Accréditations

CEIBS accréditée AACSB

La China Europe International Business School (CEIBS) située à Shanghai, a reçu l’accréditation de l’AACSB. Cette deuxième accréditation pour une institution chinoise, après celle reçue par l’Université de Tsinghua (Pékin) marque l’entrée en force de la Chine dans le paysage des formations en management et surtout renforcera la crédibilité des institutions chinoises auprès des étudiants internationaux. Car malgré leur renommée en Chine, les écoles de commerce chinoises étaient souvent décrites comme « en retard » et moins conformes aux standards internationaux (accueil des étudiants, diversité et niveau des cours en anglais) que leurs homologues coréennes, japonaises, hongkongaises ou indiennes.

CEIBS a également reçu l’accréditation EQUIS. Elle est partenaire de l’EM Lyon en France.

Babson College accreditée EQUIS 

Babson College, université américaine située près de Boston et  spécialisée dans l’entrepreneuriat,  a reçu début février l’accréditation EQUIS. C’est le troisième établissement américain accrédité par l’EFMD, la Fondation Européenne pour le Développement du management, après Bentley University (Boston) et la Michael G. Foster Business School (University of Washington, Seattle). Crée en 1997, le label EQUIS est un label international décerné aux écoles de management respectant un certain nombre de standards de qualité et dont l’objectif est de faire progresser la qualité des enseignements en gestion à travers le monde.

Babson College est partenaire de l’ESCP en France.

Actualités des MBA

Même avec les adultes, le père Noël peut être une ordure…

50 candidats au MBA de Kellogg (Northwestern, Chicago) ont reçu en décembre, un mail les informant de leur dans le programme de la célèbre institution. Surprise, en se connectant sur le site de Kellogg, les futurs étudiants ont découvert qu’ils étaient en réalité victimes d’un bug informatique et qu’ils n’étaient pas admis. Embarrassée, la direction de Kellogg a présenté ses excuses et a lancé une enquête.

Le MBA de Kellogg est un des plus prestigieux au monde (coût annuel 40 000€, 600 candidatures reçues pour 50 places). La Northwestern University dont fait partie Kellogg est partenaire de l’ESSEC et de SciencesPo en France

Un nouveau consortium européen

Trois écoles de commerce européennes (Audencia Nantes en France, HHL Leipzig en Allemagne, MIP Politecnico di Milano en Italie) viennent de lancer un partenariat stratégique entre leurs programmes MBA. Ces trois établissements mutualiseront leurs efforts et leurs moyens dans le recrutement des étudiants MBA et dans leurs relations avec les entreprises notamment pour les embauches. L’accord prévoit une coopération renforcée entre les services carrières ainsi que la mise en place d’une plateforme unique présentant les forums entreprises organisés par les 3 écoles. L’accord comprend également la possibilité d’autres stratégies communes à venir telles que des programmes de formation continue ou la formation sur mesure en entreprise.

HHL est partenaire de l’ESCP, d’Audencia et de l’EM Strasbourg. MIP est partenaire d’Audencia et de l’ESC Reims en France.

 

Perspectives et Emploi

La crise aussi, même chez les grands…

Face à une baisse attendue de son budget de l’ordre de 10% (soit 12 M€) Stanford a annoncé des mesures de réductions budgétaires et le licenciement de 49 personnels non-enseignants (soit 10% des effectifs). Les mesures de réductions budgétaires n’auront a priori pas d’impact sur les programmes ou ni sur les aides aux étudiants.

Malgré un regain d’intérêt attendu pour ses programmes MBA (d’après le GMAC, organisme qui gère le GMAT, 77% des écoles ont déclaré recevoir plus de candidatures que les années précédentes), la direction de Stanford s’attend à une réduction des contrats de formations executive à destination des entreprises, marché qui lui rapportait la bagatelle de 20M€ dans le passé, ainsi qu’à une réduction des dons de l’ordre de 800 millions d’euros.

Mais surtout, du fait du décalage budgétaire, Stanford « s’attend essentiellement à une baisse de ses budgets sur les trois prochaines années » selon Dan Rudolph, senior associate dean for operations de Stanford, et ce, même dans la perspective d’une reprise économique rapide.

 

La crise encore, mais pas pour tout le monde…

En effet, malgré la récession économique, les dons continuent à affluer dans les business schools américaines. UCLA et son école de commerce, Anderson School of Management, viennent de recevoir un don de 2M$ de Jim Easton, pour financer le développement d’un programme en leadership technologique. L’Université du Colorado à Denver a également reçu un don de 1.5M$ pour financer une chaire à leur nom. L’Université de Caroline du Sud à Spartanburg a également reçu un don de 1M€ de la Duke Energy Foundation pour construire de nouveaux bâtiments.

Sur le front de l’emploi…

Deux enquêtes auprès des MBA américains annoncent des perspectives sombres pour les futurs diplômés de MBA.

Une première étude menée par le MBA Career Services Council montre que plus de la moitié des écoles constate une baisse des besoins de recrutements et 62% des services carrières des écoles estiment que le nombre de summer internships devraient baisser cette année.

Un deuxième sondage mené par le GMAC montre que 25% des employeurs ne prévoient pas de recrutements de jeunes diplômés MBA en 2009 (contre 17% en 2008) tandis que 65% d’entre eux prévoient une baisse ou un gel des salaires à l’embauche.


Classements

Youpie un !

Fin janvier, le Financial Times a publié son nouveau classement des MBA à temps plein.
Pas de grande surprise, la plupart des grands noms sont là, si ce n’est que la London Business School et Wharton / UPenn sont désormais premières ex-aequo. A noter également l’entrée de CEIBS dans le top 10 grâce notamment à sa 7ème place en salaire de sortie (à parité de pouvoir d’achat).

Du côté des écoles françaises, HEC et l’Insead sont toujours fidèles au poste.
Notons la sortie de l’EM Lyon et l’entrée inattendue de Grenoble dans le top 100.

On en discute d’ailleurs ici sur le forum http://www.prepa-hec.org/forum/nouveau-classement-mba-2009-t12408.html

Plus d’infos et le classement complet sur le site du Financial Times http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/global-mba-rankings

 

Autres brèves

Le CERAM en Chine

Le CERAM (Sophia-Antipolis) vient de franchir une nouvelle étape dans son développement avec l’ouverture d’un site à Suzhou en Chine, à l’ouest de Shanghai. Surnommée la Venise de l’Est pour ses nombreux canaux et connue pour la beauté de son environnement avec ses nombreux jardins traditionnels, Suzhou n’en est pas moins l’un des centres technologiques les plus en pointe dans le monde, notamment pour la construction d’ordinateurs portables.

Les CERAMiens pourront venir passer un semestre ou un an d’études à Suzhou pour suivre des cours de management interculturel et des cours de découverte du contexte économique et social de la Chine. Le CERAM prévoit la création d’un Centre de recherche basé à Suzhou ainsi que le développement de programmes de formations executive dédiés au tourisme, au management et au développement durable pour les entreprises chinoises.

Le CERAM serait également en négociation avec d’autres universités chinoises comme l’Université de Suzhou ou l’Institut de technologie de Changshu.

Plus d’infos www.ceram.fr

 

Sous le soleil de Hawaii

L’Université de Hawaii à Manoa viennent d’installer des panneaux solaires sur le campus durant les vacances d’hiver. Ces panneaux, qui ne nécessitent que 5 heures d’ensoleillement par jour pour produire 24kW d’électricité, ont été acquis grâce aux dons de Jay Shidler (dont la business school porte le nom) et font partie du programme de développement durable de l’école, visant à utiliser 25% d’énergies renouvelables d’ici 2020.

L’Université de Hawaii à Manoa est partenaire de l’ESC Reims en France.

  

Le MIT – Sloan en accès libre

Le MIT et son école de commerce, Sloan ont annoncé la mise en ligne de matériel pédagogique (études de cas, vidéos) en libre accès et à disposition de toutes les universités et écoles de commerce du monde entier. La démarche vise officiellement à diffuser les savoirs, mais elle est surtout un pied de nez à la Harvard Business School, qui a plutôt l’habitude de vendre ses études de cas. Les sujets abordés concernent principalement l’entrepreneuriat, les évolutions et les stratégies industrielles ainsi que le développement durable.

Plus d’infos sur http://mitsloan.mit.edu/MSTIR    MIT – Sloan est partenaire de HEC en France

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire