GEM, une jolie Escapade

, un de mes coups de coeur de ce Tour de France 2006, même si je n’ai pas pu en voir plus pendant mon séjour…

Mardi 02 juillet

Le Paris-Lyon grouille d’étudiants ce jour-là tous très affairés souvent avec une lecture à la main : une brochure d’EM Lyon ou de GEM ou avec un exemplaire de La Peur de Robin Cook, oeuvre imposée pour le de Sciences Po Aix, Lyon et Grenoble. Malheureusement une rupture de caténaire intervient ce jour-là, ça vous donne une heure de retard à l’arrivée. Quoique… en arrivant à Grenoble, un « 2h30 de retard » scintille sur le tableau lumineux pour le TGV direct Paris-Grenoble, les pauvres…

Une fois trouvé le point d’accueil dans un coin du hall (pas forcément le plus évident hélas), je pointe auprès de l’admisseur responsable des hébergements. L’étudiant qui m’héberge vient me chercher pour que je puisse déposer mes bagages, il est à deux pas de la gare et de l’école, en fait ça sera les étudiants, puisque je loge chez Matthieu et de Mariannick – membres éminents de la JE locale (la JAI) – dans un magnifique duplex. J’y retrouve mes quatre autres colocs d’un soir : un lyonnais rencontré à Rouen, un autre parisien, un lillois et une albigeoise. Bref l’équipe d’ESCapades vous brasse dans les apparts, et c’est pas plus mal, en tous cas je suis tombé sur un groupe vraiment sympa.

19h et quelques poussières. Soirée restau au 55, le repas est plutôt simple (une grosse salade avec une cuisse de poulet, puis une salade fruits), punch et vin de table à disposition, mais c’est surtout l’ambiance qui est vraiment sympa. On chante ensemble avec les admisseurs et les autres admissibles et zéro chanson paillarde. Escapade, c’est une joyeuse bande de oufs !

21h. Retour dans le super appart, puis petite balade en ville avant de passer chez d’autres admisseurs (on sera pratiquement une vingtaine au final) et rencontre avec d’autres admissibles autour d’un petit jeu dont j’ai oublié le nom mais toujours dans une ambiance très bon enfant avec les du lendemain. On y rencontre toute la France : alsaciens, réunionnais, lyonnais, marseillais, bretons, parigots etc. Certains des admisseurs connaissent même un pote que j’ai connu en colo y a plus de 5 ans, c’est dire que le monde est minuscule finalement ^^

Minuit et quelques, retour à l’appart, je vais me coucher, un peu tard à mon goût, les autres continuent un peu leur discute avant de se coucher aussi.

Mercredi 03 juillet

Une fois changés, peignés, coiffés, débarbouillés, repassés, direction l’école pour déposer nos bagages dans la bagagerie (qui fait un peu bordel quand même ^^ mais bon c’est un peu comme ça dans toutes les écoles), puis direction l’amphi de présentation. Un amphi sans l’administration et dans les magnifiques locaux du World Trade Center (propriété de la Chambre de Commerce locale), une choré de cape et d’épée sur le thème « Admissibles à l’abordage » nous présente le déroulement de la journée (un peu trop long à mon goût) et notre point de ralliement avant chaque épreuve : le GPS pour Grenoble Premier Secours, QG des admisseurs. Remise des convocs et des plaquettes de présentation du cursus à la fin de l’amphi. Une petite souris optique USB, un autocollant ESCapade 2006 et un bloc-notes GEM nous sont offerts. Puis direction la K’fet pour le ptit déj qui connaît quelques retards [retard mis sur le compte du boulanger à tort ou à raison] ou direction les salles de préparation pour ceux qui sont convoqués en premier.

Mon programme de la journée : anglais à 11h, chinois à 15h et à 17h.

Les trois épreuves se passent relativement bien, en anglais j’ai un texte sur régionalisme, patriotisme contemporains face au Union Jack symbole d’une ère révolue ; en chinois, un texte sur les caméras de vidéosurveillance à Beijing (le côté techno de GEM ?), l’examinatrice de chinois à GEM est réputée pour noter sec et recherche plutôt votre spontanéité et votre côté opérationnel que scolaire, la réalité confirme les rumeurs ; en entretien, petit questionnaire à remplir sur ordinateur, j’ai au choix « le développement des salles de culture physique en France » et une citation dont j’ai oublié le contenu. J’avoue avoir plutôt mal digéré l’entretien avec trois personnes visiblement fatiguées, ennuyées, surtout l’interview, exercice pas vraiment défini, où il faut interviewer quelqu’un que vous n’avez pas en face de vous afin d’extraire un maximum d’informations sur lui. Bref c’était plutôt confus.

Reste qu’il a fallu s’occuper un peu pendant cette longue journée. Divers coins sont aménagés pour se reposer, pour discuter avec les autres admissibles et c’est plutôt bien fait à GEM (voir les photos sur le site d’ESCapade). Le détail vous est donné en fin d’article. Pour le déjeuner est moins encadré on a le choix entre prendre un sandwich à la K’fet, squatter dans les fast-foods de l’autre côté de la gare (kebab, boulangerie, Quick) ou les ptits bistrots, un peu normal vu qu’on est en centre-ville. Des visites de la ville et de l’école vous sont également proposées. L’architecture de l’école est très fonctionnelle, la clim est plutôt appréciable par les temps qui courent avec un espace associatif inégalable presque gigantesque, confortable et vraiment accueillant, par rapport à d’autres écoles où les assoces sont parfois à l’étroit quand elles ne partagent pas un local-placard à trois… assoces (sic).

S’agit pas seulement de tuer le temps dans des journées plutôt longues comme ça. Faut aussi garder le pep’s, rester chaud et dans l’esprit d’un oral de concours. Perso, j’ai eu un coup de pompe vers les 14h (digestion ? effet assoupissant de la clim ?) et un de mes jurys m’a fait la remarque en même temps j’ai ptet pas assez dormi la veille. Moralité : mieux vaut se coucher tôt ou travailler ses techniques de sieste aux , car les c’est aussi une épreuve physique.

Anyway, à la fin de la journée, place au pot et aux adieux avec les admisseurs, on croise les admissibles qui passeront le lendemain. Et c’est en compagnie de Fline et d’un autre copain que nous nous montons dans le TGV direct Grenoble-Paris, et qui marque la fin de ce bien trop court séjour à Grenoble.

Infos pratiques et coût de votre séjour à Grenoble

Train depuis Paris : environ 70€ avec votre indispensable carte 12-25 ou en Prem’s / Dernière minute

Pti déj : offert Midi : formule sandwich pour 3€ environ, Quick pour 6€ environ, bistrot à proximité pour 7-8€

Soir : 10€ (dans un restau choisi par ESCapade) Hébergement : 10€ chez l’étudiant

Point d’accès web, vestiaires garçons et filles, bagagerie fermée à clé en journée, coin repassage à demander, boissons et rafraîchissements disponibles toute la journée à la K’fet à tarifs tout doux. Coins repos avec transats, billard, ping-pong, PES2, presse, clips des assoces à disposition. Une gorgée de Coca-cola light (cannette de 15cl) vous sera également proposée en fin d’entretien.

Plus d’infos sur l’accueil à Grenoble ainsi que des photos de la session 2006 sur le site d’Escapade : http://accueilescg.assoces.com/

Le portail des assoces de Grenoble : http://www.assoces.com

A propos prepa-HEC.org 194 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire