L’ objectif de ces entretiens

Même si l’ appellation de ces entretiens varie d’ une école à l’ autre ( de personnalité, de motivation, etc.), le but est principalement de vous "distinguer de la masse".

Le jury va chercher à mieux vous connaître, non pas pour devenir copains comme cochons, mais pour déceler votre potentiel, vos capacités, vos aptitudes et vos faiblesse qui leur permettront de déterminer si oui ou non vous êtes un candidat qui s’ intégrera bien dans l’ école et qui pourra apporter quelquechose à l’ école (je veux dire quelquechose de plus que les frais de scolarité…).

Vous devez donc au cours de ces entretiens mettre en avant ce qui vous distingue des autres candidats, ce qui fait de vous un meilleur "ESCien en puissance" que le candidat précédent. De plus en plus, les écoles recherchent des profils variés (c’ est-à-dire des profils qui changent du sempiternel "prépa qui aime lire, faire du sport, etc". Vous avez tout à fait le droit d’ aimer lire et faire du sport, mais ce ne sont pas ces passe-temps qui vous distingueront des autres candidats…Sauf si vous pratiquez des lectures ou des sports hors du commun: chasse à la galinette cendrée, lecture du Times dans un miroir avec un oeil bandé, etc.) donc n’ hésitez pas à faire valoir vos plus beaux atouts…

Comment s’ habiller pour un entretien ?

A proscrire: short/tongs, jean-baskets, ou pour les filles, mini-jupe/chaussures à semelles compensées…
Par conséquent, restez classique: tailleur ou costume-cravate. Si vous voulez mettre un peu de fantaisie dans votre accoutrement, vous devez être capable de le justifier. Ne cherchez pas à vous distinguer sur ce point, celà pourrait vous porter préjudice plus qu’ autre chose.

Comment parler de l’ école ?

Vous passez un entretien pour rentrer dans une école de commerce: donc dites pourquoi vous avez choisi cette école, expliquez ce qui vous attire dans ce que propose l’ école ( spécialisations, partenariats, folklore local, etc.).
On vous demandera sans doute de dire dans quelles autres écoles vous êtes admissible: parlez franchement, et si certaines écoles vous attirent plus, dîtes-le (en argumentant bien sûr, pas simplement parce que l’ Orly Sud est mieux classée dans Challenges que l’ Blagnac…). Néanmoins, évitez de dire "Je suis là pour m’ échauffer, je me contrefiche de votre école" (même si c’ est vrai). Il y a certaines limites à ne pas dépasser, sous peine de voir votre hôte courroucé…

Quelle attitude adopter pour un entretien ?

Argumentez: vous avez vos idées, vous avez le droit de les défendre, mais surtout, argumentez. Evitez également de vous braquer et de faire la girouette ( c’ est-à-dire changer d’ avis dès que le jury avance une idée contraire à la vôtre), ou alors de faire la mûle ("mes idées sont les bonnes, c’ est au jury de se rallier à ma conception des choses, même si les arguments du jury sont irréfutables").
Le jury cherche des gens ouverts, prêts à discuter et à échanger leurs points de vue.

Au niveau du charisme: si vous avez l’ âme d’ un leader (type Ernesto "Che" Guevarra, Fidel Castro ou Achille Talon), tant mieux. Sinon, ce n’ est pas très grave, le profil du manager tend tend de plus en plus vers l’encadrement d’équipe et l’écoute. Le manager individualiste type Bernard Tapie n’est pas passé à la trappe mais ce n’est plus vraiment ce que recherche les ESC.

Et à propos de l’ attitude du jury ?

Si le jury s’emporte et que vous avez l’impression qu’il s’en prend à vous, ce n’est pas tout le temps mauvais. Ca signifie souvent qu’il voit un potentiel et qu’il veut voir jusqu’où vous pouvez aller, il cherche à vous poussez dans vos derniers retranchements. Donc calme et sérénité, argumentation solide et tout se passera bien !
Par contre si le jury somnole, ce n’est pas génial. Réveillez-le. Pas de recette miracle pour cela, il va falloir improviser. Inutile de se mettre à danser sur la table cependant, augmentez votre volume, toussez, variez votre ton de voix, proposez un autre sujet dans lequel vous serez plus à l’aise, posez une question au jury… Les possibilités ne manquent pas et vous jouez peut être votre là dessus, alors ça vaut le coup, non ?

5 Commentaires

  1. Bonjour, j’ai fait une terminale S et je souhaite faire une classe préparatoire ECE pour rentrer dans une Grande École de commerce. Cependant, ayant fait une « S », je me dois de faire une prépa ECS. C’est obligatoire dans le public, ét Jai entendu dire que dans le privé il était possible pour moi d’intègrer une prépa ECE même si j’ai fait auparavant une terminale S et non une ES. Est-ce bien vrai? Je précise que suis actuellement en première année de licence sciences de la vie à l’université et que je souhaite me réorienter. Cependant, je sais que les prépas n’aiment pas trop les réorientations, comment faire pour mettre toutes les chances de mon côté?
    Merci d’avance

  2. Merci boucoup cela m’aidera boucoup même si pour le moment j’ai que 16 mais HEC sera mon école .
    Et je voulai savoir vue que je suis en 2nd et que j’ai pas encore choisie de fillier j’aimerai bien savoir avec quelle bac il est préférable de se présenter .
    Merci

    •  Le bac S est préférable, mais sans vouloir te vexer, il me semble qu’il est encore un peu tôt pour savoir quelle école intégrer.. Je ne suis pas sûre que tu saches précisément à quoi corresponde HEC et ce n’est pas la seule école de commerce

    • Comme le dit Anne, il faut commencer à entrer en prépa pour vraiment comprendre le niveau qui est exigé. Et même si tu as du monde autour de toi qui t´en parle, on ne réalise véritablement ce que c´est, qu´en le vivant soi-même (mais c´est génial tu verras).
      En tout cas, si tu as un objectif précis, tant mieux, mais ne te ferme pas car il y a d´autres écoles qui offrent des parcours tout aussi intéressants. Et aller dans une école uniquement pour le prestige, apporte souvent beaucoup de déception…

Laisser un commentaire