Recherche

Tremplin vers les études de commerce La prépa école de commerce

Faire IESEG ou Prépa ECS ?

Index du forum Ecoles de Commerce, MBAs, MS, MSc, Business Schools et autres formations Ecoles de commerce post-bac


Faire IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar AideOrientation » 29/03/2017 19:07

Salut !

Actuellement en TS dans un lycee à l'étranger, je suis plutôt bon élève (17 écrit de francais, 16 à l'oral et 16 TPE)
Je tourne autour de 15 de moyenne générale

Ieseg est aujourd'hui la meilleure des post-bac, des connaissances à moi ont fait cette école et ont actuellement de très bon postes.
De l'autre côté, les post-prépa sont très alléchantes, la renommée en est évidemment supérieure.

Je n'ai pas l'habitude de travailler beaucoup, pour la plupart des contrôles, je bosse 1h30 grand max, pourtant mes notes sont assez satisfaisantes... Ainsi, j'ai assez peur d'avoir un choc l'année prochaine dans le cas d'une prépa
J'aime être stimulé intellectuellement, je sais que la prépa peut m'apporter cela mais peut -on retrouver cet aspect à l'IESEG ? Ayant parlé avec des étudiants, ce ne sont pas souvent (pour ceux à qui j'ai parlé) des personnes qui avaient des bonnes/tres bonnes notes au lycée, vers 12 de moyenne environ.

Donnant beaucoup d'attention au nom de l'école, bien que cela puisse paraître puéril, IESEG est-elle une école crédible ?

Comment choisir ?
Si un jour je regrette d'intégrer l'IESEG, y-a-t-il des passerelles possibles ?

Merci d'avance,
Alex
AideOrientation
Newbie
 
Messages: 2
Enregistré le: 29/03/2017 18:51
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar Azeaqs » 02/04/2017 09:51

Je pense que di tu es bon eleve tu ne regretteras JAMAIS d'avoir fait une prépa, alors qu'au contraire tu pourras regretter d'avoir fait une simple post bac. Audencia pourtant moins bien classée apparemment que l'IESEG sera toujours beaucoup plus prestigieuse. Si HEC te fait rever, je pense que tu seras capable de te sortir les doigts en prépa :p je suis en 1ere année et j'étais dans le meme cas que toi.

L'IESEG c'est le coté obscur de la force : c'est "plus facile, plus séduisant" comme disait Maître Yoda. La prépa c'est lavoie de l'excellence. Un travail que tu ne regretteras jamais, et encore moins quand tu récupereras un salaire bien supérieur à celui d'un post bac
Azeaqs
Intern
 
Messages: 38
Enregistré le: 01/04/2016 17:50
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar Azeaqs » 02/04/2017 10:53

Je pense que di tu es bon eleve tu ne regretteras JAMAIS d'avoir fait une prépa, alors qu'au contraire tu pourras regretter d'avoir fait une simple post bac. Audencia pourtant moins bien classée apparemment que l'IESEG sera toujours beaucoup plus prestigieuse. Si HEC te fait rever, je pense que tu seras capable de te sortir les doigts en prépa :p je suis en 1ere année et j'étais dans le meme cas que toi.

L'IESEG c'est le coté obscur de la force : c'est "plus facile, plus séduisant" comme disait Maître Yoda. La prépa c'est lavoie de l'excellence. Un travail que tu ne regretteras jamais, et encore moins quand tu récupereras un salaire bien supérieur à celui d'un post bac
Azeaqs
Intern
 
Messages: 38
Enregistré le: 01/04/2016 17:50
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: Faire IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar cursuss » 07/04/2017 21:32

Je te réponds, mais je nuance.

Ma prépa se passe bien, j'ai de bons résultats, et je peux aspirer à des écoles clairement pas crado - ce ne serait pas utopique. Pour info, je suis en ECE, après un cursus scientifique.

Je subis ma prépa. Je n'ai pas envie de te rebuter, de te faire peur, parce que certains adorent la prépa, mais moi pas. J'ai aussi été un de ces naïfs qui voyait la prépa comme un lieu d'épanouissement, de développement intellectuel et culturel, de réflexion. Que nenni.
Globalement, en ECE :

l'ESH - on apprend par cœur des théories et on recrache, on fait de l'histoire économique [N.B : mon professeur était inintéressant, et la matière me rebutait ; grâce à des cours provenant de prépas privés j'ai pu m'y replonger en trouvant ça intéressant, mais exit parfaire ma culture générale, cela reste très scolaire]

La culture générale : très pauvre, il ne s'agit nullement d'un lieu de réflexion, un khûbe de ma classe avait l'an dernier 14 à la majorité de ses dissertations (enfin à presque toutes sauf Ecricome où il a décroché 18 et HEC où il a paniqué et a eu 9] en reprenant systématiquement la même dissertation élaborée avec leur professeur le long de l'année et peaufiné. Cette méthode est un peu extrême, mais le succès de la méthode dite des paragraphes (qui marche, au moins pour 3 exemples de mon entourage) montre bel et bien que cette matière se résume en khârré à du bachottage.

Les mathématiques : c'est cadeau, c'est en somme toute simple dans ma filière [pour moi, je suis conscient de ma chance], mais j'apprécie la matière quoi qu'il en soit. Pour les gens qui viennent d'ES normales, il y a une vraie réflexion.

Les langues : j'apprécie aussi, c'est à garder.


Enfin, globalement la moitié de mon volume horaire me semblait vide. Seul en chambre, j'aurais pu travailler autant voire plus. Cela peut sembler très dédaigneux à l'égard de mes professeurs, mais je ne suis pas le seul de cet avis. (Après, le nombre ne fait pas la vérité).

Là encore, ne t'arrête pas à mon avis. J'ai trouvé la prépa fade, mais ce n'est que mon avis. Et même, pour la culture, je ne crache pas dessus. En histoire contemporaine et en histoire économique je commence à m'y connaître un peu, je comprends les enjeux de certains débats, etc.

Mais je voulais que tu aies la vision de quelqu'un au verre à moitié vide pour compenser cet optimisme général, qui ne te sera pê pas bénéfique.


[Btw : quant aux parisiennes, es-tu prêt à assumer la vie qui va avec ? J'y ai renoncé après réflexion. HEC, ESSEC, ESCP, c'est cool, ça claque et ça a du prestige. Mais ça veut dire déjà beaucoup de travail pour les intégrer - normal, de toute manière tu es en prépa. Mais également beaucoup de travail par la suite ; qui dit grandes rémunérations et grandes responsabilités dit grandes horaires. Je ne me sentais pas de travailler comme un âne toute ma vie, et de vivre dans de grandes villages qui ne m'intéressent pas nécessairement. Alors, pourquoi s'embêter à travailler davantage pour une école (et la vie qui va avec) ne m'intéresse ?
Là encore, ce n'est que mon opinion, elle vaut ce qu'elle vaut, mais elle te fera pê réfléchir dans un sens ou dans l'autre].
cursuss
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: 07/04/2017 21:10
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: Faire IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar Guard » 16/04/2017 13:46

Je n'ai pas l'habitude de travailler beaucoup, pour la plupart des contrôles, je bosse 1h30 grand max, pourtant mes notes sont assez satisfaisantes...


Ce qui est le cas pour une immense majorité des élèves qui intègrent une prépa.

Donnant beaucoup d'attention au nom de l'école, bien que cela puisse paraître puéril, IESEG est-elle une école crédible ?


Contrairement à ce que tu peux lire dans certains classement, l'IESEG n'est pas au niveau des école du top 10 post prépa. Pour le reste, c'est peut-être davantage le cas (quoique).

Si un jour je regrette d'intégrer l'IESEG, y-a-t-il des passerelles possibles ?


Oui, il y en a aussi vers Dauphine ou d'autres fac si tu veux économiser ton argent.

Comment choisir ?


Personnellement je trouve qu'il vaut mieux se frotter au plus dur lorsque l'on pense avoir être capable de le faire. Aller à l'IESEG avec un profil comme le tien c'est un peu comme choisir d'emblée l'école la moins bonne que tu pourrais avoir, pour éviter d'être confronté à ses éventuelles limites. Ca peut se comprendre mais c'est dommage.


Et comme je peux pas laisser passer le post au dessus qui est assez grotesque/caricatural :

Oui, la prépa c'est beaucoup de bachotage (notamment dans les épreuves à dissertation, et même en langues), et tu as raison de le rappeler.

Mais par contre...
On connait tous l'histoire du mec en culture G qui n'apprend qu'une seule dissertation et arrive à avoir des bonnes notes. Et dans ton exemple tu te contredis tout seul : 9 à HEC justement du au fait que non, ça ne marche pas ou alors c'est par chance (explique moi comment on peut paniquer quand on a déjà récité 3 fois la même dissertation).
La notation sur la dissertation d'ESH prend énormément en compte la façon dont tu structures tes idées, la cohérence de ton plan, etc. "C'est très scolaire". Bah ouais mon gars, on va pas te demander d'inventer des théories économiques (qui auront déjà été décrites) mais de raisonner sur celles qui l'ont été, et pour ça faut les apprendre, et savoir les remettre en contexte en utilisant l'histoire.
Pour ce qui est des maths : tu verras, ou ne veux pas voir, qu'il y a une grande différence entre avoir 16 (ou 20, effectivement c'est pas exceptionnel) en maths EDHEC, et 20 en maths HEC ou en maths II. Des mecs pour qui criaient au et fort les maths étaient faciles j'en ai vu, les mêmes qui tapaient 10 au concours sur les épreuves des parisiennes.

La où je suis d'accord avec toi c'est sur le fait que certains profs peuvent être chiants/nuls/tout ce qu'on veut, et te donner l'impression de perdre un peu ton temps. A toi de porter tes couilles et de leur demander de ne plus aller à leur cours, ou à mettre tes boule quiès et faire autre chose.

En fait, tout ce que tu critiques sur la prépa (l'aspect par-coeur en gros), ça n'est uniquement valable que si l'on est pas très fort dans la réflexion personnel et qu'on se limite à viser l'EM et l'EDHEC. Au delà, ie les parisiennes, le bachotage ne suffit globalement pas. Tu le verras quand tu passeras tes concours.

Alors, pourquoi s'embêter à travailler davantage pour une école (et la vie qui va avec) ne m'intéresse ?


Parce que :
- Si jamais tu changes d'avis, tu pourras.
- Tu auras forcément davantage d'opportunités, quoique tu envisages pour ta vie (entrepreneuriat grâce aux incubateurs, destinations à l'étranger, flexibilité, doubles diplômes dans des domaines très large comme Ecole du Louvre- ESSEC par exemple, professeurs qui sont des pointures dans leur domaine...)
- Au lieu de faire partie des gens trop surs d'eux-mêmes qui disent "ouais, bah moi aussi j'aurais pu le faire c'est juste que je voulais pas", tu feras partie de ceux qui sont humbles et ne vantent pas leur pseudo-succès.
- Personnellement je trouve ça dommage de me dire que je monte dans une Porsche pour rouler comme avec une clio (faire une prépa sans viser les meilleures écoles).
- L'école n'est pas une finalité : être HEC ou à Dijon ne déterminera pas ce que tu feras de ta vie.
Guard
Newbie
 
Messages: 20
Enregistré le: 13/06/2016 17:25
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
ESSEC

Re: Faire IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar cursuss » 22/04/2017 00:38

Bon, je pense que ce sera ma dernière intervention sur ce forum. Autant à ma première intervention, sur un autre fil, je reconnaissais être responsable du ton des réponses qui m'ont été données, autant là ... Certains nombres transpirent l'orgueil au travers de leurs lignes. Est-ce chronique sur les forums de prépa ... ? (car prepa.org, c'est plus ou moins la même chose).

