Certaines formations demandent une . Cette vient en complément de votre dossier scolaire. D’une manière générale, cette lettre a deux intérêts : mettre en évidence des motivations spécifiques pour la filière demandée et donner un aperçu de vos capacités rédactionnelles.

Lettre de motivation: mise en forme

Une lettre de motivation est avant tout une lettre. Respectez le format demandé par la formation que ce soit en nombre de pages (s’il n’est rien précisé, limitez-vous strictement à une page) ou en termes d’écriture (manuscrite ou dactylographiée).
En termes de mise en page, votre lettre doit respecter la forme suivante :

lettre-motivation-post-bac

Lettre de motivation: la syntaxe

La manière dont vous rédigez votre lettre est une indication précieuse de vos qualités rédactionnelles, de vos capacités de synthèse et d’argumentation. Si vous écrivez une lettre pour une formation où les exercices de rédaction ont une place importante (ce qui est le cas de toutes les formations économiques et commerciales), il vous faut faire particulièrement attention à cet aspect.

Les fautes de grammaire et d’orthographe sont bien évidemment interdites. Vous avez intérêt à adopter une syntaxe claire et simple avec notamment des phrases courtes. A cet effet, je ne peux que vous conseiller d’utiliser le lien suivant pour analyser votre texte : http://textalyser.net il vous donnera notamment la longueur moyenne de vos phrases et la longueur de votre plus longue phrase. Globalement, je vous conseille de viser une moyenne inférieure à 12-15 mots et de ne pas avoir de phrases de plus de 30 mots. De même, choisissez bien votre vocabulaire : utiliser le bon mot ne signifie pas nécessairement utiliser un mot savant ou/et compliqué !

Lettre de motivation: le contenu

D’une manière générale, en termes de contenu, au vu des lettres lues dans les dossiers ces dernières années, il est possible de distinguer trois grands types de lettres :

Lettres de motivation « bateau »

Ces lettres n’apportent finalement aucun éclairage sur les motivations réelles de l’élève ou tout du moins ne permettent pas de distinguer cet élève d’un autre. D’une manière un peu caricaturale, dans une telle lettre, l’élève qui veut rentrer en classe préparatoire économique et commerciale voie scientifique va écrire qu’il aime les mathématiques, les langues et l’histoire-géographie et qu’il est bon dans ces matières. Il va écrire aussi qu’il aime suivre l’actualité, qu’il souhaite s’orienter vers une école de commerce et qu’il est attiré par l’aspect encadré de la classe préparatoire. Si vous rédigez une telle lettre, elle ne vous causera pas de tort (plus de 75% des lettres reçues sont de ce type) mais elle ne vous apportera aucun avantage non plus…

Les lettres de « démotivation »

Ces lettres desservent très fortement le candidat. Elles font sentir que le candidat fait ce choix par défaut. Typiquement, c’est l’élève qui écrit qu’il lui fallait mettre une classe préparatoire d’un niveau moindre pour être sûr d’avoir quelque chose ou celui qui écrit qu’il préférerait aller en mais qu’au cas où, il se verrait bien aussi en BTS ou IUT. Nous ne parlerons pas ici des élèves qui envoient une lettre de motivation pour une autre formation… Avec une telle lettre, vous dévalorisez votre dossier énormément !

Les lettres de « motivation »

Ce sont les lettres qui vont exprimer des motivations personnelles, originales et spécifiques telles qu’un projet professionnel construit, un intérêt pour des points précis de l’enseignement, de la ville… De telles lettres sont rares mais de ce fait elles peuvent remonter un dossier limite. Si vous sentez que votre dossier est un peu fragile, vous avez encore plus intérêt à soigner votre lettre !

L’encadré ci-après a pour objectif de faire de votre lettre une vraie lettre de motivation !


Comment faire de sa lettre une lettre de MOTIVATION ?

Il vous faut répondre dans votre lettre à la problématique suivante : « Pourquoi je dois intégrer votre formation et pourquoi je vais y réussir ? »

  • Prouver que la formation est indispensable à la réalisation de votre projet : précisez vos souhaits d’études actuels, les métiers et secteurs qui actuellement vous intéressent et montrez que cette formation vous permettra d’avancer dans ce sens.
  • Prouver votre intérêt pour l’établissement demandé : nommez le précisément dans votre lettre, expliquez ce qui vous plaît dans cet établissement et pourquoi cela favorisera votre réussite (localisation, résultats des années précédentes, ambiance, organisation spécifique de la prépa, connaissances d’anciens étudiants, bon a priori lors des journées portes ouvertes…)
  • Prouver que vous avez les capacités de réussir dans cette formation : mettez en avant vos résultats scolaires dans les matières clés, vos capacités d’organisation, de travail, votre autonomie, votre capacité à résister au stress… N’hésitez pas à mobiliser des exemples précis dans vos expériences professionnelles, scolaires ou dans vos activités extraprofessionnelles pour prouver ce que vous avancez.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire