Si les périodes de cours rythment évidemment le cursus d’un préparationnaire, la réussite se joue également en grande partie pendant les . Les périodes de sont fondamentales non seulement sur le plan du travail scolaire, mais aussi sur le plan psychologique.
Vacances prépa
En effet, les vacances peuvent être l’occasion de rattraper le retard accumulé, d’approfondir certains points, de travailler certaines matières que l’on a tendance à négliger pendant le temps scolaire, mais elles sont aussi un moment clé pour se reposer, se détendre, emmagasiner de l’énergie. Cependant, retrouver sa famille, ses amis qui ne sont pas en peut aussi amener à se poser un certain nombre de questions quant à son choix d’orientation…
L’objectif de cette série d’articles est donc de vous proposer quelques pistes pour profiter au maximum de vos vacances sur le plan du travail, mais aussi des loisirs. Des spécificités existent suivant si vous êtes en première ou deuxième année, mais aussi suivant les vacances concernées.

Pour cela j’ai fait le choix de diviser cette série en 5 articles :

  • Du bon usage des vacances en prépa – Les petites vacances en première année ;
  • Du bon usage des vacances en prépa – Les petites vacances en seconde année ;
  • Du bon usage des vacances en prépa – Les vacances d’été avant la prépa ;
  • Du bon usage des vacances d’été en prépa – Les vacances d’été entre les deux années ;
  • Du bon usage des vacances en prépa – Les vacances d’été pour les cubes.

Du bon usage des vacances en prépa : les petites vacances en première année

Par petites vacances, j’entends les vacances de la Toussaint, de Noël, de février et de Pâques. Chacune d’entre elles dure 15 jours. Cependant, même si leur durée est identique (depuis peu d’ailleurs pour celles de la Toussaint), leur contexte les rend chacune très différente.

Les vacances de la Toussaint en première année de prépa

Elles arrivent après près de 2 mois de cours intensifs. Ce sont souvent les vacances avant lesquelles les élèves sont les plus fatigués et tout le monde les attend avec impatience. Ce sont vos toutes premières vacances en prépa et par conséquent celles qui peuvent être psychologiquement les plus difficiles. En effet, vous avez peut-être déjà connu des désillusions en ce qui concerne vos résultats, le rythme de travail de cette première période vous paraît trop soutenu, bref, vous avez l’impression que vous n’y arriverez jamais. Parallèlement, vous allez avoir envie pendant ces vacances de revoir vos amis de terminale qui eux ne sont pas nécessairement en prépa et qui vont donc vous sembler profiter davantage de la vie étudiante que vous.

Mes pour ces vacances :

  • Reposez-vous et accordez-vous du temps libre : dès le début des vacances, définissez vos plages de travail et celles de loisir : je vous conseille de vous limiter à 4 heures de travail quotidiennes et de vous laisser une journée libre chaque semaine. À vous après de répartir cela en fonction de vos heures d’efficacité, de votre capacité de travail en heures de suite…
  • Ne perdez pas le rythme : si durant la première semaine vous pouvez vous laisser aller à des grasses matinées, je vous conseille progressivement de vous remettre sur le rythme de lever des journées de cours pendant la deuxième semaine. Si vous voulez gagner des heures de sommeil, privilégiez un coucher anticipé, d’autant plus qu’en terme de récupération, les heures avant minuit comptent double !

Quelles matières travailler ?

Trois cas de figure très différents se présentent : soit vous avez des difficultés ciblées sur une ou deux matières, soit vous vous sentez largué partout, soit vous n’avez pas de difficultés particulières.

  • Vous avez des difficultés dans une ou deux matières : il vous faut évidemment travailler ces matières en priorité pour rattraper le retard accumulé depuis le début de l’année. Reprenez les bases de ces matières, insistez sur les aspects méthodologiques et appuyez-vous sur les conseils donnés par vos enseignants lors de vos premiers devoirs. Vous pouvez aussi vous référer aux différents articles déjà publiés ou à venir donnant des conseils matière par matière.
  • Vous vous sentez largué partout : avant toute chose, cherchez à relativiser ce sentiment, ensuite, travaillez les fondamentaux de la classe préparatoire économique et commerciale pour vous raccrocher au bon wagon. Deux matières nécessitent de connaître les bases pour empiler par-dessus : les maths et les langues. Je vous conseille donc pendant ces vacances de cibler en priorité ces matières à raison de 2 heures par jour pour chacune. En maths, reprenez votre cours depuis le début en insistant sur les démonstrations et les exercices de base (l’objectif n’est pas de devenir excellent en maths mais d’être capable de suivre à la rentrée donc inutile de chercher à aller trop loin). En langue, alternez un jour sur deux entre la LV1 et la LV2. Là aussi, l’objectif est de revoir les bases, essentiellement en grammaire, n’hésitez pas à reprendre des manuels de collège ou de lycée si vous en ressentez le besoin. Vous pouvez aussi en profiter pour apprendre 5 mots de vocabulaire par jour.
  • Vous n’avez pas de difficultés particulières : la classe préparatoire a bien démarré pour vous. Félicitations ! Ces vacances vont être l’occasion d’approfondir ce que vous avez déjà vu et d’asseoir un peu mieux vos bases. Je vous conseille de revoir les essentiels de votre cours de maths et de mettre vos fiches à jour si vous êtes un adepte des fiches. Ces vacances sont aussi l’occasion de progresser en langues en travaillant pourquoi pas dès à présent sur des annales et notamment sur les thèmes grammaticaux qui permettent d’aborder les points clés de la grammaire tout en enrichissant son vocabulaire. Enfin, c’est l’occasion également de lire des magazines traitant de l’actualité (en langue étrangère si vous le souhaitez, de compléter ses cours d’histoire ou économie, de regarder des émissions de culture générale ou des films/séries en VO.
  • Définissez un planning de travail précis sans être trop ambitieux, établissez-le par écrit le plus précisément possible : qu’allez-vous faire chaque jour pendant vos heures de travail (il ne s’agît pas d’écrire simplement maths / anglais… mais bien d’écrire les chapitres, points de grammaire, vocabulaire, exercices concernés par cette plage de travail). Barrez au fur et à mesure que vous avancez. Vous aurez ainsi une trace du travail effectué et pourrez profiter de vos heures de détente sans culpabiliser. Faites tout de même preuve de souplesse en cas d’événement imprévu (visite de la famille / soirée…) et dans ce cas décalez votre travail d’un jour sur l’autre.

Remarque : dans tous les cas, n’oubliez pas de faire les devoirs demandés par vos enseignants !

Les vacances de Noël en première année

La caractéristique de ces vacances est la période de fête qui les accompagne, l’état de fatigue important de la fin du premier trimestre et la remise du premier bulletin. Dans tous les cas, il faut admettre que la période des vacances de Noël n’est pas propice au travail intensif, tout du moins dans la période qui va de Noël au Jour de l’an. Vos enseignants en sont également bien conscients et la plupart du temps, ils ne vont pas vous surcharger sur cette période.
Mes conseils pour ces vacances :

  • Profiter pleinement de la période de fête et des visites de la famille s’il y en a. Libérez-vous les jours où des repas (longs) sont prévus et libérez-vous le 24 et 25 décembre ainsi que le 31 et 1er janvier. Pour les autres jours, adaptez votre temps de travail aux activités prévues, mais ne culpabilisez pas si vous ne travaillez que très peu cette semaine. Vous pouvez la consacrer à la lecture de revues, magazines, visionnage de films qui ne demandent que peu de concentration.
  • Suivant les années, vous aurez une semaine de vacances avant Noël ou une semaine après le 1er janvier. Le second cas est plus propice au travail, mais quoi qu’il en soit, c’est davantage sur cette semaine que vous devez organiser votre travail. Pour cela, TOUS les conseils donnés aux vacances de la Toussaint restent valables.

Les vacances de février en première année de prépa

Vous êtes désormais dans le rythme, pour certains, le retour de ces vacances va rimer avec premier concours blanc. Je vous conseille d’utiliser ces vacances pour faire le point sur vos deux premiers trimestres de classe préparatoire. Si les conseils donnés pour les vacances de la Toussaint concernant l’ travail/loisir restent les mêmes, je vous encourage à travailler un petit peu différemment :

  • Commencez par faire la liste matière par matière de tout ce qui a été vu ;
  • En utilisant un code couleur, identifiez les éléments maîtrisés, en cours de maîtrise et non maîtrisés. Vous pouvez aussi mettre en évidence ceux sur lesquels vous êtes à jour en ce qui concerne vos fiches si vous en faites et ceux pour lesquels vous ne l’êtes pas. À partir de là, listez les différentes tâches à faire par matière et réalisez un planning là encore très précis pour vos vacances. Encore une fois, la priorité est d’être à jour en maths et en langues pour pouvoir continuer à empiler. Il faut toutefois commencer à s’intéresser à la méthodologie de la dissertation sérieusement si vous ne la maîtrisez pas encore !
  • Là encore, pour ceux qui seraient à jour dans presque toutes les matières, c’est l’occasion d’approfondir et d’enrichir les matières souvent un peu délaissées pendant le temps scolaire : les langues, la culture générale et l’HGE/AEH/Économie.

Les vacances de Pâques en première année de prépa

Ce sont les dernières vacances avant d’attaquer la dernière ligne droite. Là encore, le retour peut être ponctué d’un concours blanc. Les conseils restent les mêmes que pour les vacances de février à la différence près que vous pouvez commencer à travailler sur les sujets d’annales de manière plus régulière, notamment en ce qui concerne les langues et évidemment la contraction de texte. La gestion du temps étant une des variables les plus importantes pour la réussite au concours, je vous conseille de réaliser pendant les vacances un sujet IENA ou Ecricome en LV1, en LV2 et un sujet de contraction de texte (ESC, Ecricome ou BCE au choix) en temps réel. La plupart des enseignants accepteront de vous le corriger (pas forcément en détail) si vous le leur demandez à la rentrée.

Pour ceux qui se sentent en échec et qui envisagent une réorientation, accrochez-vous et travaillez les matières qui seront importantes dans votre nouveau choix. N’oubliez pas que les équivalences se jouent aussi sur votre troisième trimestre et que tout ce que vous allez apprendre durant ce trimestre vous servira l’année suivante.

En conclusion

Organisation + travail efficace + loisirs + repos = Vacances réussies

  • Ne culpabilisez pas parce que vous ne travaillez pas tout le temps et parce que vous vous octroyez des plages de loisirs et de … VACANCES !
  • Les conseils donnés en termes de repos et d’organisation pour les vacances de la Toussaint sont valables pour toutes les vacances !

1 Commentaire

  1. J’ai aussi admis que le temps est vraiment si précieux pour nous, alors ne perdez pas ce juste utiliser à chaque instant de votre vie en faisant l’étude si vous voulez vraiment faire quelque chose, faites votre brillant avenir …

Laisser un commentaire