Sea, Essec and sun

On continue avec les jeux de mots foireux ! Ici, mon avant-dernière expérience, l’, que j’ai passé le 19 juin (pour les tests) et le 26 (pour les ).

La journée des tests « pipotechniques »

Ce 19 juin, je me rends donc à l’Essec, accompagné des deux autres admissibles de ma promotion. Après avoir travaillé les tests de logique quelques jours, je me sens fin prêt. A notre arrivée, malgré notre nombre (environ 800 personnes !), l’accueil se fait relativement bien, des navettes nous amènent de la charmante gare de Cergy-Préfecture au non moins sympathique Hall Saint-Martin. Alors que la journée de tests devait commencer à 9h, nous entrons finalement une heure plus tard. Après avoir galéré pendant 10 bonnes minutes à trouver ma table (parmi 800 tables je le rappelle), je m’assoies. Première surprise : une splendide sacoche Essec, agrémentée d’un stylo Essec, d’une prochure Essec et, must du must, gratin du gratin, une bouteille d’eau Essec (au passage, je préciserais quand même que je préfère l’Evian ou la Vittel – bref, revenons à nos moutons). Pas grand chose à raconter sur ces tests, si ce n’est que ce maudit bouquin de Franck Attelan ne m’aura presque pas servi… Quatre (longues) et le questionnaire de l’entretien rempli plus tard, pause de midi.

Et là, je dois dire que l’Essec a vraiment envoyé du lourd. A peine sorti de la salle des tests, un gigantesque tunnel humain nous accueille sous une toile en criant des « Allez, Allez ! » du feu de Dieu. Ambiance très sympa, qui change véritablement les idées après deux heures interminables de tests. A la sortie du fameux tunnel, on voit véritablement que l’Essec a fait les choses en grand : tout le hall est occupé par les stands des différentes associations ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en y a pour tous les goûts : des « Mardis de l’Essec », célèbre association de débats, au « Club Aviron », en passant par « Cartouches&Hameçons », « Polo Marco » et « Une grande école, pourquoi pas moi ? ». Le tout dans une ambiance vraiment très cool. Opération séduction plutôt réussie ! Après cinq (!) autres épreuves de tests, je quitte l’Essec le coeur léger… Décidément cette école est vraiment très attirante !

Les zoraux : Essec, acte II

Retour donc à Cergy le 25 juin pour passer les le lendemain. Réception classique à l’école, on nous installe dans la fameuse « Rèze », à deux minutes à pied de l’école. Le soir, dîner très sympa dans une pizzeria, ce qui donne l’occasion de discuter avec quelques élèves qui nous racontent tous les évènements d’une année, du WEI à la Nuit La Plus Chaude, en passant par la Nuit de l’Essec et le tournoi des 5 ballons, sans oublier les petites soirées de dégustation de bon vin et les balades à la campagne. Leurs yeux brillent. Vraiment, ça donne envie de venir…

Mais pour cela, reste encore à passer le stade des oraux ! Dès le lendemain, on commence avec l’entretien. Plutôt classique, bien que relativement long (45 minutes). Seule particularité : un membre du jury est placé à gauche, un autre en face et un dernier à droite, ce qui rend plus complexe la communication avec tous. Dans mon cas, ils ont énormément utilisé le questionnaire rempli le jour des tests. Par la suite, quatre (!) heures de trou, donnant l’occasion de discuter avec d’autres admissibles.

Viennent ensuite l’anglais et l’italien. Pour la première épreuve, le texte est donné en français, d’où parfois des difficultés, dans mon cas en tout cas, à être fluide. Dans le deuxième cas, le texte était très long (une page et demi) et vingt minutes de préparation n’étaient vraiment pas de trop. Mais dans l’ensemble, je dirais que cela s’est plutôt bien passé.

Après cette journée, il ne restait plus qu’à partir et à espérer être admis car l’école est vraiment très attirante ! Un des meilleurs accueils de tous les oraux que j’ai passé.

Restent donc finalement les oraux de HEC, du 2 au 5 juillet. La suite au prochain épisode !

A propos prepa-HEC.org 194 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire