EDHEC Nice : un début de toute beauté !

Après avoir obtenu les résultats d’ jeudi et vendredi derniers principalement, j’avais décidé de venir passer l’ le plus tôt possible, c’est-à-dire ce mardi 16 juin à 7h (!).

Arrivé en avance (par peur de me perdre en voiture), je trouve finalement relativement facilement : le bâtiment est très visible et remarquablement bien placé, en face de la promenade des anglais, à deux pas de la plage. Un cadre vraiment très agréable pour étudier, une bonne ambiance manifeste entre les « admisseurs » et nous.

Dès l’arrivée, nous sommes tous entièrement pris en charge, guidé par des 1e et des 2e années qui nous guident à travers l’Edhec, nous montrent les travaux qui devraient permettre d’encore aggrandir l’espace de l’école. Puis, petit déjeuner délicieux, viennoiseries encore chaudes offertes et animations très drôles de la part des admisseurs (dance, sketchs…). Entre temps, la directrice du campus de est venu faire un discours résumant la plaquette de l’école (histoire de…) ce qui peut toujours permettre une piqûre de rappel intéressante.

Puis viennent les : 8h40, entretien, 10h, anglais, 11h20, italien. Pour ce qui concerne la première, tout s’est plutôt bien passé mais je n’ai pas eu l’occasion de me présenter, le jury (un professeur de finance de l’école et un ingénieur en chimie à Sophia-Antipolis) a commencé directement à poser des questions en s’appuyant sur le questionnaire prélablement rempli la veille (d’où la nécessité de faire attention à ce qu’on y écrit !). Cela dit, d’après d’autres candidats, certains jurys ont aussi demandé une présentation orale. L’entretien s’est plutôt orienté, de façon inattendue (car je n’en parle même pas dans mon questionnaire), sur l’écologie et la responsabilité sociale de l’entreprise. Il me semble qu’il a fallu ici garder une force de conviction, les jurys faisant tout pour l’ébranler et trouver des arguments inverses (mais sans violence, ni froideur). Le tout fut assez intéressant.

Puis vinrent les langues, l’anglais d’abord avec un texte sur l’alcoolisme (au fait, n’écrivez rien sur les feuilles où les textes sont imprimés, c’est interdit – j’en ai fait l’expérience) sur laquel j’avais peu de contenu à mentionner mais où j’ai pu, je pense, montrer mes qualités d’expression et d’ouverture. L’italien ensuite avec un article sur la guerre des prix dans le secteur agro-alimentaire. J’avais davantage de choses à dire sur le fond mais j’ai fait une ou deux petites erreurs. Et mon expression n’est sans doute pas la meilleure qui soit.

Avant et après chaque épreuve, nous retrouvions un des admisseurs qui nous reguidait vers la salle des admissibles où nous attendait un buffet, un fauteuil de massage, la presse quotidienne, des ordinateurs connectés à Internet, de la musique… A midi, le déjeuner (sandwich et co) fut offert, ainsi qu’un tee-shirt aux couleurs de l’Edhec, sachant qu’un mug avait déjà été donné au début de la journée !

Bref, pour mon premier , l’Edhec m’a donné une belle impression. Une école qui donne envie d’y revenir ultérieurement.

Prochaines étapes : les tests psychotechniques de l’Essec le 19 juin et l’ESCP Europe le 20. Bon courage à tous.

A propos prepa-HEC.org 194 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire