Ambiance des écoles

Il paraît qu’on ne parle pas assez de l’ en école… Je propose donc un petit palmarès (en tout cas pour les écoles que j’ai vu pour le moment)

Le carton rouge de l’ambiance est décerné à l’ESC Lille (désolé P-W) Je vous renvoie à l’article que j’ai co-écrit avec Raph. En résumé, le staff est là mais il ne fait qu’acte de présence et c’est bien dommage ! Cela dit, certaines personnes pourront trouver agréable d’être au calme. Mais pour moi, je qualifierais l’ambiance d’ennuyeuse.

Dans une zone médiane, je classerais Nantes, Edhec et Dijon. A Dijon, je ne suis pas allée au resto mais les élèves sont très présents, ils viennent à toi pour discuter, te proposer un verre… L’école t’offre un magnifique stylo qui fait de la lumière ! Bref, elle joue le jeu.

Pour Nantes, ambiance sereine. Pas de gros pétage de plomb mais des animateurs marrants. En particulier le pôle en charge de la sono qui fait bides sur bides et offre des K-do aux admissibles qui répondent à leurs questions. Exemple : devinez à quelles célébrités ressemblent les admisseurs. Le staff a un super T-Shirt (les admissibles ont le même aussi) Enfin, au resto, le repas est calme mais les admisseurs ont concocté une petite chanson : « je suis un , Audencia c’est ma cible …) le rituel minimum en école (Lille devrait peut être le noter pour plus tard )

Pour Edhec, comme je suis arrivée un dimanche, il n’y avait pas de resto mais pizzas sur la plage. Ben oui, j’étais à Nice ! ! ! La plage c’est sympa mais il y avait des clans : admisseurs / admissibles. Le staff est quand même a l’écoute mais pourrait être plus dynamique dans l’animation de la journée. Cela dit, il ont aussi leur petite chorégraphie à la fin de l’amphi.

Arrivent les très « caliente » Bordeaux et Toulouse. L’ambiance monte d’un cran. On pousse la chansonnette au resto. La plus célèbre étant sans doute, la danse du limousin, qui s’accompagne d’une chorégraphie …olé olé !

Toutefois, dans la journée l’ambiance est moins survoltée. En dehors des traditionnelles visites de la ville et de l’école, la seule animation bordelaise est le blind test… au bout d’un quart d’heure ça suffit. Petites particularités, toutefois : possibilité d’aller à la plage pour les plus motivés et départ pour les entretiens au son de la BO de Rocky (ça vous donne une de ces patates !)

Enfin, les plus organisés sont les Grenoblois. L’association ESCapade, entièrement dédié à l’ admissibles a choisi un thème. Cette année, l’école vit au rythme des olympiades. Pour les lecteurs de mon article sur Grenoble, vous comprendrez mieux pourquoi l’amphi fut animé par des dieux grecs et autres dieux du stade…

C’est l’amphi le plus relax, géré uniquement par des étudiants sans discours pompeux d’une heure un quart (comme à Bordeaux). Dès le départ, les filles répondent à l’appelle de leur nom par « J’en avale des kilomètres » et les mecs : « j’ai une longue perche ». Le décor est planté. Le fil rouge de la journée consiste à se faire remarquer par le staff pour marquer un maximum de points afin d’élire l’admissible du jour… Perso, j’ai participé à un taboo, un karaoké… Grenoble essaye vraiment d’occuper les admissibles entre deux . Au resto, j’ai chanté à tue-tête, j’ai même fait un toc, toc, toc (qui est là ? c’est Raquel ! Raquel quel drôle de nom et pourquoi pas libellule ou papillon ? non, non, non c’est Raquel parce que … Raquel sont jolies les filles de mon pays laï laï …) Résultats : j’ai été L ’admissible d’un soir !

Pour bien s’éclater, il faut que l’école joue le jeu mais que les admissibles aussi. Car ils sont nombreux, les candidats, à aller se coucher tôt

Moi je pense qu’il faut vibrer au rythme de l’école malgré tout car c’est une expérience qu’on ne vit pas tous les jours …

mel_la_rebelle

A propos prepa-HEC.org 194 Articles
Créé en 1999, prepa-HEC.org est le site indépendant de référence sur les études supérieures de commerce en France: classes prépas, admissions parallèles, écoles de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire