Quelques conseils sur l’ à l’ par un ancien candidat et membre du jury d’ ESCP Europe.

ESCP EuropeAvant toutes choses, je tiens à préciser les points suivants:

  • Je suis diplômé de l’ESCP et je fais passer les oraux d’entretiens depuis quelques années.
  • Ce petit guide est totalement personnel, basé sur mon expérience, mes visions, mes échanges avec d’autres jurés…
  • Il n’est aucunement un guide officiel, n’a aucun lien avec l’administration de l’école ou la BCE
  • Voyez-le comme un recueil d’aide/conseil mais aucunement comme une voix officielle ou la bonne parole. Je peux me tromper, vous pouvez avoir une vison différente…
  • Je peux être amené à citer certaines expériences malheureuses des candidats passés devant moi. Je fais au mieux pour préserver leur anonymat, et n’oubliez pas que ca n’arrive pas qu’aux autres…

Ceci étant dit, entrons dans le vif du sujet.

Poids de l’épreuve

Comme vous le savez sûrement, cet est la plus grosse épreuve que vous passerez lors des . A l’ESCP son coefficient est de 12 soit 40% de l’Oral et 20% du total Ecrit+Oral. Il est donc fondamental de bien maîtriser la forme et le fond de cette épreuve

Questions à l’oral de l’ESCP

Questionnaire ESCP

Particularité de l’ESCP: vous avez à remplir au préalable un questionnaire contenant une page de présentation (nom, âge, type de ,…) ainsi que 6 questions (je reviendrai plus loin sur le contenu).

Ce document doit être fourni en 3 exemplaires (un par membre du jury). Certains prennent le soin de recopier trois fois leurs réponses. Une « simple photocopie » suffit largement, ne perdez pas de temps à remplir 3 fois ce questionnaire.

A l’heure dite, un membre du jury va venir vérifier votre convocation et carte d’identité et va prendre vos questionnaires, alors que vous restez dans le couloir. Le jury prend alors 3-4 minutes pour consulter vos réponses puis vous fait entrer dans la salle.
L’entretien en lui-même dure alors 20 à 25 minutes. Puis le jury s’attelle à la lourde tâche de vous évaluer pendant 2-3 minutes avant de passer au candidat suivant.

Généralement, le Jury commence par se présenter un à un et vous demande d’en faire autant. Je vous conseille une présentation expresse en 20 secondes maximum. Ne partez pas dans une longue tirade en essayant d’y caser tout et n’importe quoi, le jury vous coupera rapidement la parole. Le mieux est un « Bonjour je m’appelle X j’ai 20 ans je suis élève en classe prépa à Lyon et je suis originaire de Savoie, je suis ici car je souhaite intégrer l’ESCP (mieux que « votre école » qui fait copier coller anonyme) et espère vous en convaincre » ou quelque chose du genre. Soft et court.

Le questionnaire est LA source principale de cet entretien. Ce que vous allez répondre aux 6 questions va servir de base au jury pour mener l’entretien. Bien sûr tout ne tourne pas autour de cela, et ne s’y limite pas. Mais partez du principe qu’au moins la moitié des questions et sujets qui seront abordés en 20 minutes sera plus ou moins lié à vos réponses. Il y a donc des principes qui vont vous paraître sûrement évidents mais qui souvent font défaut ou piègent les candidats:

  • Répondre à TOUTES les questions (souvent la dernière est vide ou contient juste « je n’ai rien d’autre à ajouter »)
  • Ne pas se forcer à écrire votre vie pour remplir entièrement les 7 lignes. Il faut voir ca comme un teaser, une bande annonce. Vous devez écrire suffisamment pour intéresser le jury, tout en ne développant pas trop afin de pouvoir compléter et développer à l’oral si le sujet est abordé. Si vous vous forcez à écrire en tout petit sur 7 lignes pour en caser un maximum, non seulement c’est lourd à lire mais en plus si on vous interroge dessus, vous ne saurez pas quoi dire de plus et ferez de la paraphrase inintéressante. Il faut donc trouver le juste milieu pour intéresser tout en en gardant sous le pied.
  • Soyez à l’aise pour parler de ce que vous avez écrit. Dites vous que toute phrase, tout mot, toute expérience sera scrutée et pourra potentiellement amener une voire des questions du jury, souvent poussées. Donc ne mentionnez pas un sujet sur lequel vous ne seriez pas à l’aise à l’oral. Un exemple: l’an dernier une fille a inscrit qu’elle avait fait 10 ans de Japonais. On lui demande en 1ere question, pour commencer soft « tiens dites nous que vous êtes contente d’être ici, en japonais ». Et là « patatras » on se rend compte qu’en fait elle a arrêté il y a 2 ans et qu’elle a tout oublié. Tout cela pour dire que tout ce que vous écrivez peut amener une question, d’autant plus si ce que vous évoquez sort de l’ordinaire (n’oubliez pas que le jury voit 15 élèves dans la journée et que souvent on retrouve les mêmes expériences, passions, pays visités etc), donc si vous n’êtes pas à l’aise avec une passion, un événement, une expérience, ne la mentionnez pas à l’écrit.
  • Bref soyez concis, intéressez le jury, et pour vous entrainer, vérifiez que vous savez développer, justifier, argumenter chaque phrase, chaque mot de ce que vous avez écrit.
  • Sans rentrer dans le détail de chaque question, si on prend les question 3 et 4 sur vos expériences professionnelles et de cultures étrangères, privilégiez là encore la qualité à la quantité. Si vous avez eu la chance d’en avoir de multiples, ne faites pas un long listing qui ne mène à rien. Au contraire citez en 1, 2, 3 qui sortent de l’ordinaire et/ou vous ont le plus marqué, le plus appris sur vous-même,…Le jury va en effet sur ces questions (et d’une manière générale) essayer de voir ce que vous avez tiré de vos expériences, quelles conclusions vous en avez, ce que cela a apporté de positif ou négatif, comment cela vous a aidé à construire votre personnalité, … Bref votre capacité de recul sur ces événements et expériences.
  • ATTENTION aux fautes d’orthographe. Chaque année certains les collectionnent et ca fait tâche…

A côté de cela le jury va être amené à vous posez d’autres questions, à aborder d’autres sujets. Ceci sont extrêmement variables en fonction des affinités de chacun, des tendances, des envies… Par exemple j’ai une liste de questions drôles, pertinentes, déstabilisatrices etc et j’aime en poser une à chaque candidat. Il ya néanmoins des thèmes qui reviennent souvent tels que l’actualité (actuelle ou événements récents), les arts au sens large (sachez citer votre livre préféré, votre film, ou peintre préféré et en parler plus que 5 secondes), les sports (n’oubliez pas qu’on est en pleine coupe du Monde)… Souvent au-delà de la question c’est votre manière de répondre, votre spontanéité qui compte, parfois plus que le fond.

Projet professionnel

Il y a également fort probablement des question sur votre projet professionnel. Et souvent le drame est avec cette question. Pourquoi? Parce que beaucoup d’entre vous vont se sentir obligés d’avoir un projet et donc de réciter un projet bateau appris par cœur (souvent sur les (mauvais) conseils de leurs profs de prépa). Et je peux vous dire que ce genre de mensonges se voit très vite. Pourtant la quasi-totalité des jurés le savent: à 20 ans on peut très bien ne pas avoir de projet précis. Et il vaut mieux le dire honnêtement (du genre « je ne suis pas encore fixé totalement, je suis intéressé par le marketing, mais ne sait pas encore sous quelle forme, je compte sur mon parcours à l’école et mes stages pour développer cette idée »), même si ca fait bateau, que de se lancer dans du vent. Surtout si dans le jury quelqu’un connait bien le domaine, tente de creuser votre projet et que tout s’écroule… (le « je suis passionné par les nouvelles technologies » qui devient après 3 questions « j’ai un blog sur internet » ca casse tout). Contrairement à ce que certains vous disent le projet professionnel n’est pas un point fondamental de l’entretien, certains ne demandent même pas plutôt que d’entendre des inepties.

Enfin si vous êtes très habile, vous pouvez de vous-même susciter les questions, et ce de plusieurs manières. Je vous y encourage vivement s’il s’agit de sujets sur lesquels vous êtres très à l’aise, qui sortent de l’ordinaire,…et qui selon vous vous mettrons en avant. Vous pouvez soit vous arranger pour mentionner un sujet dans l’une des questions du questionnaire (en évitant la digression trop lourde) soit l’amener lors d’une question à l’oral.

Question en anglais à l’oral ESCP

Notez qu’une ou deux questions seront posées en anglais, et vous devrez répondre et échanger dans cette langue. Ce n’est pas le niveau de langue qui sera évalué (il y a une épreuve pour ca, et les jurés ne sont pas profs d’anglais), mais plutôt l’aisance du candidat, le passage d’une langue à l’autre.

Oral ESCP: le jury et vous

Le Jury est composé de 3 personnes: un professeur de l’école ou un membre de l’administration et 2 professionnels, souvent anciens élèves et/ou avec une sensibilité Ressources humaines. Les membres sont à égalité (pas de « président » de jury).

Les jurés d’une manière générale ne recherchent pas un profil type rentrant dans des cases. Ils cherchent avant tout à connaître votre personnalité. Ce n’est pas un entretien de culture générale, ni un test de QI. Le jury veut voir votre capacité d’expression, votre vision, comment vous vous êtes construit et comment vous parlez de vos expériences, bref comment vous réfléchissez sur vous-même et votre vie, et comment vous comptez construire votre futur.

Le jugement se fera alors sur ces critères de personnalité. En fait le jury raisonne par rapport à la relation qu’il pourrait avoir avec vous: »ai-je envie de l’avoir dans l’école? Ai-je envie un jour de proposer un stage/un emploi à ce candidat? « . Il faut donc pouvoir faire passer un feeling positif. Sachez que les jurys ne sont pas méchants, ne cherchent pas à vous piéger, alors ne vous faites pas de films sur le sujet et « vendez-vous » en pleine confiance

A vous donc de bien construire vos réponses autour de toutes ces notions. Si je n’avais qu’un seul conseil sur tout mon guide c’est celui-ci: « Soyez naturels, soyez honnêtes, montrez votre jeunesse et votre fraicheur ». Montrez-vous sous votre vrai visage, spontanément, avec vos qualités et vos défauts et la conscience de ce que vous êtes et devez faire face à cela. Vous pouvez paraître un peu naïf, ce n’est pas dramatique. Rien de mieux que votre spontanéité pour être traité d’égal à égal par le jury. Et rien de pire que de mentir, de se construire des réponses fausses, parce que croyez-moi on voit très vite ce qui n’est pas naturel à votre comportement (regard fuyant,…), à la voix ou en creusant le sujet. Evitez également de répondre quelque chose que vous ne pensez pas, uniquement parce que vous pensez que c’est ce que le jury veut entendre.

Présentation / attitude

Niveau présentation, quelques conseils classiques:

  • Optez pour une tenue classique (malheureusement la fantaisie est peu de mise) et anticipez qu’il peut faire chaud entre les fenêtre et votre stress. Costume-cravate (avec veste à enlever en cas de chaleur) et tailleur sont quand même les mieux. C’est « banal » à dire mais si vous n’en portez pas d’habitude (et c’est très certainement le cas) entrainez-vous chez vous pour pas que vous paraissiez mal à l’aise le jour de l’entretien… oui oui, répétez vos oraux en costard dans votre chambre!!! Ca évitera de régler certains détails ou ajustements et vous ne serez pas perturbés par cela pendant l’oral.
  • Je vous conseille de bien regarder dans les yeux les membres du jury tour à tour. C’est un échange, jouez-le bien dans les deux sens.
  • Ne tombez cependant pas dans l’excès de la discussion entre amis. Gardez vos distances avec le jury, évitez les familiarités, rires voire agressivité (j’ai entendu un « non attendez vous dites un truc faux là je vais vous corriger »). Vous pouvez en effet tomber sur un juré qui va gentiment vous provoquer, vous dire que vous avez tort… Gardez votre calme et argumentez c’est cela qui compte. Ne partez pas non plus dans de longues tirades, en vous écoutant parler, le jury va vite s’endormir ou vous couper sèchement.

Bêtisier oral ESCP Europe

Voici pour finir un petit bêtisier de choses entendues et donc à éviter:

  • « Je crois beaucoup en l’ESCP »
  • « On me dit ouvert et tolérant »
  • « J’ai mis genre une phrase à la fin du questionnaire, à l’arrache »
  • « J’ai envoyé du lourd », « et tout et tout » et autres familiarités
  • « Je veux vous faire part de ma motivation et ma sincérité »
  • « Je me suis dégotté un stage »
  • « Mon bouquin préféré »
  • « Bah voilà quoi »
  • « Bonjour madame-monsieur »
  • « C’est un magazine annuel qu’on publie une fois par an »
  • « Le numérique j’y crois »
  • « Dès que je peux parler avec des gens, je le fais »
  • « Ce qui est bien à l’ESCP c’est qu’il y a plusieurs cours »

4 Commentaires

  1. « ATTENTION aux fautes d’orthographe. Chaque année certains les collectionnent et ca fait tâche…

    A côté de cela le jury va être amené à vous posez »

    Assez drôle…

Laisser un commentaire