Je regrette déjà cette réponse, car elle risque de partir dans un débat encore plus stérile. Toutefois il n'y a au fond aucun débat, ce n'est qu'une histoire de perception, de goût, de culture, etc.

J'apprécie qu'on réponde à mon post mais j'apprécie encore plus être lu auparavant, tout comme j'apprécie davantage les réponses constructives.
J'ai fait l'effort de présenter ma vision des choses, ce n'est pas pour qu'elle soit présentée comme absurde, ridicule, stupide, etc.

Concernant tes réflexions tout d'abord, en quelques mots :
La culture générale se bachotte en carré oui. Libre à toi d'y voir un exercice de réflexion extrêmement élaboré. De mon côté, j'ai suffisamment d'exemples pour le percevoir ainsi.

Ah, navré de te voir atteint du syndrome microcosme ... Je me moque de toi en disant cela, ne le prends pas mal, mais malheureusement tu oublies que l'extrême majorité des préparationnaires ne finissent pas à HEC/ESSEC/ESCP. Donc oui, effectivement, les mathématiques des parisiennes ne sont pas à la portée de n'importe quel pinpin, qui se pointe à l'épreuve les mains dans les poches. D'ailleurs, les épreuves EM/EDHEC tranchent brutalement avec celles des parisiennes.
Mais pour le commun des mortels cela n'importe que peu. N'oublions pas que nous ne pouvons présager du niveau de l'OP, ni de ses capacités et surtout que ce post est lisible par tous (donc par beaucoup de profils différents). Et auquel cas, dans mon monde, les mathématiques sont abordables. Cette remarque s'adresse par ailleurs également à ta remarque post-quote. Pour 95% (ou 85% j'ai pas les stats, sry) des élèves de CPGE en ECE, ta prépa sera no-brain.
Il s'agit juste une question de référentielle, nul besoin d'y mettre de la mauvaise foi. ;)

Pour ce qui est de l'ESH ... oui rien de nouveau. D'ailleurs, tu me répètes, et n'y mêlant qu'une pointe de sarcasme. Une fois encore, tu jettes le discrédit sur ma vision de la prépa. Pas besoin de commenter davantage.


Et enfin concernant les professeurs, oui, mais ce n'est pas toujours si aisé. J'étais dans un établissement très strict sur l'assiduité, et l'attitude. Alors oui, je trouve cela ridicule car je suis majeur, et les études résultent de mes propres choix. Mais eux n'ont pas cet avis, et autant te dire que l'administration m'a rapidement fait regretter de me dispenser de l'enseignement de mes professeurs. Btw, mon établissement m'a privé de révisions pour les oraux pour m'être octroyé une semaine de révision supplémentaire. :super:
J'ai travaillé toute l'année avec des boules quiès, mais il est indéniable que la productivité n'est absolument pas la même.
En théorie, c'est pleinement réalisable, en pratique le succès est à contraster.


Alors, pourquoi s'embêter à travailler davantage pour une école (et la vie qui va avec) ne m'intéresse pas ?


Etant donné que :
_ À 20 ans les individus commencent assez bien à se connaître et savent à quoi ils aspirent, ce qu'ils désirent et la vie qu'ils souhaitent mener. Aussi, aucun choix n'est irréversible. Il est possible de se rattraper par la suite.

_ Une Clio est hyper conviviale et l'intérieur cheap de la bagnole permettent davantage de folies et d'extravagance. J'ai passé de supers moments avec mes amis (comme tout le monde, mais mes moments étaient plus nombreux que ces des poulains en écurie je pense), j'ai pu faire du sport, avoir beaucoup d'activités annexes. Et puis, tout le monde ne se sent pas à l'aise en Porsche (trop puissant, trop rapide, pas à sa place, etc.), de la même manière que tout le monde ne se sent pas à l'aise en Clio.

L'école n'est pas une finalité : être HEC ou à Dijon ne déterminera pas ce que tu feras de ta vie.


_ Il ne faut pas non plus dénigrer les opportunités des plus petites écoles. Elles sont moins prestigieuses, mais pas nécessairement moins intéressantes. Typiquement, une école d'agro à Bordeaux ou dans les alentours a laissé à un ami l'opportunité de se spécialiser dans l'oenologie, et aide actuellement à gérer une exploitation viticole assez renommée.

_ Un frustré n'est pas nécessairement quelqu'un qui n'a pas eu une top 3. Quelqu'un qui regrette ou fait une fixette sur son échec (relatif bien évidemment, aux yeux du sujet) aux parisiennes ne correspond pas trop aux personnes qui me ressemblent.
Et l'humilité liée à l'intégration du top 3 ... Je ne savais pas que le top 3 était fréquenté par des sur-hommes. Là encore, il n'y a aucune raison de se sentir supérieur par rapport à cela.


Si j'avais été condescendant, j'aurais qualifié ta réponse de grotesque et extrêmement caricaturale - une sorte de stéréotype de la réponse d'une machine de guerre Ipesup, coincée dans son propre référentiel. Je m'en abstiendrai, cela a permis au moins d'expliciter mes propos et de présenter d'autres arguments (qui nuancent tant par leur finalité que par le public touché) aux futurs lecteurs.
D'ailleurs, un retex de ta prépa serait sûrement bénéfique à d'autres.

Je ne pense plus répondre à ce post (ni ailleurs sur ce forum). D'ailleurs mon influence n'y est pas non plus que positive (oui, je pense aussi avoir une part de responsabilité).
Si en revanche tu veux taunter/discuter/argumenter, ma boîte à mp est ouvert, comme aux autres par ailleurs.


P.S : Félicitations tout de même pour ta scolarité à l'ESSEC - jolie Porsche.
cursuss
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: 07/04/2017 21:10
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés

Re: Faire IESEG ou Prépa ECS ?

Messagepar Guard » 22/04/2017 18:16

Je te réponds ici brièvement, parce que finalement je pense que c'est un débat qui pourra intéresser d'autres personnes.

Tout d'abord, je ne voulais (et ne pensais) pas être condescendant dans ma réponse. Par contre, c'est vrai que ton point de vue m'a agacé dans le sens où il n'était pas du tout nuancé (contrairement au mien puisque je considère que tu as raison sur certains points) et invitait le créateur du sujet à dépenser son argent dans une école qui n'en vaut pas vraiment le coup selon moi. Pour ce qui est d'hésiter entre des filières sélectives de la FAC et une prépa, je serais beaucoup plus nuancé.

Ce que je voulais dire, sans sarcasme ni orgueil : oui, la prépa exige beaucoup de bachotage, ce qui est perturbant si l'on s'attend uniquement à exercer ses capacités de réflexions. Mais si cela peut suffire pour obtenir de bons résultats, ie quelqu'un qui bachote à fond aura des écoles tout à fait respectables, je doute fortement que l'on puisse arriver aux meilleurs résultat sans développer un haut niveau de réflexion propre (dans toutes les matières).

Pour répondre à la fin de ton message : ma prépa se situait dans le fond du classement, et ce que tu as connu vis à vis de ton administration je l'ai vécu également.
Enfin, évidemment que le top 3 n'est pas une fin en soi, et les personnes qui ont eu la chance (et le mérite) de l'intégrer ne sont pas des surhommes. Simplement, plus l'on monte dans la hiérarchie des écoles, moins le simple bachotage suffit.

Entièrement d'accord sur le fait de ne pas dénigrer les écoles, c'est juste dommage de limiter ses objectifs en prépa.
Guard
Newbie
 
Messages: 20
Enregistré le: 13/06/2016 17:25
Groupe(s):
Utilisateurs enregistrés
ESSEC


Articles en relation: Faire IESEG ou Prépa ECS ?

  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

SUP ETUDES: prepa-HEC.org Admission-Parallele.org coach-entretien.com livre.prepa-hec.org Cours Particuliers Prépa Emploi ESC et enseignement supérieur