Concours BCE 2009: 1ère semaine

Avant de commencer, rapide présentation: je suis élève en ECE à Ozenne (Toulouse) et je passe donc les à Fermat.

Je vais essayer de vous résumer au mieux les concours et aussi comment je les vis (très subjectif mais peut être le plus intéressant je penses).

Concours BCE 2009

Ce petit résumé permettra: à ceux qui passent les concours en ce moment de ce rappeler avec nostalgie les sujets sur lesquels ils ont planché durant la semaine, à ceux qui passeront les concours dans quelques temps d’avoir un aperçu de ce que peut donner une période de concours, et à ceux qui sont déjà passé par là de se remémorer cette belle période où ils étaient encore de valeureux prépas…

Trêve de bavardage, passons aux choses sérieuses…

Lundi 27 mai

Bizarrement pas trop stressée: plus occupée par les problèmes de logistiques tels que « Surtout faut pas que j’oublie ma convoc’ » ou « Où est ma salle? ». En fait, arrivé là, on se dit que tout est joué: on a plus le temps de bosser, les sujets sont choisis depuis longtemps, il faut juste laisser le destin suivre son cours…

Matin: Maths EM Lyon

3 exercices. Exercice 1: une étude de fonction avec étude de suites et d’intégrales (les chanceux auront remarqués que la fonction était déjà tombée à l’EDHEC il y a quelques années…). Exercice 2: Matrices (diagonalisation, égalités, polynôme). Exercice 3: Probas (Tirages dans une urnes, loi conjointe…)

A mon avis, c’est un sujet de niveau tout à fait correct, pas vraiment de surprise. Cependant il fallait bien faire attention par où commencer, la fin de l’exercice 1 faisait perdre du temps alors qu’il y avait pas mal de points à gratter sur les exos 2 et 3.

Après-midi: Culture G EM Lyon

« La beauté n’est-elle qu’apparence? »

Le problème étant l’abscence d’article devant le mot apparence qui faisait qu’on devait l’envisager sous tous les angles. Il fallait éviter de tomber dans le piège de ressortir les sujets bateaux faits en classe qui ne collaient pas vraiment au problème.

Mardi 28 avril

Matin: Maths HEC

1er exercice: étude d’une application de M dans R (la présentation était assez bizarre au premier coup d’oeil). Problème: Analyse, algèbre et algorithmique, probabilités

Comme dans tout sujet il y avait amplement de quoi s’occuper pendant 4h et tout le monde pouvait trouver des questions qu’il pouvait résoudre. Vu mon niveau en maths, je ne donnerai pas mon avis mais la plupart de ma classe l’a trouvé assez facile pour un HEC.

Après-midi: AEHSC ESSEC

« Progrès technique et emploi »

(o_O) Première réaction: on nous a donné les sujets du bac ou quoi?!?!? Surtout que notre chère cuvée 1989 avait déjà goûté au progrès technique lors des du bac. Au final, un sujet qui est – bien entendu – pas très compliqué à traiter. Mais finalement le problème était surtout d’arriver à se différencier des autres copies qui seront (pour la grande majorité) bonnes.

Mercredi 29 avril

Matin: AEHSC ESCP

« Les Banques Centrale ont-elles eu et ont elles aujourd’hui une influence décisive sur l’activité économique? »

Sujet assez bateau bien qu’il faille maîtriser toutes les connaissances sur les politiques monétaires et les taux de changes (savoir un peu l’actu ne faisait pas de mal non plus…). Des sueurs froides après la lecture du sujet, mais au final les idées viennent et le sujet n’était pas si terrible…

Après-midi: Culture G HEC

« Est-ce faire honneur à la beauté que de la traiter comme un symbole? »

Pour une fois, sujet philosophique: difficile de se raccrocher à des connaissances préfaites ou à des corrigées. Personnellement, j’avais fini en 2h et m’excuse platement auprès du correcteur qui va devoir supporter mes inepties 6 pages durant…

Jeudi 30 avril

Matin: LV1 CCIP (anglais)

Le thème et la version ne présentaient pas de problème de vocabulaire majeurs mais au moment de passer à la traduction, les choses se corsaient.

Texte sur les nouvelles lois bridant les libertés individuelles (comme les caméras dans les centres villes). Sujet d’essai sur les danger de sacrifier nos libertés pour une meilleure sécurité.

Pas grand chose à dire en fait, sujet très bateau, il était difficile de ne pas tomber dans les lieu communs.

Après-midi: Culture G ESSEC/EDHEC

« Rien n’est beau que le vrai » N. Boileau

Au premier coût d’oeil, on peut être content de voir une notion vue et revue: le vrai. Mais au final la problématisation du sujet frisait l’impossible.

Voilà pour le résumé de cette première semaine.

Au final, impression assez mitigés quand à la réussite pour à peu près tout le monde. Grande déception du côté des sujets de philo. Niveau fatigue, beaucoup moins fatiguant que ce que j’aurais cru. Pendant les cours, après une longue journée, il faut se remettre au boulot alors que là, en rentrant chez soi, on peut glandouiller à loisir. Le plus important étant, à mon avis, de faire le vide entre chaque épreuve et de ne pas se prendre la tête sur la précédente épreuve possiblement ratée.

Sur ce je vous dit à la semaine prochaine (si certain ont des suggestions à faire, qu’ils n’hésitent pas…)

A propos prepa-HEC.org 194 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

2 Commentaires

  1. « au premier coût d’oeil »… 🙂 j’espère que t’en as pas fait des aussi énormes dans tes dissertes en tout cas

  2. tu m’as devancée pour le compte rendu de cette semaine, mais je tiens à dire qu’il est très bon, et retrace assez bien ce que j’ai vécu également. En effet, j’ai trouvé les sujets de culture générale difficile à problématiser de façon générale (hormis pour celui de l’EM LYON), parce je sentais qu’il ne fallait pas se cantonner à des sujets déjà vus. Sinon, en gros, il est vrai qu’à la fin de cette semaine, on ne peut pas vraiment savoir si on a raté ou pas, mais en tout cas, j’ai passé une très bonne semaine!!!

    A bientôt pour la deuxième semaine, je pense que je ferais moi aussi un compte rendu

Laisser un commentaire