPSI
Avoir un profil équilibré entre les matières au lycée Bons résultats en mathématiques et physique-chimie au lycée
Capacités de raisonnement mathématique Capacités de raisonnement mathématique
Aisance rédactionnelle Esprit logique
Intérêt pour l’actualité Esprit pratique
Bonne culture générale Bonne vision dans l’espace
Bon lecteur Curiosité pour les sciences en général

Vérifiez l’adéquation de votre profil avec la voie visée.

Prendre le temps de la réflexion

Cet article a pour objectif de vous donner des pistes de réflexion, cependant, celle-ci ne va pas se faire de manière instantanée. Le plus sage est tout de même de vous laisser un temps de réflexion le plus long possible en entrant des vœux de prépa ECS et des vœux de prépa MPSI (ou PCSI) afin de pouvoir les changer jusqu’au dernier moment…

N’hésitez pas non plus à multiplier vos voix d’information et à échanger avec vos enseignants, des étudiants, des professionnels exerçant les métiers qui vous attirent dans chacune des formations, votre famille… Vous pourrez ainsi faire votre choix de la manière la plus éclairée possible.

Et si je me suis trompé(e) de voie ?

Là encore, dédramatisez ! Tout le monde peut se tromper. Certains s’en rendent compte très vite (pendant les premières semaines de cours), d’autres un peu moins vite, dans le courant de la première année.

Dans le cas où vous vous rendriez compte durant les premières semaines que la formation choisie ne vous convient pas du tout, certains lycées qui proposent les différentes voies de classe préparatoire peuvent vous autoriser à changer de voie (à condition la plupart du temps que vous ayez aussi postulé dans l’autre voie et que vous y ayez été admis !). Si ce n’est pas le cas, vous pouvez chercher à démarcher d’autres prépas ou à vous orienter vers les DUT, BTS ou universités. Là encore, cela ne peut se faire que si vous êtes vraiment au tout début de l’année.

Si vous vous rendez compte de votre erreur pendant le premier trimestre (avant les vacances de Noël), un certain nombre de formations, et notamment des DUT, proposent des rentrées décalées entre janvier et mars, ce qui peut vous permettre de vous réorienter.

Enfin, si le constat d’une erreur d’ se fait un peu plus tard, il vous faut repasser par pour vous réorienter. N’oubliez pas les dates butoirs d’, si vous envisagez éventuellement une , mieux vaut faire un dossier APB pour rien que de se réveiller trop tard !

Pour vous informer :

– Les classes préparatoires scientifiques : ONISEP
– Les classes préparatoires économiques et commerciales : Parcourez de fond en comble le site www.prepa-hec.org !
– Sur le forum, un sujet intitulé MPSI ou ECS : MPSI ou ECS ?
– Sur le forum, un sujet sur le passage de ECS vers MPSI : Passer d’ECS en MPSI
– Sur le forum un (parmi les nombreux) sujet sur le passage de MPSI vers ECS : Passer de MPSI vers ECS

1 Commentaire

  1. Merci pour cet article. Finalement, la différence entre ces deux prépas est très simple à comprendre, et le doute n’est pas vraiment permis quand on sait ce qu’on aime.

Laisser un commentaire